Bayern Digital II : investir dans un futur numérique Les cinq prochaines années, la Bavière investira trois milliards d’euros dans l’évolution numérique de la région de manière à ce que les individus et les entreprises puissent profiter de la transformation numérique. Plus d’informations
Bayern Digital II : investir dans un futur numérique Les cinq prochaines années, la Bavière investira trois milliards d’euros dans l’évolution numérique de la région de manière à ce que les individus et les entreprises puissent profiter de la transformation numérique. Plus d’informations

#bytevaria – L’enseignement du numérique en Bavière

Le magazine de la Bavière numérique

Evénements

Il n'existe pas d'événement dans ce secteur.

Vers l'agenda des événements

Dernières mises à jour du blog

« Capter et fidéliser les talents ! » - 12e rassemblement des acteurs du développement économique bavarois à la Forteresse de Marienberg de Wurtzbourg

« Capter et fidéliser les talents ! » - 12e rassemblement des acteurs du développement économique…

LIRE LA SUITE

Votre interlocuteur

Michael Blecher

Michael Blecher

+49 89 2162-2693

Investir dans la formation des talents du numérique

Les entreprises numériques ont avant tout besoin d’une chose : d’individus maîtrisant les aspects du numérique et capables de les faire évoluer. Bonne nouvelle : on les trouve en Bavière. Grâce à une offre de formation large (les deux pivots de la formation professionnelle en alternance et du paysage universitaire bavarois étant solides tant en théorie qu’en pratique), il existe une grande réserve de talents. Même en marge de la formation professionnelle, la région propose un large éventail de formations continues tout au long de la vie dédiées à la digitalisation, l’acteur principal étant le Zentrum Digitalisierung.Bayern. Les BayernLabs ou encore le projet de formation professionnelle #Lernen.Digital permettent également d’élargir ses connaissances en matière de numérique. Grâce à ces nombreuses solutions, les entreprises trouvent sur place des talents très bien formés ; un avantage de taille à une époque où la main-d’œuvre qualifiée se fait rare. Par ailleurs, les succursales implantées à l’étranger peuvent avoir recours à divers modèles pour recruter des travailleurs non allemands.

Pas de stagnation : les projets d’avenir de la Bavière

En matière de digitalisation, la stagnation est synonyme de régression. Pour que l’enseignement évolue en même temps que les défis imposés par l’économie numérique, la région soutient les travailleurs de demain par le biais de son projet d’investissement Bayern Digital II. Il prévoit la mise en place de nouveaux jalons dans l’enseignement du numérique au sein des écoles bavaroises et le soutien des étudiants dans les disciplines-clés du numérique. Des cursus supplémentaires sont proposés dans les secteurs d’avenir du numérique comme l’interaction homme-machine/le human-centric engineering à l’université technique de Munich (TU München) et à l’université Louis-et-Maximilien de Munich (LMU München), au même titre que d’autres offres dans tous les domaines fondamentaux et pratiques de la digitalisation. De surcroît, la campagne de formation au développement logiciel a pour but de créer de nouvelles chaires dans toute la Bavière. À l’instar de la stratégie d’avenir du gouvernement d’État de Bavière « Digitale Bildung in Schule, Hochschule und Kultur » (en français : l’enseignement du numérique dans les écoles, les universités et la culture), toutes les actions reposent sur le même principe : dans le processus éducatif, la digitalisation est à la fois un instrument et un objet.

14 établissements d’enseignement supérieur bénéficient de la subvention MINTerAKTIV

Des subventions d’un montant total de 1,7 million d’euros sont versées aux universités et aux établissements d’enseignement supérieur afin de contrecarrer et de prévenir efficacement la pénurie de main-d’œuvre qualifiée dans la filière MINT.

Aperçu des autres sujets et anecdotes