0

Cours de langue et d’intégration en Bavière

Un nouveau travail dans un pays étranger. Pour pouvoir agir et réagir rapidement, il faut apprendre la langue. Mais il se peut aussi que la nouvelle culture constitue un obstacle de taille qu’il faut vite surmonter. La Bavière propose un large éventail de cours de langue et d’intégration aussi bien publics que privés. Voici ici quelques astuces pour aider les nouveaux-venus à s’intégrer dans le monde du travail allemand.

« Servus » en Bavière et un chaleureux « Grüß Gott ! » : voilà sans doute déjà que certains lecteurs se retrouvent confrontés ici à la barrière linguistique. Qui est-ce ce Servus et qu’est-ce que le bon Dieu a à voir dans tout cela ? S’installer dans un autre pays va de pair non seulement avec un grand nombre de difficultés organisationnelles mais aussi avec un obstacle invisible : la langue.

Jamais à court de cours d’allemand


Quand on parle anglais, on peut très bien se débrouiller partout en Bavière. Néanmoins, il est préférable de parler la langue du pays. Largement représentées dans toute la Bavière, les Volkshochschulen permettent, à qui le souhaite, de suivre des cours d’allemand de tous les niveaux (A1 à C2). Les établissements de l’institut Goethe sont, pour leur part, présents partout dans le monde. Ils proposent eux aussi des cours d’allemand, souvent même dans le pays d’origine. En outre, il existe un grand nombre de prestataires privés qui organisent directement sur place des cours de langue pour les travailleurs détachés ou immigrés.

Un encadrement sur mesure, aussi précis qu’un outil allemand


Comme indiqué précédemment, la maîtrise de la langue ne fait pas tout. Quand deux personnes se retrouvent face à face, il existe aussi des différences culturelles. Voilà pourquoi les instituts Goethe, par exemple, proposent également des cours de compétence interculturelle. En outre, le BAMF offre des cours d’intégration et surtout une brochure pratique pour tous ceux qui veulent savoir comment réussir son passage dans une administration par exemple.

S’agissant des prestataires privés, il existe également un grand nombre d’offres qui peuvent être prises en charge par l’employeur. Les services de relocalisation assurent, d’une part, une multitude d’activités ayant trait au déménagement. D’autre part, ils proposent des cours d’interculturalité comme Fidelio présent à Nuremberg et à Munich entre autres. 

Deloitte organise également, dans différentes agences bavaroises, des séminaires pour les travailleurs étrangers venus s’installer en Allemagne ainsi que des cours pour les travailleurs détachés de tous les pays. 

Dès que l’on réussit sa première petite conversation en allemand et que la fameuse invitation au « Kaffee & Kuchen » (café et gâteau), typiquement allemande, n’est plus un mystère, nous recommandons le « Bavarian Phrasebook » pour couronner le tout ! Car s’il y a bien une chose dont un Bavarois se réjouit, c’est d’entendre un « Grüß Gott » avec un charmant accent français, indien, américain ou autre.

Plus d’infos sur ce sujet :
Nous avons recueilli des informations supplémentaires dans notre article « La chasse au chez-soi : la recherche de logement en Bavière ».