Recherche de pointe en Bavière : protéger la propriété intellectuelle La Bavière détient le record de dépôts de brevets sur le territoire allemand, ce qui indubitablement laisse supposer une puissante activité de recherche de pointe dans cette région. Pour en savoir plus
Recherche de pointe en Bavière : protéger la propriété intellectuelle La Bavière détient le record de dépôts de brevets sur le territoire allemand, ce qui indubitablement laisse supposer une puissante activité de recherche de pointe dans cette région. Pour en savoir plus

#bytevaria – Recherche et développement dans le numérique en Bavière

Le magazine de la Bavière numérique

Evénements

Tech Days Munich 2018

Tech Days Munich 2018

LIRE LA SUITE

Dernières mises à jour du blog

La recherche de pointe dans la région : les titulaires du prix Nobel en Bavière

La recherche de pointe dans la région : les titulaires du prix Nobel en Bavière

LIRE LA SUITE

Votre interlocuteur

Christian Gnam

Christian Gnam

+49 89 24210-7506

Compétence de recherche dans le numérique en Bavière

La nomination de la ville de Munich comme premier pôle de TCI en Europe par la Commission européenne ne doit rien au hasard. En effet, les entreprises, start-up et, en particulier, les nombreux instituts de recherche de la région couvrent des disciplines importantes de la transition vers le numérique. Le site de recherche bavarois accueille les laboratoires de développement de nombreuses entreprises, des universités et des écoles supérieures ainsi qu’un cluster technologique et des instituts scientifiques tels que ceux de la Fraunhofer-Gesellschaft et de la Max-Planck-Gesellschaft, de la Leibniz Gesellschaft ou le Hemholtz Zentrum. Ensemble, ces derniers parviennent à garantir un climat, dans lequel la recherche et le développement peuvent évoluer loin des contraintes économiques. Les têtes intelligentes de la région disposent ainsi d’une liberté suffisante pour pouvoir parfaire leurs idées. Par ailleurs, la collaboration avec des entreprises issues de toutes les industries utilisatrices renforce le potentiel de développement d’innovations intersectorielles et donnent naissance à de toutes nouvelles coopérations intersectorielles.

 

Renforcer la numérisation dans tous les secteurs

La présence d’excellentes structures de recherche et formation représentent également une condition préalable à la création de pôles majeurs. Dans le cadre de l’initiative nationale de développement de pôles numériques, trois grands centres ont déjà été reconnus comme créateurs de technologies d’avenir : le « Mobility Hub » du centre « UnternehmerTUM » de l’université technique de Munich, le « InsurTech Hub » à Munich et le « E-Health Hub » de la « Medical Valley » dans la région métropolitaine de Nuremberg. Par ailleurs, la recherche n’étant pas uniquement limitée aux universités, tous les acteurs de la numérisation dans la région bavaroise profitent de différents programmes de soutien. Ainsi, avec un budget annuel d’environ 1,5 milliard d’euros consacré à la recherche, les écoles supérieures représentent un moteur d’innovation important. Cependant, des possibilités de développement s’offrent également aux fondateurs ou petites et moyennes entreprises, avec notamment le programme « BayTP », programme en faveur de la promotion de la technologie en Bavière. Quelle que soit la taille des entreprises, la Bavière encourage également les innovations de secteurs d’avenir, notamment à travers les programmes R&D « Technologies de l’information et de communication » ou « Systèmes électroniques ».

 

Investissements dans la recherche future

Le centre « Zentrum Digitalisierung.Bayern » représente un acteur principal de la recherche scientifique et industrielle, dont l’objectif est de renforcer les coopérations entre les mondes économique et scientifique ainsi que les compétences bavaroises. À cette fin, le centre rassemble ces forces sur différentes plateformes thématiques dans six principaux domaines : la mobilité interconnectée, la cybersécurité, la « Digital Engineering & Production », la santé/médecine numérique, la numérisation dans le secteur énergétique ainsi que la formation, la science et la culture. Ce centre devait être davantage développé dans le cadre du projet d’investissement « Bayern Digital II ». En outre, ce programme prévoit de nouveaux cursus dans des secteurs d’avenir du numérique mettant l’accent sur l’intelligence artificielle ou l’impression 3D.

15 867 brevets ont été déposés auprès du Deutsches Patent- und Markenamt [Office allemand des brevets et des marques] en 2016 en Bavière.

C’est pourquoi la Bavière détient le record national de dépôts de brevets, lesquels sont fondés sur des activités de technologie et d’invention et peuvent être utilisés à des fins professionnelles. Les principaux domaines technologiques sont le transport, l’énergie électrique ainsi que les éléments mécaniques.

Aperçu des autres sujets et anecdotes