0

De New York à Hô-Chi-Minh-Ville - Présence de la Bavière dans le monde entier

Déjà depuis le 17ème siècle, la Bavière réussit à défendre ses intérêts à l'échelle mondiale. À l'époque, c'étaient les régents de haut rang qui entretenaient les relations avec les familles royales d'autres pays et états.

Cela a un peu changé au fil des années et malgré les hauts et les bas politiques. La Bavière a mieux compris que tout autre land allemand l'importance capitale des relations diplomatiques et à quel point il est important de maintenir le dialogue les uns avec les autres. L'objectif était et est encore aujourd'hui d'échanger des idées et intérêts avec d'autre gouvernements et de soutenir les citoyens de Bavière quand ils tentent l'expansion à l'étranger.

Aujourd'hui, il y a un seul continent qui ne compte pas encore de présence bavaroise : l'Australie. Au fil des ans, la Bavière a créé plus de 20 représentation dans le monde, dont certaines sur des sites aussi exotiques que Hô-Chi-Minh-Ville, au Viêt Nam. Et ce n'est pas fini. La ministre de l'Économie bavaroise, Ilse Aigner, organise régulièrement des soirées pour réunir entreprises, acteurs principaux et chambres. Entre-temps, les plus grandes villes bavaroises organisent leurs propres délégations. Le message dit : Le networking, ou mise en réseau - à savoir réunir les personnes et nouer des relations commerciales - est essentiel. Il permet d'encourager l'économie nationale et de guider la Bavière sur la voie de l'étranger.

Les représentations de Bavière sont gérées en tout premier lieu par le ministère de l'Économie bavaroise. Seules les quatre représentations du Québec, de Prague, Berlin et Bruxelles font partie de la Chancellerie d'État de Bavière. Toutes ont une chose en commun : les bureaux se situent à des adresses de première classe afin de refléter la puissance bavaroise sur les sites étrangers. Alors comment la réussite de ces représentations peut-elle être mesurée ? Les simples chiffres sont ici peu utiles. Les sites servent de premiers interlocuteurs et de lien entre les entreprises, associations et intérêts politiques. La tâche principale des bureaux d'« Invest in Bavaria » aux Etats-Unis, au Japon et en Inde consiste à apporter les investissements directs étrangers dans le land le plus grand d'Allemagne. Mais la nécessité des représentations à l'étranger est incontestée. Par exemple, un deuxième bureau vient d'être ouvert en Chine en raison des nombreuses demandes.

Et bien que d'autres länder allemands aient créé leur propres succursales dans d'autres pays, aucune autre région ne joue un rôle aussi important que la Bavière. En effet, on prévoit de consolider les représentations qui existent déjà dans la région du Golfe.