Retour aux articles d’actualité

Hausse de la puissance économique en Bavière bien au-delà de la moyenne fédérale

M. Aiwanger : « La Bavière est la locomotive économique de l'Allemagne »

MUNICH  En Bavière, le produit national brut (PNB) nominal augmente de près de 40 pour cents pendant la décennie écoulée entre 2007 et 2017. En revanche, pendant la même période, il n'était que de 30,4 pour cents en Allemagne. Le PNB mesure la valeur des marchandises et prestations de services produites dans une région et est un indicateur de sa puissance économique. Le ministre bavarois de l'économie, Hubert Aiwanger, déclare à ce sujet : « La Bavière est la locomotive économique de l'Allemagne. Pour que cela se poursuive, nous continuons d'investir fortement dans les domaines technologiques d'avenir de notre économie. » Parmi celles-ci, le Ministre compte surtout la numérisation, l'intelligence artificielle, la construction légère, la production de batteries ou la technologie de l'hydrogène.
 
Le Haut-Palatinat arrive en tête du classement de la croissance du PNB avec 44 pour cents, suivi de près par la Basse-Bavière avec près de 41 pour cents. Mais le PNB par habitant reste le plus élevé en Haute-Bavière avec 57 637 euros. La moyenne bavaroise s'élevait à 46 698 euros en 2017.

Dans les autres districts, la croissance du PNB en Haute-Bavière s'élevait à 40,6 pour cents, à 40,4 pour cents en Moyenne-Franconie, à 39,5 pour cents en Souabe, à 37,8 pour cents en Haute-Franconie et à 30,9 pour cents en Basse-Franconie. Tous les districts bavarois se trouvent donc au-dessus de la moyenne fédérale.

Indication des sources: StMWi
Numéro de magazine: 232/19
Retour aux articles d’actualité

Votre interlocuteur:

Téléphone: