Servus (salut) et "Selamat Datang" (Bienvenue) : En Bavière, on se sent vite chez soi

L'échange interculturel intense fait de la Bavière un théâtre très vivant : Une grande offre des communautés internationales garantit que les expatriés nouent vite des contacts. Et les Welcome Centers (centres d'accueil) fournissent aussi une aide précieuse pour les premières étapes...

Servus (salut) et "Selamat Datang" (Bienvenue) : En Bavière, on se sent vite chez soi

Des personnes de presque toutes les nations participent à la vie économique de Bavière - beaucoup d'entre elles y résident depuis des années, d'autres depuis quelques semaines et quelques mois. Cette mixité composite se retrouve dans les communautés des réseaux des communes et des villes, des entreprises et des secteurs. Les compatriotes et les personnes partageant les mêmes idées s'y réunissent, la culture de chacun fait partie de la vie "à l'étranger" - et l'échange dans la langue maternelle facilite beaucoup de choses.

Gruetzi, Merhaba, Dobrodosli : Bienvenue chez vous !
Que ce soit dans le cadre d'un changement professionnel en Bavière ou dans le cadre d'un regroupement familial ultérieur, les chefs d'entreprise et employés étrangers sont confrontés à de plus en plus de défis. De la prolongation du permis de séjour, à la conversion du permis de conduire, la recherche de logement et plus encore, en passant par la certification de qualifications. Beaucoup de choses ont été faites avec plaisir en matière de culture de bienvenue : En matière de vie quotidienne, les Welcome Centers (centres d'accueil) urbains et communaux proposent des aides, préparent les démarches auprès des administrations et fournissent des contacts et les coordonnées d'interlocuteurs.

Communautés internationales en Bavière et à Munich
Il existe de nombreuses communautés et plateformes qui sont intensément utilisées que ce soit pour les premières démarches ou l'échange intense. Les expatriés qui vivent en Allemagne, se rencontrent sur internations.org, expatexchange.com et sur d'autres communautés internationales. Sur justlanded.com, on trouve des conseils importants pour la recherche de logement et toytowngermany.com est une communauté anglophone d'Allemagne. Même la communauté Xing de Munich qui compte plus de 100 000 membres, constitue une grande communauté très diversifiée. Vous pouvez trouver un bon aperçu des groupes internationaux de Munich ainsi que des communautés des Laender sélectionnés ici : www.invest-in-bavaria.com/fr/centre-dinformation/communautes.html

Le réseau établit un précédent : La Bavière et la République populaire de Chine
Le forum chinois de Bavière donne un bon exemple de la façon dont l'échange interculturel fournit de l'aide des deux côtés. Des conférences et séminaires publics sur les thèmes actuels de la Chine sont régulièrement organisés. Un thème très apprécié est par exemple, le petit-déjeuner des chefs d'entreprise "Chinaforum Breakfast Club". Des voyages sont aussi organisés : Au mois de janvier 2014, la destination était le Nord-Est de la Chine, la région de la Ruhr de la République populaire, où les villes-automobiles de Changchun et Shenyang ont été visitées, entre autres. Et le 12 février 2014, plus de 500 invités fêtèrent la fête du printemps sino-bavaroise (Frühlingsfest) - voilà comment a débuté le nouvel an chinois du cheval à Munich.

Construire des passerelles sur une ligne aérienne de 9 000 bons kilomètres
Être chez soi au loin – c'est aussi simple que cela : Avec près de 7 000 Japonais, qui vivent en Bavière, la communauté japonaise est un des bastions japonais d'Allemagne. Environ 250 entreprises japonaises ont des succursales en Bavière. Et elles peuvent construire une excellente infrastructure en Bavière pour leurs compatriotes : Les écoles internationales et japonaises, les restaurants japonais, les épiceries japonaises etc. contribuent significativement au grand attrait de la Bavière pour les Japonais.

Welcome in Bavaria
Ce n'est justement pas valable qu'au moment de la fête de la bière : Le monde se réunit à Munich et en Bavière. Et toutes les entreprises étrangères et nationales, ainsi que leurs collaboratrices et collaborateurs en profitent.