Scène des start-up à Munich : encore et toujours l'un des meilleurs sites d'implantation

Le détecteur de start-up Report 2019 montre à quel point la ville de Munich est toujours aussi populaire en matière de nouvelles créations d'entreprises et de financement. Découvrez-en plus dans notre nouvel article de blog !

Dans le cadre d'une comparaison à l'échelle nationale allemande, la ville de Munich et ses alentours comptent parmi les meilleurs sites d'implantation pour les start-up et les jeunes entreprises, aux côtés d'autres villes telles que Berlin et Hambourg ; ceci n'est pas nouveau. Cependant, il existe désormais de nouveaux chiffres enregistrés en 2019, qui viennent une fois de plus confirmer cette position bavaroise.

Le détecteur de start-up Report 2019 montre une fois de plus et avec davantage de précision, à quel point la scène des start-up à Munich s'est bien développée en 2019.

 

La Bavière en haut de tableau

 

Avec la ville de Berlin, la Bavière représente un véritable fief pour les nouvelles créations d'entreprises. Selon le détecteur de start-up, dans l'ensemble, la Bavière a de nouveau enregistré une augmentation du nombre de nouvelles start-up en son sein en 2019. Selon l'étude, ces chiffres positifs sont dus avant tout au bon fonctionnement du réseau d'entreprises et instituts de recherche déjà existants. De même, les accélérateurs de start-up du Land bavarois et les incubateurs de la ville de Munich et de ses alentours, tout comme la scène à l'atmosphère généralement positive, contribuent à ce nouvel essor. La comparaison des intensités de création (nombres absolus de créations pour 100 000 habitants) est particulièrement intéressante. Pour nos confrères du portail Munich STARTUP , il est plus qu'évident que la ville de Munich se place au même rang que Berlin : les créateurs s'orientent en premier lieu vers des régions métropolitaines disposant des infrastructures adaptées. Si l'on prend pour base la ville de Munich et ses alentours (nombre d'habitants ville de Munich + alentours 1,91 million d'habitants), on obtient 14,34 créations d'entreprises pour 100 000 habitants.

 

Tours de financement et branches

 

Même sur le plan des tours de financement clôturés, la Bavière et donc la scène des start-up munichoise se défendent très bien. C'est le résultat d'une étude réalisée pour chaque Land au cours du 2nd semestre de l'année 2019 : avec 232 tours de financement couronnés de succès, la Bavière marche sur les talons de la ville de Berlin qui en compte 272. Rien d'étonnant : la logique veut que l'on investisse là où l'on crée. Actuellement, les domaines les plus en vogue à travers l'Allemagne sont la santé et le logiciel, suivis de très près par des start-up industrielles un peu plus classiques. Les idées et produits innovants dans ces domaines sont plus que jamais recherchés.

 

Orientation avant tout B2B

 

Par ailleurs, la plupart des start-up interviennent encore et toujours dans le secteur B2B. Plus de 50 % des jeunes entreprises font partie de ce secteur. Et c'est précisément en Bavière que celles-ci trouvent un cadre solide car nombreuses sont les entreprises (de groupes appartenant au DAX jusqu'à des moyennes entreprises), et donc nombreux sont les clients et les partenaires, à être établis dans cette région. Grâce à un réseau dense d'instituts de recherche, des coopérations intersectorielles et des financements ciblés pour des start-up, en 2019 aussi la Bavière et avant tout la région munichoise ont pu jouir d'une attractivité particulière pour de nouvelles créations d'entreprises et implantations dans le secteur B2B, et c'est loin d'être terminé.