1

Gros plan sur les régions bavaroises : Le Haut-Palatinat, le moteur de la Bavière

Plusieurs districts sont responsables de la performance économique de la Bavière. Chacun de ces sept districts apporte sa contribution et établit ses priorités. Suite à notre dernier passage en Moyenne-Franconie, nous visitons cette fois le Haut-Palatinat, l’une des régions bavaroises connaissant la plus forte croissance économique.

Mesuré sur la base du produit intérieur brut, le district du Haut-Palatinat compte parmi les régions les plus prospères de l’UE avec un indice de 130. (UE-27 : 100, Allemagne : 123). L’économie du Haut-Palatinat est marquée par des petites et moyennes entreprises parmi lesquelles on trouve aussi des champions cachés. Les structures industrielles sont essentiellement regroupées dans l’agglomération de Ratisbonne dont l’économie a connu un développement très dynamique ces trente dernières années. Il n’est donc pas étonnant que la capitale du Haut-Palatinat ait décroché la très bonne septième place dans la catégorie « Croissance et emploi » au sein du classement des villes réalisé par Focus en 2018. Dans ce classement, les 401 arrondissements et villes-arrondissements allemands ont été examinés à l’aide de 21 indicateurs individuels. Outre BMW, Krones AG, Infineon et Continental, il existe encore beaucoup d’autres entreprises de production dans et aux alentours de Ratisbonne. En outre, la ville est le deuxième pôle de biotechnologie le plus performant de Bavière et le cinquième le plus performant du pays.

Au cœur de l’Europe


Suite à l’élargissement de l’UE vers l’Est, la Bavière orientale est devenue un important pivot économique. L’ancienne situation périphérique du Haut-Palatinat a laissé place à un excellent emplacement au cœur de l’Europe, faisant partie de la région européenne Danube-Moldau. Outre le Haut-Palatinat, cette communauté de travail trilatéralement active regroupe six autres régions partenaires : la Haute-Autriche, le Mostviertel (région du cidre) et le Waldviertel (région forestière) de Basse-Autriche, la Basse-Bavière avec l’arrondissement d’Altötting ainsi que les régions tchèques de Plzeň, de Bohême-du-Sud et de Vysočina.

Parallèlement à son bon emplacement au cœur de l’Europe, le Haut-Palatinat en tant que site économique a aussi le gros avantage de posséder des locaux commerciaux relativement peu coûteux. L’initiative « Das Plus der Oberpfalz » a vu le jour dans le but de faciliter la recherche de terrains appropriés. Outre un portail pour rechercher des locaux commerciaux, on y trouve également des conseils au sujet du Haut-Palatinat comme site d’implantation.
Avec un taux d’exportation de 56,9 pour cent, l’économie du Haut-Palatinat est présente et très florissante dans le monde entier.

Le paysage universitaire


Les établissements d’enseignement supérieur de la région ont une influence majeure sur les innovations dans le Haut-Palatinat : d’une part, ils assurent la formation de la main-d’œuvre de demain et d’autre part, ce sont d’importants partenaires de coopération de l’économie dans la recherche et le développement.

  • Universität Regensburg (Université de Ratisbonne)
    Réputé, le centre de recherche et d’enseignement universitaires pose des jalons sur le plan international dans les lettres, la sociologie et les sciences naturelles, au même titre que dans la médecine.
  • Ostbayerische Technische Hochschule Regensburg (École polytechnique de Bavière orientale à Ratisbonne)
    L’école polytechnique des sciences appliquées coopère à plusieurs niveaux avec l’industrie régionale et offre de nombreux programmes d’études en alternance. Avec huit facultés et 43 filières, l’OTH Regensburg est l’un des établissements d’enseignement supérieur les plus grands en Allemagne.
  • Ostbayerische Technische Hochschule Amberg-Weiden (École polytechnique de Bavière orientale à Amberg-Weiden)
    Cette école polytechnique, qui coopère avec l’OTH Regensburg, fait partie des établissements d’enseignement supérieur les plus récents en Bavière. Elle propose des programmes d’études modernes comme l’informatique dans l’Industrie 4.0 ou encore la mécatronique et l’automation numérique.  
  • Technologie Campus Cham der Technischen Hochschule Deggendorf (Campus technologique Cham de l’école polytechnique de Deggendorf)
    Le Technologie Campus Cham réunit la recherche, le développement et l’enseignement dans les domaines de la mécatronique, de la robotique, du sensoriel et de l’automatisation en un seul concept. Il offre notamment des laboratoires de recherche aux entreprises intéressées.
  • Campus Neumarkt der Hochschule für angewandtes Management (Campus Neumarkt de l’école de management appliqué)
    La Hochschule für angewandtes Management (FH), représentée dans toute l’Allemagne, offre des programmes d’études en alternance et proches de la pratique. Le Campus Neumarkt met l’accent sur la gestion d’entreprise et proposera à partir du semestre d’hiver 2018/19 des cursus de Bachelor et de Master spécialisés dans le management en bâtiment et dans l’économie immobilière.
  • TechnologieCampus Parsberg-Lupburg von OTH Regensburg und TH Deggendorf (Campus technologique Parsberg-Lupburg de l’école polytechnique de Ratisbonne et de l’école polytechnique de Deggendorf
    L’État libre de Bavière, l’arrondissement de Neumarkt, la ville de Parsberg et la commune de Lupburg collaborent pour donner vie à un centre technologique d’innovation matérielle, axé sur les matériaux modernes et leur traitement dans un environnement de production numérique. L’achèvement du campus est prévu pour le milieu de l’année 2019.

