S'implanter en Bavière - petit manuel pour mijoter un business plan parfait

L'ABC, c'est la préparation ! La règle s'applique aussi pour la création de son entreprise. Pour attirer investisseurs et partenaires, il ne suffit pas d'avoir la bonne idée. Le clou, c'est d'avoir une vue d'ensemble complète. Ce qui est le propre d'un bon business plan, puisqu'il reprend toutes les données essentielles à la mise en œuvre d'une idée.Le business plan est non seulement un bel accessoire destiné à convaincre les investisseurs, mais aussi un outil qui oblige à se confronter à ses propres idées. Une fois terminé et même s'il est couronné de succès et mène à un financement, le business plan ne disparaît pas dans un tiroir mais devient l'instrument de contrôle et de suivi régulier pour une réalisation réussie de la start-up.

Business plan : Les points incontournables

Pour bien des créateurs, l'élaboration d'un business plan est le premier grand défi à relever dans l'histoire de leur entreprise. C'est pourquoi, nous vous livrons ici quelques trucs et astuces pour réaliser un business plan réussi.

Un business plan complet doit comprendre les points suivants :


1. Sommaire exécutif : Court descriptif du produit, avantages pour les clients, groupes cibles, compétences de l'équipe créatrice, investissement requis, rendement estimé pour les premières années d'activité


2. L'idée : Les fondements de l'idée de création de l'entreprise, définition du produit et des services, facteurs de succès, stratégie marketing, contexte juridique, perspective pour les trois à cinq ans à venir


3. Offre produit et services : Informations sur le marché cible, particularités, niveau de développement technique, situation des licences et brevets, structure des prix


4. Analyse de marché et de la concurrence : marché cible visé, situation concurrentielle, stratégie des concurrents, tendances du secteur


5. Stratégie marketing : Tarification, acquisition de la clientèle, canaux de distribution, échéancier


6. Fondateurs : Curriculum vitæ des expériences et des succès des créateurs, répartition des tâches et des postes en fonction des compétences, planification du personnel


7. Chances et risques : Scénario des meilleures et des pires possibilités


8. Planification financière : Sources de financement, besoin en capitaux, évolution du chiffre d'affaires

 

De l'aide en matière de business plan

Celui qui a déjà pensé à tous ces points est déjà bien avancé. Mais toutes les théories ont leurs points faibles : ceux qui veulent élaborer leur business plan peuvent se faire aider par des personnes compétentes. Ainsi, par exemple, la BayStartUP propose de télécharger gratuitement un manuel pour la réalisation d'un business plan. En plus de nombreux exemples, les créateurs y trouvent des conseils sur les différents modèles ainsi que des processus d'évaluation et des études de cas récents dont ils peuvent tirer profit.

Une fois terminé, le business plan doit encore être lu et remplir son but, à savoir, trouver des investisseurs. Pour ceux qui veulent mettre leur business plan à l'épreuve, ils peuvent le présenter à de nombreux concours de business plans bavarois – Signalons en passant qu'il ressort d'une enquête, que la Bavière est la région allemande comptant le plus de concours de créateurs d'entreprise. En plus d'y gagner un avis professionnel sur ses propres idées, les concours permettent d'accéder à un capital de départ et aux réseaux adéquats. Actuellement, les lauréats du concours des business plans de cette année en Bavière du Nord viennent de recevoir leurs prix et les préparatifs de la prochaine saison sont déjà commencés. La start-up Demo Nights donne le départ du prochain concours, le 20 octobre à Nuremberg et le 10 novembre à Munich. Ceux qui veulent être de la partie, feraient bien de se mettre à leur business plan !