La santé numérique en Bavière : comment l'État bavarois soutient les entreprises

La Bavière est le chef de file des sites économiques. Différentes études le prouvent régulièrement. De même, le site bavarois est de plus en plus apprécié dans le secteur des sciences de la vie, et notamment parmi les start-up de santé numérique. Le Digital Health Hub à Erlangen ainsi que la Digital Health Accelerator Creasphere à Munich, fruit d'une collaboration avec Roche, Plug and Play et Sanofi, y sont pour beaucoup. Nous vous présentons ici les effets positifs que cet environnement a sur les start-up, en prenant comme exemple différentes entreprises de Bavière, actives dans le secteur de la santé numérique.

Avant toute chose : Qu'est-ce que la santé numérique ?


La numérisation a fait son apparition dans presque toutes les branches, et en particulier dans le secteur médical. L'enregistrement et la mise en réseau de données importantes permet d'accroître l'efficacité, de renforcer la sécurité et de donner naissance à de nouvelles méthodes de diagnostic et de traitement. La numérisation des services de santé est désignée sous le terme « santé numérique », et clairement définie par le Ministère fédéral de la santé :

« Le terme « santé numérique » englobe toutes les applications qui, pour le traitement et la prise en charge des patientes et patients, profitent des possibilités offertes par les technologies de l'information et de la communication (TIC) modernes. L'expression « santé numérique » est un terme générique couvrant un large spectre d'applications basées sur des TIC, dans lesquelles des informations peuvent être traitées par voie électronique et échangées via des connexions de données sécurisées, et qui permettent de soutenir des processus de traitement et de prise en charge de patientes et patients. Ceci concerne par exemple la communication de données médicales, rendues accessibles avec la carte vitale électronique, telles que p. ex. des données en cas d'urgence ou les régimes médicamenteux, le dossier médical électronique du patient, ainsi que les applications de la télémédecine. La communication de ces informations de santé sensibles est réalisée via une infrastructure télématique sécurisée. »


En pratique, cela signifie que la santé numérique peut contribuer à faciliter le quotidien des médecins, du personnel soignant et des patients, à l'aide de solutions numériques. Nous vous présentons un certain nombre d'entreprises qui se consacrent précisément à cet objectif.

neolexon : l'orthophoniste personnalisé


Après avoir subi des lésions cérébrales causées par exemple par un accident vasculaire cérébrale, il n'est pas rare que les personnes concernées soient obligées de réapprendre entièrement à parler. Comme dans chaque processus d'apprentissage, une formation adéquate est pour cela indispensable. Jusqu'à présent, plusieurs patients étaient traités par un seul et même thérapeute. Les patients ne pouvaient s'exercer seuls qu'avec des cartes photos sur papier. Pour le reste, ils devaient se contenter des quelques heures de thérapie. Avec l'application développée par neolexon, les thérapeutes peuvent créer des exercices adéquats pour leurs patients, sur une base de 7800 mots et 1200 phrases, associés à des photos, afin que chaque patient puisse suivre une formation optimale, adaptée à ses besoins et en toute autonomie, à l'aide d'une tablette. Le patient peut choisir ses horaires d'entraînement librement, intercaler des entraînements supplémentaires ou en laisser de côté, comme bon lui semble, et profiter d'une thérapie entièrement personnalisée. La start-up Neolexon a été créée par deux étudiantes de l'institut de phonétique et linguistique de l'université Ludwig-Maximilian de Munich (LMU), et siège aujourd'hui dans les locaux de l'incubateur d'entreprises numérique WERK1 à Munich.

8sense : dites adieu au mal de dos


La start-up de santé numérique 8sense évolue au sein de l'incubateur d'entreprises numérique Stellwerk 18 à Rosenheim. Grâce à son clip 8sense, cette entreprise permet à ses clients de déceler et de lutter contre les causes de mal de dos au quotidien. Ce clip se fixe sur les vêtements, au niveau de la colonne cervicale, et enregistre des données relatives à la posture. Grâce à un retour de forme et une application mobile complémentaire, les utilisateurs sont incités à adopter une posture saine et à assimiler des mouvements qui préservent leur dos au quotidien. Par ailleurs, l'application propose également des exercices de renforcement du dos.

