Le crédit de numérisation du European Recovery Program s'ouvre aux créateurs d'entreprise

Depuis le début du mois de juillet 2019, les PME ne sont plus les seules à pouvoir bénéficier du soutien de la Communauté européenne. En effet, dorénavant, le crédit de numérisation du European Recovery Program sera également mis à la disposition des créateurs d'entreprise ainsi que des jeunes entreprises. Ici, le Kreditanstalt für Wiederaufbau (KfW - Établissement de crédit pour la reconstruction) finance les différentes étapes de l'automatisation des produits, processus de production et procédés de l'industrie 4.0 à travers le fameux « crédit de numérisation et d'innovation ».

Désormais, le crédit du KfW promet un volume de crédits compris entre 25 000 euros et 25 millions d'euros, également aux créateurs d'entreprise. Jusqu'au mois de juillet 2019, seules les PME qui étaient actives sur le marché depuis au moins deux ans, pouvaient poser leur candidature en vue de bénéficier d'une aide financière. Mais désormais, le crédit bonifié est également ouvert aux start-ups et créateurs d'entreprise qui souhaitent développer une entreprise innovante. Les bonifications d'intérêts sont prises en charge conjointement par le budget fédéral et l'ERP-Sondervermögen (fonds de placement de garanties géré par l'État fédéral allemand).


Grâce à ces nouvelles mesures de soutien, la culture de la création d'entreprise devrait être renforcée dans toute l'Allemagne. Dans le cadre de l'offensive de création d'entreprise « GO! », l'ouverture du crédit de numérisation aux créateurs d'entreprise vise à permettre aux modèles d'entreprise innovants de bénéficier d'un financement bon marché pour la mise en œuvre de leurs projets. Avec le crédit de création du KfW, les entreprises peuvent financer jusqu'à 100 % des moyens d'exploitation et coûts d'investissement éligibles. Par ailleurs, ce crédit se veut particulièrement attractif en raison de sa possibilité de combinaison avec d'autres offres de financement du KfW. En Bavière, nombreux sont les incubateurs d'entreprise dans lesquels il existe déjà des coopérations entre des start-ups et le KfW, à travers lesquelles naissent facilement de nouvelles synergies entrepreneuriales.
 

Qui peut poser candidature pour le crédit ?


Ont qualité pour poser candidature :

  • les petites entreprises ;
  • les entreprises de taille moyenne présentant un chiffre d'affaires inférieur ou égal à 500 millions d'euros, lesquelles sont majoritairement privées ;
  • les travailleurs indépendants ;
  • les créateurs d'entreprise qui souhaitent développer une entreprise innovante.


Le crédit de numérisation est conçu pour cette clientèle en vue de financer les investissements et les moyens d'exploitation dans le cadre d'un projet de numérisation et d'innovation.
 

Où doit-on poser candidature pour le crédit ERP ?


Les entreprises ou créateurs d'entreprise intéressés par un financement doivent déposer leur demande de crédit auprès de leur banque respective. Celle-ci fait fonction de partenaire de financement du KfW. Afin de faciliter l'octroi de crédits pour les banques participantes, le KfW propose de prendre en charge une partie conséquente du risque de contrepartie. Toutefois, cette responsabilité à 70 % n'est possible qu'en cas d'octroi de crédits à des entreprises comptant moins de 500 collaborateurs. Pour obtenir de plus amples informations concernant le « crédit de numérisation et d'innovation ERP » du KfW et les possibilités associées pour les PME et les créateurs d'entreprise, veuillez consulter le site internet du Ministère fédéral de l'économie et de l'énergie ou vous rendre directement sur le site du KfW.