De nouveaux investissements pour les start-up en Bavière : un démarrage en force dans l'année 2021

Au passage à la nouvelle année aussi, les start-up bavaroises sont parvenues à convaincre avec leurs modèles d'entreprise innovants. En effet, le quatrième trimestre de l'année 2020 fut également empreint d'investissements intéressants : une propension à l'investissement qui se poursuit au premier trimestre de la nouvelle année. Nous vous présentons les tout derniers financements dans nos actualités Investissements en direct de la Bavière.

Un début d'année 2021 triomphal avec une nouvelle licorne


La nouvelle année commence sur des chapeaux de roues dans le monde des start-up. La Bavière accueille notamment une nouvelle licorne. Après un quatrième tour de financement clôturé avec succès, l'évaluation de marché de la société Personio s'élève à plus d'un milliard de dollars, faisant d'elle l'entreprise de RH la plus précieuse d'Europe.

 

  • Personio : Cette start-up développe un logiciel de RH complet pour petites et moyennes entreprises, destiné à simplifier et améliorer l'efficacité des processus de ressources humaines.
    • Investissement : 125 millions de dollars
    • Investisseurs : Index Ventures, Meritech Capital, Accel, Lightspeed Venture Partners, Northzone, Global Founders Capital, Picus Capital

Les derniers mètres de l'année 2020 : de grands pas vers l'avenir numérique


Outre les bonnes nouvelles de la nouvelle année, de nombreuses autres entreprises de l'environnement numérique ont vu leur développement soutenu par des investisseurs. Au regard des exigences croissantes en matière de numérisation, les start-up suivantes se sont montrées particulièrement convaincantes :

 

  • CereGate : L'équipe de CereGate travaille sur une plateforme logicielle qui relie la neuromodulation avec des interfaces ordinateur/cerveau.
    • Investissement : somme inconnue
    • Investisseurs : Heal Capital, High-Tech Gründerfonds (HTGF), TruVenturo
  • Presize : L'algorithme développé par cette start-up est capable, à l'aide de l'intelligence artificielle, de trouver les tailles parfaites pour les vêtements dans le cadre du shopping en ligne.
    • Investissement : 2 millions d’euros
    • Investisseurs : Maschmeyer Group, Plug & Play, ancienne PDG d'Hermès Christina Rosenberg
  • viMUM : Cette start-up du secteur de la santé numérique a développé une plateforme en ligne destinée aux femmes enceintes, sur laquelle ces dernières sont préparées à mettre leurs enfants au monde à travers des cours et des conseils personnalisés, donnés par voie numérique.
    • Investissement : somme à sept chiffres
    • Investisseurs : BayBg, plusieurs Business Angels

Le portefeuille d'entreprises diversifié de la Bavière


En particulier vers la fin de l'an dernier, des start-up de branches diverses et variées ont pu grandir grâce à des investissements en Bavière. Les modèles d'entreprise innovants des créateurs et créatrices ont séduit un grand nombre d'investisseurs au quatrième trimestre de l'année 2020 :


•    CatalYm : Cette entreprise de biotechnologie travaille sur une forme spéciale de thérapie contre le cancer et a acquis une enveloppe de 50 millions d'euros au cours du deuxième tour de financement mené par la société Vesalius Biocapital III.

•    KINEXON : Cette entreprise développe une technologie destinée à la localisation en temps réel à des fins d'utilisation plus efficace de l'internet des objets (IdO), et a acquis une enveloppe de plus de 15 millions d'euros de la part de la Banque européenne d'investissement (BEI).

•    Myra Security : Entreprise spécialisée dans la cybersécurité, qui a acquis une somme d'un montant à huit chiffres de la part de la société Round2capital ainsi que de partenaires.

•    All3DP : Une plateforme pour l'impression 3D qui a acquis une enveloppe de plus de deux millions d'euros de la part d'investisseurs existants tels que le fonds pour créateurs d'entreprises high-tech (HTGF - High-Tech Gründerfonds) et la société Bayern Kapital.

•    ChargeX : Cette entreprise développe des systèmes de recharge modulaires, intelligents pour les véhicules électriques et a collecté la somme d'un million d'euros à travers le système du financement participatif (crowdfunding).

•    Isar Aerospace : Cette start-up construit un micro-porte-satellites et a pu acquérir une enveloppe de 75 millions d'euros dans le tour de financement de série B, de la part d'investisseurs tels que Lakestar et HV Capital.

•    IDnow : Avec sa plateforme destinée au contrôle d'identité numérique, cette entreprise a pu acquérir une enveloppe de 15 millions d'euros de la part de la BEI. Son co-fondateur Felix Hass est également co-animateur au Bits&Pretzels [https://www.bitsandpretzels.com/].

•    Sono Motors : Outre les investisseurs existants, cette start-up spécialisée dans les véhicules électriques est parvenue à gagner le cœur de la société de gestion de patrimoine Felunic à titre de partenaire, avec un financement de 45 millions d'euros.

•    Konux : Cette start-up spécialisée dans l'IdO a collecté 66 millions d'euros dans le tour de financement de série C, mené par la société Sanno Capital.

•    Ryte : En tant qu'entreprise SaaS, Ryte a clôturé un tour de financement avec 6,5 millions d'euros de la part de la société Octopus Investments. Un des co-fondateurs de Ryte (anciennement OnPage.org), Andy Bruckschloegl, est co-animateur au Bits&Pretzels [https://www.bitsandpretzels.com/].

•    4.screen : 4.screen développe une plateforme qui met les véhicules en réseau avec les magasins, par voie numérique et en temps réel, sur leur itinéraire. Cette start-up est parvenue à clôturer le premier tour de financement avec une somme inconnue et à conquérir ainsi le cœur entre autres de l'ancien PDG de Volkswagen, Matthias Müller, à titre d'investisseur.

•    DcubeD : Cette start-up spécialisée dans l'astronautique est parvenue à convaincre le HGTF et Interlink, et a acquis une somme inconnue pour ses solutions pour petits satellites.

•    Ridebee : Cette start-up spécialisée dans la mobilité est parvenue à acquérir une somme d'un montant à six chiffres avec sa plateforme pour covoiturage sur le lieu de travail. Parmi ses investisseurs figurent entre autres Axel Springer et Porsche (APX) tout comme d'autres Business Angels.

Les start-up continuent de profiter de nouveaux investissements en Bavière


Notre nouveau flash investissement en direct de la Bavière montre une fois de plus que les créateurs et créatrices d'entreprises trouvent en Bavière les meilleures conditions pour une croissance solide, et peuvent donc connaître le succès à long terme. Vous aussi vous souhaitez profiter des avantages du site bavarois ? Dans ce cas, prenez contact avec nous et posez votre candidature pour le programme dédié aux start-up Ois Easy organisé par Invest in Bavaria, BayStartUP et Gründerland Bayern. Nous accompagnons pas après pas les start-up étrangères dans le cadre de leur entrée sur le marché allemand ou européen. En effet, apparemment ici, même dans des temps difficiles, les entreprises innovantes parviennent à s'imposer et à devenir de véritables licornes.