Un pitch réussi – comment convaincre les investisseurs

Nous avons déjà écrit un article de blog, il y a peu de temps, au sujet des différents types de pitchs et des contenus devant nécessairement apparaître sur une présentation pitch. Mais qu'en est-il lorsque le grand moment arrive et que l'opportunité vous est offerte de vous présenter aux investisseurs ? Dans ce cas, simplement parcourir une présentation ne suffit pas. Vous devez faire preuve d'une véritable force de persuasion. Elevator pitch ou présentation plus spécifique ? Peu importe ; pour n'importe quel pitch, il s'agit de savoir convaincre au point près.Comment ça marche ? Nous avons réuni pour vous les quelques conseils suivants.

Conseils pour un pitch réussi

La méthode AIDA est sûrement connue de quiconque a déjà eu à faire de près ou de loin au marketing. Elle est plus que jamais un outil optimal pour conférer une aura captivante à toute présentation. Voilà ce qu'elle recèle dans le détail :

  • Attention : Question ou énonciation controversée – peu importe comment vous le faites, captez immédiatement l'attention des investisseurs avec une entrée fracassante. Les premières secondes sont décisives pour le reste de l'attention portée à votre présentation.

 

  • Interest : Donnez des chiffres et des faits, mais faites-le de manière lucide et claire.

 

  • Desire : Expliquez précisément à votre auditoire où réside la valeur ajoutée, pour eux, et pourquoi ils ont tout intérêt à investir dans votre activité.

 

  • Action : Dans le meilleur des cas, lors d'une conversation donnant suite à la présentation, invitez les investisseurs à aller au cœur des choses. Montrez-leur que vous êtes prêt à vous lancer.



Conseils relatifs à votre attitude

Des faits et des chiffres, ainsi qu'une stratégie de présentation bien rodée sont bien entendu importants. Mais ils ne servent à rien lorsqu'ils sortent de la bouche à peine ouverte d'un orateur timide. Voici quelques astuces pour capter l'attention de votre auditoire :

  1. Soyez concis et clair

    Non seulement pour la structure globale de votre présentation, mais également en ce qui concerne votre style de discours. Ne vous emmêlez pas les pinceaux dans de longs discours et évitez tout remplissage à l'aide de termes complexes superflus.

  2. Abstenez-vous de toute présentation exubérante

    La tentation de présenter toutes les compétences et réussites jusque dans les moindres détails est grande. Mais pour l'auditeur, ce trop-plein d'informations conduit à un décrochage. Limitez-vous par conséquent à l'essentiel – et ce dans la présentation également : une idée par diapositive et le public vous suivra sans aucune difficulté.

  3. Laissez de la place à la discussion

    Même lorsque vous disposez d'une heure de temps pour présenter vos idées : soyez bref. Non seulement l'attention de votre auditoire ne sera pas à son maximum pendant l'intégralité des 60 minutes, mais en plus, vous pourrez profiter du temps qu'il vous reste pour échanger en profondeur sur des questions ouvertes.

  4. Veillez à votre langage non verbal

    Sur scènes, nous ne sommes pas tous des Steve Jobs nés. Et parfois, le mieux est l'ennemi du bien. Dans tous les cas, ne faites pas semblant. Le plus important est d'avoir une posture droite, stable diffusant une aura de confiance et de compétence.

  5. Posez des questions

    Et apportez-y des réponses intelligentes.

  6. Informez-vous

    Même avec les meilleurs trucs et astuces, le secret d'une présentation réussie dépend bien entendu également du ressenti de l'investisseur. Pour autant que vous en ayez l'opportunité, renseignez-vous en amont sur l'identité de votre interlocuteur ou de votre auditoire et abordez ainsi expressément ses besoins et exigences.

Mais comme toujours en pareille situation, « c'est en forgeant que l'on devient forgeron ». La Bavière propose aux créateurs de nombreuses occasions d'affûter leurs pitchs – lors de l'un des nombreux concours de plans d'entreprise « Businessplan-Wettbewerbe » par exemple, ou d'une réunion de réseaux organisée par Bayern Kapital.