Le sommet du G7 en Bavière - Politique mondiale au Wetterstein

3 000 membres de délégations, 5 000 journalistes et plus de 15 000 forces de sécurité : Le sommet du G7 au château d'Elmau dans la commune bavaroise de Mittenwald est l'événement vraiment magnifique. L'attention du monde entier est certainement tournée vers l'État de Bavière en tant qu'hôte et il peut se vanter d'être un land ouvert au monde à la bonne qualité de vie et au grand potentiel d'avenir.

picture alliance /dpa/Stephan Jansen
picture alliance /dpa/Stephan Jansen

Les préparatifs du sommet des sept Chefs d'État d'Allemagne, des États-Unis, de Grande-Bretagne, de France, d'Italie, du Japon et du Canada sont dans la dernière ligne droite. Quand les chefs d'État et chefs de gouvernement des nations industrialisées les plus importantes arriveront à tour de rôle au sommet des 7 et 8 juin dans l'atmosphère raffinée du château d'Elmau dans les montagnes de Wetterstein, tout devra être parfaitement planifié et organisé.

Thèmes et axes essentiels

Pour préparer le sommet, les thèmes doivent être définis par les célèbres «sherpas», conseillers des chefs d'État participants à l'avance. Cette année, les participants soulignent surtout leur volonté d'agir en commun, parfaitement résumée par le slogan «Think ahead. Act together.» La question la plus urgente est le conflit en Ukraine et l'annexion de la Crimée par la Russie. De plus, l'action coordonnée contre le groupe terroriste islamiste IS qui sévit en Irak et en Syrie et des discussions sur les enseignements tirés de l'épidémie Ebola en Afrique occidentale sont au centre des débats du sommet. Les autres thèmes principaux à aborder sont :

• La protection du milieu marin, la gouvernance maritime et l'efficacité des
ressources dans le domaine de l'environnement
• La résistance des antibiotiques, les maladies négligées et associées à la
pauvreté,
• Les normes des chaînes commerciales et de distribution
• L'amélioration de l'indépendance des femmes et le renforcement de leur
formation professionnelle

La Bavière profite en tant que région

Depuis plus d'un an, le service de planification de Munich prépare le sommet de l'organisation de la sécurité, aux possibilités d'hébergement des nombreux invités, en passant par les mesures d'infrastructure. Ainsi, l'État de Bavière a accéléré une série de projets de construction et d'infrastructure dans la région avant le sommet. Le renforcement de la radio numérique hors d'écoute dans le secteur du sommet du G7 était une des première priorités. La haute vallée de l'Elmau bénéficie d'un raccordement élargi au réseau public d'adduction d'eau ou au réseau de canalisation et la voie d'accès passant par Klais a été à nouveau goudronnée. La gare du petit village de Krün a été restaurée pour le sommet et dans la commune de Mittenwald, la gare a été conçue sans barrière dans le cadre du sommet du G7. Les cœurs des deux villes ont également été modernisés avant le sommet. Important pour la région : Ce sont surtout les entreprises locales qui devraient bénéficier des nombreuses commandes de construction.

Le sommet dans un décor de rêve

De nombreux sujets de conversation qui laissent trop peu de temps pour mieux apprendre à connaître l'univers magnifique alpin des Karwendel et du Wetterstein. La région du district de Garmisch-Partenkirchen fait partie des contrées les plus belles d'Allemagne et est visitée chaque année, par plus d'un million de touristes. Qu'il s'agisse de randonnées en été ou d'une aventure à ski en hiver - la région offre des vacances variées à la fois aux vacanciers à la recherche de la détente et aux vacanciers actifs. On est habitué depuis toujours à un haut niveau de fréquentation du site : Déjà, le roi Louis II de Bavière parlait de son pavillon de chasse de Schachen comme de son endroit préféré.