• Home
  • Digital Bavaria
  • Blog #bytevaria
  • Un petit goût de Silicon Valley en Haute-Franconie : deux jeunes femmes mettent en avant la culture de l’emploi diversifiée de la région bavaroise
Business plan Jan 21, 2022

Un petit goût de Silicon Valley en Haute-Franconie : deux jeunes femmes mettent en avant la culture de l’emploi diversifiée de la région bavaroise

à la grande ville et à la perspective d’un emploi en CDI très bien rémunéré. Inspirées par leur travail effectué dans des start-up à Berlin et dans la Silicon Valley, elles souhaitaient toutes deux créer leur propre entreprise et mettre en relation les entreprises et les travailleurs dans les zones rurales.

Les jeunes femmes ont renversé le concept de recherche d’emploi traditionnel et ont créé une plateforme qui va au-delà des offres d’emploi génériques. Convaincues que « le salaire ne fait plus tout aujourd’hui », elles souhaitent établir une nouvelle relation entre les entreprises et les candidats. Afin de donner vie à leur idée, elles sont retournées dans leur région natale, la Haute-Franconie, dans l’objectif de créer leur portail d’emploi intitulé Jobtrüffel, en collaboration avec l’informaticien Vladislav Chetyrkin.

Co-Founders Olivia Hofmann & Patricia Knoll © Jobtrüffel

Cette idée de start-up, les jeunes femmes l’ont eue au cours de leurs études de master, alors que la cofondatrice Olivia Hofmann était à la recherche d’un job étudiant intéressant dans sa ville natale de Bayreuth. Mais le manque de vue d’ensemble sur l’offre d’entreprises ainsi que le manque de clarté sur les postes vacants lui ont considérablement compliqué la tâche. Ce n’est que grâce aux conseils de sa famille et de ses amis qu’elle a découvert la grande diversité des entreprises de sa région natale et le potentiel qui y sommeillait : des sociétés modernes, des employeurs « cool » et des projets passionnants. Aux yeux des deux étudiantes, ce potentiel ne devait en aucun cas être ignoré plus longtemps.


Présentation moderne des entreprises locales potentielles


La concrétisation de leur idée a eu lieu lors d’un séminaire à la fin de leurs études de master, au cours duquel les jeunes femmes se sont penchées de manière plus approfondie sur la thématique de la « recherche d’emploi » et ont effectué des recherches et des études spécialement à cet effet. Les résultats leur ont fait comprendre que la recherche d’emploi avait changé et évolué. La simple recherche d’un emploi et l’aspect financier n’occupent souvent plus la première place dans l’ordre des priorités. Au contraire, une multitude d’autres facteurs, tels que la famille, les loisirs et la qualité de vie, entrent en ligne de compte. Sur la base de ces conclusions, les deux étudiantes ont définitivement pris conscience de la nécessité d’un nouveau concept de recherche d’emploi sur le marché, en accord avec cette évolution.


De la Silicon Valley à la Haute-Franconie


Après avoir obtenu leur diplôme de master, les deux jeunes femmes se sont d’abord rendues à Berlin et dans la Silicon Valley à San Francisco, où elles ont effectué des stages dans des start-up. L’expérience qu’elles y ont acquise les a confortées dans leur intention de développer et de réaliser leur projet « Jobtrüffel » qu’elles avaient commencé lorsqu’elles étaient encore étudiantes. C’est donc avec l’informaticien Vladislav Chetyrkin qu’elles ont commencé à mettre en place leur portail d’emploi.

Leur objectif était de faire de la recherche d’emploi une véritable expérience qui soit aussi palpitante que la réservation d’un covoiturage via Uber, aussi moderne que les flux sur Instagram et aussi simple que la recherche d’un hébergement via AirBnB. L’équipe fondatrice a créé une plateforme qui n’a rien à envier aux autres plateformes en ligne sur le plan de l’expérience utilisateur et de l’orientation client, et qui permet aux demandeurs d’emploi d’effectuer une recherche d’emploi attractive dans un cadre moderne.

Mais les demandeurs d’emploi ne sont pas les seuls à profiter de la plateforme « Jobtrüffel ». Cette plateforme permet également aux entreprises locales de se faire connaître d’une nouvelle manière et de trouver ainsi l’employé qui leur convient. Le potentiel des employeurs régionaux n’est pas caché derrière une offre d’emploi fade, mais mis en scène de manière moderne et contemporaine, à l’aide d’images émotionnelles, de vidéos informatives et d’avantages attrayants pour les collaborateurs.


Un portail de la région pour la région


La décision de se lancer dans la création de leur start-up à Bayreuth a été rapidement prise. Aux yeux des deux femmes, leur région d’origine a le potentiel d’accueillir une nouvelle scène de création d’entreprises : des facteurs de localisation, tels que le faible coût de la vie, les courtes distances et l’atmosphère familiale, favorisent le passage à l’indépendance et ont également fini par les convaincre. Déjà dans leurs études, les fondatrices appréciaient le contact étroit avec leurs professeurs et leurs interlocuteurs. Grâce à leur emploi à l’université de Bayreuth, déjà au cours de leurs études, elles ont pu se constituer un réseau et nouer des relations importantes. Parmi elles, un investisseur du Haut-Palatinat, dont elles ont obtenu le contact grâce à leur business angel Kay Schulz, qui les a également soutenues et coachées de manière intensive. Par ailleurs, Invest in Bavaria leur a également apporté son soutien en matière de financement, pour la mise en réseau avec des partenaires et dans le cadre de la recherche d’un site d’implantation approprié.

« Jobtrüffel » est un portail de la région pour la région : avec « Jobtrüffel », Patricia Knoll et Olivia Hofmann poursuivent l’objectif de contrer l’urbanisation croissante et de mettre en avant les avantages d’une vie en milieu rural. La start-up y parvient grâce à un marketing territorial moderne, par exemple en fournissant à ses utilisateurs des vols de drones au-dessus de la ville et de la campagne, de belles images et la bonne quantité d’informations intéressantes. À cet effet, certaines villes peuvent également créer leurs propres profils sur le portail afin de faire leur propre promotion ou celle de la région.

À l’heure actuelle, la start-up est en train de prospecter intensivement des employeurs attractifs de Haute-Franconie et du Haut-Palatinat. De plus, sa présence sur les médias sociaux sera développée afin de gagner de nouveaux followers et d’étendre sa notoriété. Dans les prochains mois, il sera possible de publier des annonces d’emploi.