Opération réussie : La mise en réseau franco-bavaroise « passe à la casserole »

Une nouvelle forme créative pour constituer son réseau : En cuisinant avec des représentants d'entreprises majoritairement français et bavarois, nous donnons vie en quelque sorte à la devise de vie française « Partager les plaisirs de la table crée des liens indéfectibles » . Profitant de l'atmosphère détendue de l'école de cuisine Cookionista de Nuremberg, les participants nouent de nouveaux contacts professionnels « autour de la casserole » puis dégustent ensemble un savoureux menu à 4 plats.

Cela n'arrive pas tous les jours. Le 24 février 2016, à Nuremberg, 20 représentants d'entreprises majoritairement français et bavarois se sont retrouvés, certains après une longue journée de foire-exposition au embedded world, pour nouer de nouveaux contacts. C'était la première fois qu'une telle rencontre était organisée sous forme d'événement culinaire. Avec qui d'autre que nos amis gourmets français pouvions-nous tenter une telle expérience : préparer ensemble le dîner tout en renforçant les relations économiques ?

Des débats soutenus sont « passés à la casserole » puis ont été poursuivis en savourant le dîner à 4 plats qui en découlait. Un des thèmes de la soirée fut, par exemple, les « Hidden Champions » (champions cachés) allemands, qui sont de petites ou moyennes entreprises peu connues et qui sont pourtant leader sur leur marché, représentant ainsi aussi bien pour les fournisseurs ques pour les entreprises de services étrangers un potentiel commercial énorme. La Bavière est le foyer d'un très grand nombre de champions cachés dans le domaine de la haute technologie, comme par exemple KATHREIN ou encore Krones. Les stratégies de pénétration réussie du marché en Allemagne furent un des autres thèmes majeurs. En la matière, l'échange des expériences personnelles est prépondérante. Outre la collaboration avec le partenaire local et l'ouverture d'un nouveau site à l'étranger, le thème de la reprise de société est de plus en plus abordé. Au dessert, les discussions tournaient autour d'une question controversée très actuel : le traitement des grands volumes de données (« Big Data »). Tous étaient d'accord pour reconnaître que la mise en réseau croissante des données est un point stratégique de la compétitivité industrielle. En revanche, en matière de vie privée, le nombre de sceptiques à ce sujet reste (encore) élevé.

Il y eut de nombreuses discussions et nous espérons que certaines d'entre elles porteront des fruits, que ce soit sous forme de coopérations, d'investissements ou de relations clientèle. Nous remercions encore chaleureusement les chefs de cuisine qui, par leur ouverture et leur engagement, nous ont permis de donner corps à ce projet. Apparemment, ils savouraient l'événement autant que nous !

Les photos de cette soirée sont dans notre médiathèque.