 

Centres technologiques et incubateurs d’entreprises


Dans le Haut-Palatinat, plusieurs incubateurs d’entreprises offrent aux start-up et aux jeunes entreprises de meilleures conditions de démarrage et les aident à trouver un emplacement ainsi qu’à nouer d’importants contacts.

  • BioPark Regensburg GmbH : spécialisée dans la biotechnologie, la technologie médicale et les services rattachés
  • R-Tech GmbH : spécialisée dans les entreprises informatiques
  • Innovations- und Gründerzentrum Roding und Furth im Wald (Centre d’innovation et de création d’entreprise de Roding et Furth im Wald) : ces deux centres situés à Roding et à Furth im Wald proposent un dense réseau régional, offrant des contacts avec la CCI, la chambre des métiers, l’Agentur für Arbeit (pôle emploi) et les banques locales


Il existe, en outre, d’autres incubateurs d’entreprises régionaux tels que :

 

Réseaux et grappes technologiques


Les réseaux régionaux unissent les forces et soutiennent leurs membres dans le cadre du transfert de technologie et de savoir-faire. En particulier les habitants de Ratisbonne lancent et organisent des projets en commun et les rendent accessibles au grand public. Par exemple dans ...

  • La grappe d’avenir BioTech au BioPark
    Sur une superficie de 18 000 m², le BioPark propose aux entreprises spécialisées dans les sciences de la vie d’excellents laboratoires, bureaux et espaces de stockage.
  • La grappe d’avenir informatique
    Dix pour cent des emplois à Ratisbonne sont fournis par le secteur informatique. Il s’agit d’environ 11 000 employés dans 300 sociétés informatiques.
  • La grappe d’avenir optique et sensoriel
    50 membres de l’industrie et de l’économie forment un réseau technologique dans le but de favoriser les innovations et de développer les compétences dans le domaine du sensoriel. Aussi, le fabricant de lampes Osram a annoncé début 2018 qu’il prévoyait d’investir environ 500 millions d’euros dans le site de Ratisbonne dans les années qui viennent.
  • La grappe d’avenir mobilité électrique
    Depuis 2011, les membres de la grappe d’avenir mobilité électrique travaillent sur des projets axés sur les véhicules, les engins de chargement intelligents et l’approvisionnement intelligent en énergie.


Le Haut-Palatinat a encore plus à offrir : randonnée dans la forêt du Haut-Palatinat, baignade ou kayak dans l’un des nombreux cours d’eau et lacs, ainsi que les offres culturelles de Ratisbonne, le choix d’activités de loisirs y est énorme. Le fait que l’UNESCO ait inscrit la vieille ville de Ratisbonne sur la liste du patrimoine mondial en est aussi la preuve. Seul l’accent du Haut-Palatinat est un véritable défi pour les nouveaux arrivants qui est perçu comme une sorte d’aboiements par ceux dont l’allemand n’est pas la langue maternelle. Mais grâce aux coutumes particulières de la région, le contact avec les autochtones se fait facilement : depuis le XIVe siècle, la région possède sa propre bière produite par des établissements privés, la fameuse Zoigl. Pour couronner le tout : une fois par mois, des salons privés se transforment çà et là en des salles de dégustation de Zoigl. L’étoile Zoigl affichée devant les façades permet de savoir si on sert de la bière dans cette maison.

La Zoigl, une coutume centenaire dans le Haut-Palatinat :

Venez aussi découvrir avec nous les régions de Basse-Franconie et de Haute-Franconie et leur facette économique.

Vous aimeriez obtenir encore plus d’informations sur les régions bavaroises ? N’hésitez pas à nous contacter !