 

Temedica : prise en charge numérique des patients


Cette entreprise fondée en 2016 est parvenue à réaliser ce qui reste un rêve pour beaucoup d'entreprises du secteur de la santé : elle est en partie directement connectée aux systèmes des caisses maladie. Les produits de cette société munichoise accompagnent les patients dans leur processus de guérison. Sur la base des données enregistrées via Temedica thérapeutes et médecins peuvent procéder à des adaptations de la thérapie. Grâce à des technologies d'avenir telles que l'intelligence artificielle et l'apprentissage automatique, ils peuvent suivre leurs patients sur une longue période, sans contrôles d'échantillon ni rendez-vous médicaux réguliers. Ce système garantit des soins de santé personnalisés à long terme pour les patients, et permet de soulager durablement les médecins.

 

inveox : optimisation des processus dans les services de santé


Cette start-up originaire de Garching travaille à l'amélioration de l'efficacité des laboratoires spécialisés dans le diagnostic du cancer. Il n'est pas rare qu'en raison d'erreurs techniques ou humaines, des confusions, des pollutions, voire même des pertes d'échantillons pathologiques surviennent, ce qui peut représenter une contrainte de taille notamment pour les patients. Afin de prévenir de tels événements, la société <LINK>inveox</LINK> a développé un système de communication composé d'une plateforme sur le Web, de récipients d'échantillons intelligents et d'un automate, et destiné à aider les laboratoires de la préparation au prélèvement de tissus humains à l'analyse de ces derniers. Laboratoires, pathologistes et médecins sont alors informés de l'état de l'échantillon en temps réel, permettant ainsi des processus structurés et une communication ciblée. Grâce à cette solution de santé numérique, tous les participants restent toujours à jour, que l'échantillon soit en cours d'acheminement par voie postale ou qu'un diagnostic ait déjà été établi.

VisionHealth : de l'air frais pour les patients souffrant d'affections pulmonaires


La société VisionHealth offre une plateforme numérique dénommée Kata et destinée aux patients souffrant de maladies respiratoires chroniques, lesquels se sont vu ordonner un inhalateur. En association avec une application pour smartphone, l'intelligence artificielle, la Augmented Reality, l'apprentissage automatique et la vision par ordinateur, le développeur analyse l'efficacité des inhalations. Outre un feedback immédiat des éventuelles erreurs, les patients reçoivent également des instructions d'entraînement garantissant une utilisation efficace des inhalateurs.

 

Pourquoi la Bavière est-elle un site attrayant pour les entreprises de santé numérique ?


La qualité du site économique bavarois a été une nouvelle fois confirmée par une étude réalisée début septembre. Les entreprises appartenant aux branches de la haute technologie profitent des différents avantages offerts par l'État bavarois :
•    Des structures de formation et des universités modernes et axées sur les besoins de l'Économie garantissent un flux continu d'experts et spécialistes qualifiés et ambitieux.
•    Différentes subventions offertes par les instances politiques facilitent l'implantation et la croissance d'entreprises nouvellement et anciennement établies.
•    Des programmes d'accélérateur, et d'incubateur, mis sur pied par l'État bavarois et les instances économiques, encouragent les start-up innovantes.
•    Différents réseaux intrasectoriels et intersectoriels, tels que par exemple le EIT Health ou le Digital Health Hub à Erlangen, permettent aux entreprises, même les plus jeunes, de rapidement entrer en contact avec de grands acteurs expérimentés du marché.
•    Afin de favoriser la numérisation en Bavière, il existe différents réseaux et plateformes tels que, par exemple, le Zentrum Digitalisierung Bayern (ZD.B) qui se penche entre autres également sur l'avenir de la médecine.


Étant donné la force de ces arguments, il n'est pas étonnant que de plus en plus d'entreprises, en particulier dans le secteur de la santé numérique, s'implantent en Bavière, où elles connaissent un succès florissant.