1

Santé numérique : eHealth en Bavière

La numérisation n'est pas qu'un stimulateur du développement des technologies de l'information et de la communication (TIC), elle offre également de nouvelles perspectives à d'autres secteurs industriels.

C'est ce qui se produit par exemple, dans le domaine de la santé. Une raison évidente pour le centre Digitalisierung.Bayern, d'articuler ses activités autour du thème eHealth. Il a ainsi notamment créé en avril, une nouvelle plateforme thématique « Santé/médecine numérique ».

Allier les sciences et l'économie

Le centre Digitalisierung.Bayern a pour objectif d'interconnecter profitablement et plus étroitement les sciences et l'économie afin d'accroître le potentiel d'innovation des différents acteurs. Il s'investit maintenant particulièrement dans le domaine de la santé. Pour ce faire, quatre nouvelles chaires professorales vont être créées dans le cadre de la plateforme thématique, dans les universités et grandes écoles d'Augsburg, Erlangen/Nuremberg, Munich et Amberg-Weiden, afin de renforcer le savoir-faire et l'expérience acquise,. En effet : les instituts de recherche universitaires jouent un rôle prépondérant dans le développement de la médecine de demain.

La nouvelle plateforme thématique en tant que telle, comme celles déjà existantes, sera le point d'interconnexion en matière de recherches et de développements industriels, extra-universitaires et des grandes écoles. Le centre Digitalisierung.Bayern (ZD.B) souhaite avant tout, identifier les thèmes spécifiques à la numérisation des différents secteurs à partir desquels, des références et des lignes directrices pourront être formulées. Pour augmenter les bénéfices d'un travail en commun, le ZD.B interconnecte de façon ciblée, toutes les compétences existantes de la science et de l'économie et communique les résultats à travers une plateforme commune.

Une branche saine

Ainsi, le ZD.B soutient un secteur déjà puissant : en Bavière, les entreprises du domaine de la santé peuvent construire sur un grand portefeuille de clients (400 hôpitaux, 285 établissements de repos et de rééducation ainsi que 47 stations thermales et centres de cure), qui offrent de belles perspectives d'application de toutes nouvelles technologies. De plus, la Bavière est forte à l'exportation : 70 pour cent des produits médicaux sont exportés dans de nombreux pays. Avec la numérisation, cette branche ne fait que croître davantage. Par exemple, les entreprises bavaroises sont déjà particulièrement bien établies dans le domaine de la télémédecine . De la prévention aux soins, en passant par le diagnostic et la thérapie, tous les produits et services de la chaînes d'approvisionnement profitent de ces possibilités. Il n'y a pas que la recherche et le ZD.B qui œuvrent à leurs mises en place. D'autres branches, qui n'ont à priori aucun rapport évident avec le secteur de la santé, s'y investissent également. Parallèlement aux technologies de l'information et de la communication, les domaines de la mécatronique, de la photonique et de l'optique ont également ces nouveaux développements dans le viseur.

Pourtant, sans l'assise d'un réseau bien établi, toutes ces recherches risquent de ne pouvoir exploiter efficacement les effets de leur synergie. C'est pourquoi, les investisseurs, les start-ups et les entreprises bavaroises mettent en place un large réseau des différentes activités qui permet de concentrer et d'interconnecter tous ces résultats. C'est ce que font, par exemple, le Medical Valley d'Erlangen avec environ 180 entreprises dédiées à la recherche ou encore le Forum MedTech Pharma e.V., qui représente, à lui seul, un des plus grands réseaux du domaine de la santé en Allemagne et en Europe. De par leurs activités, les réseaux soutiennent les anciens comme les nouveaux acteurs des techniques médicales. Ils les accompagnent aussi bien dans la commercialisation de leurs innovations que dans l'exploitation des ressources existantes. Ainsi, le secteur eHealth est et restera toujours, un des moteurs de croissance numérique de la Bavière.