Crowdfunding (financement participatif) - de nouvelles voies qui mènent à la réussite sur le marché

Quand beaucoup de personnes tirent dans le même sens, alors même les petites participations peuvent faire bouger beaucoup de choses : Le crowdfunding (financement participatif) et crowdinvesting (investissement participatif) sont sur toutes les lèvres. Mais, alors, qu'est-ce qui caractérise ces nouveaux types de financement ? S'agit-il d'une autre possibilité de faire de l'argent ? Ou s'agit-il d'une toute autre manière d'explorer le marché et de rallier les hommes pour qu'ils forment un soutien ? Les avis divergent à ce sujet, mais il s'avère que : De plus en plus d'entreprises et de startups se servent de ces instruments pour attirer l'attention sur le Web et trouver des soutiens financiers pour leur projet. Ainsi, l'Allemagne a, à elle-seule, déjà recueilli plus de 28 millions d'euros par le biais du crowdfunding depuis la fin de 2011 -aussi appelé en allemand "Schwarmfinanzierung" = "financement participatif").

Crowdfunding (financement participatif) - de nouvelles voies qui mènent à la réussite sur le marché

Quels types de projets sont financés par ce système ? L'éventail est extrêmement diversifié, des créations d'entreprises et investissements des startups aux actions personnelles comme par exemple, la réalisation de films, en passant par des projets liés à la protection de l'environnement et des événements culturels. Voici quelques exemples récents :

 

  • NTS X-Wind, fournisseur innovant de parcs éoliens, qui se servent d'ailes de traction pour produire de l'électricité, a recueilli 29,5 millions d'euros.

  • Krautreporter, magazine indépendant du journalisme, a réuni un montant de financement de près de plus d'1 million d'euros.

  • Bio-Strohhalme Gmbh va continuer d'investir dans le marché des pailles renouvelables et a déjà généré la somme nécessaire qui dépasse les 100 pour cent.

  • Le réalisateur de films bavarois, Benedikt Fuhrmann s'est procuré le financement pour réaliser son projet de film documentaire "Ein Blick Iran" ("coup d'œil sur l'Iran") par le biais du crowdfunding. Et il y a peu, le projet de film "Bavaria Vista Club" a pu s'assurer les moyens financiers nécessaires à sa mise en œuvre.


Voilà comment réussit le crowdfunding
En matière de projets réussis, les experts de la branche parlent de véritables "campagnes" qui sont préparées en équipe avec beaucoup d'efforts. Ainsi, de nombreuses actions commencent par une vidéo bien conçue, qui ne fait pas que présenter les idées de manière impressionnante, mais montre aussi les personnes qui s'y cachent derrière et ce qui les stimule. Fait particulièrement important : Les utilisateurs doivent savoir d'emblée à quoi va servir la somme d'argent sollicitée, quelles mesures compensatoires existent (par ex. intérêts) et ce qui se passe si la somme d'argent n'est pas réunie. La durée de telles campagnes ne doit pas non plus, être trop courte, ni trop longue. La durée idéale doit être comprise entre 30 et 60 jours.

Les créations d'entreprises pures et les financements des startups aspirent naturellement à des nombres de projets plutôt importants, qui sont récompensés par une participation aux bénéfices. Alors que dans les domaines de l'art, la culture, du social et de la durabilité, les nombres de projets sont la plupart du temps plus faibles, et se caractérisent par une forte intégration des médias sociaux.

Finalement, quels en sont les incitations ?
Les mécanismes de la participation sont divers, l'objectif peut être une récompense (par ex. du bon vin comme "intérêt" pour le capital constitué), un prêt, une participation aux bénéfices ou un don. En matière de mécanisme de financement, les experts différencient la méthode "keep-it-all" (garder tout") : avec rendement minimal garanti et le "all-or-nothing" ("tout ou rien") : une perte totale possible.

Concrétiser les bonnes idées, même sans banques
Qu'il s'agisse d'une nouvelle idée commerciale ou d'un projet culturel : La personne qui veut matérialiser ses idées, peut recevoir les moyens financiers pour les concrétiser sans passer par les banques. Grâce au crowdfunding, tout utilisateur du Web peut devenir investisseur et ainsi, permettre la réalisation d'idées captivantes.

Il existe différentes plateformes sur lesquelles les projets de crowdfunding peuvent être constitués. Voici quelques-uns des grands prestataires de services financiers d'Allemagne :

  • Bergfürst (Berlin)

  • Companisto (Berlin)

  • Innovestment (Berlin)

  • Seedmatch (Dresde)

  • Startnext (Dresde)

  • Mashup Finance (Munich)


Le crowdfunding est un sujet très prometteur pour les entreprises bavaroises et précisément, pour les investisseurs. Quelles sont les tendances qui émergent ? Qu'en est-il des thèmes, tels que la transparence des coûts, les aspects fiscaux, la sécurité juridique ? Et : Quand les processus d'innovation sont commandés par la foule - l'intelligence collective interne peut-elle absolument devenir le moteur des innovations ? Bientôt, l'ensemble des spécialistes vont bientôt se rencontrer à Munich pour parler de cela. Le 20 novembre, CrowdDialog 2014 se tiendra à Munich, il s'agit de la principale conférence d'experts et de scientifiques spécialisés en la matière d'Europe.