0

Une histoire made in Bavaria : les grandes inventions de la Bavière

Le savoir-faire en Bavière est très convoité depuis longtemps. Depuis des centaines d’années, plusieurs génies, qui ont marqué notre quotidien d’aujourd’hui, ont contribué à l’évolution de la région. Saviez-vous, par exemple, que la montre de poche portative est une idée Peter Henlein qui a vu le jour en Bavière en 1505 ?

Suivez-nous dans ce voyage à travers quelques-unes des plus grandes inventions bavaroises des 500 dernières années.

La mode : toujours un pas d’avance


Vous connaissez certainement au moins une invention venant de la Bavière : il s’agit du Blue Jeans. Originaire de Franconie, Löb Strauss (mieux connu sous son nom américain Levi Strauss), a créé avec son partenaire Jacob Davis à la fin du XIXe siècle le Blue Jeans porté aujourd’hui dans le monde entier. Bien qu’il était déjà installé aux États-Unis à cette époque-là, le jean et le style qu’il véhicule sont aujourd’hui encore considérés comme une création bavaroise.

Quatre-vingt ans après, l’entrepreneur Adi Dassler a fusionné mode et fonctionnalité, donnant vie à une création faisant sensation chez les footballeurs : il créa les premiers crampons à vis pour chaussures de foot ; une véritable success story qui se poursuit aujourd’hui sous le nom d’Adidas. Dans cette « speed factory », on réalise aujourd’hui des chaussures de sport innovantes et personnalisées en utilisant la méthode d’impression 3D. D’ailleurs, quand on parle de football : le tir au but a été introduit pour la première fois en Haute-Bavière dans les années 1970. Si vous préférez plutôt le sport alpin, cette invention bavaroise de 1952 devrait tout particulièrement vous intéresser : la première fixation de sécurité pour chaussures à ski. Elle a été développée par le mécanicien Hannes Marker de Garmisch-Partenkirchen.

La mobilité : de la Bavière au monde entier

Outre le Blue Jeans, les chaussures de foot ou les fixations de sécurité pour chaussures de ski, la Bavière s’est également forgé au fil des années une réputation de pépinière d’inventeurs dans le domaine de la de mobilité. Rudolf Diesel a notamment révolutionné l’industrie automobile en inventant son célèbre moteur éponyme en 1892. La preuve que l’avancée de la mobilité se poursuit en Bavière réside dans une invention récente similaire : en 2013, le fabricant munichois de turbines MTU a présenté un nouveau réacteur d’avion deux fois moins bruyant que les modèles précédents et consommant 15 pour cent de kérosène en moins. D’ailleurs, si vous avez besoin d’inspiration pour trouver votre prochaine destination de vacances et que vous regardez un globe : il s’agit aussi d’une invention bavaroise.

L’innovation : les prouesses techniques

Aujourd’hui, la Bavière est un site de high-tech reconnu dans le monde entier. Les premiers jalons ont été posés dès 1895 par la découverte des rayons X par Wilhelm Conrad Röntgen. D’autres révolutions technologiques ont également été recensées, notamment dans les années 1960, dont le premier acte électronique à enregistrement numérique de Rudolf Hell dans le Haut-Palatinat. Ou encore le brevet de la carte à puce déposé par les deux inventeurs Jürgen Dethoff et Helmut Gröttrup. Sans oublier cette autre invention numérique dont on ne peut plus se passer aujourd’hui : la technologie mp3 mise au point en 1982 par le Fraunhofer-Institut für integrierte Schaltungen d’Erlangen, sous l’égide du professeur Hans-Georg Musmann. La toute dernière invention intelligente venant de la Bavière date des années 2000 et a été réalisée par la société franconienne Loewe. En 2008, c’est ici que le premier téléviseur intelligent du monde à connexion entièrement intégrée a été lancé sur le marché.

La Bavière est donc à juste titre une véritable pépinière d’inventeurs. Vous aussi avez une idée révolutionnaire que vous voulez faire estimer ? Découvrez plus d’informations sur les offices des brevets en Bavière.