Nuremberg et Fürth soutiennent les investisseurs internationaux

Le service d'assistance bavarois « Business Support Center Nuremberg Fürth for excellence » (NFFX) met pendant trois mois, gratuitement, des bureaux à disposition des investisseurs étrangers. Les administrateurs des deux villes viennent de recevoir de la Ministre de la Bavière, Madame Ilse Aigner, l'avis de subvention pour la deuxième phase.

Le NFFX a pour mission d'accroître l'attractivité des villes de Nuremberg et Fürth pour les investisseurs internationaux tout en leur permettant de s'y implanter facilement et de créer aisément de nouveaux emplois. Pendant six mois, des bureaux sont gracieusement mis à la disposition des entreprises étrangères qui ne disposent pas encore de point d'ancrage en Allemagne, leur offrant ainsi la possibilité de prospecter tranquillement le marché. Pour simplifier encore les démarches, les entreprises sont accompagnées individuellement dans leur recherche de partenaires adéquats pour une implantation permettant ainsi des prises de contacts exhaustives avec tous les partenaires nécessaires. À Nuremberg, quatre sites sont à disposition, dont un immeuble de bureaux directement à l'aéroport de Nuremberg.

Depuis sa création, on ne peut que constater la réussite du NFFX. Depuis le lancement du projet en 2010, 33 entreprises de différents secteurs d'activité y ont déjà souscrit une convention de subvention. Ces différents projets permettent à eux seuls la création de 218 emplois.

Au-delà des simples chiffres, les entreprises subventionnées sont la preuve éclatante de la grande flexibilité, de la réactivité et de l'excellence de l'assistance professionnelle dont ont fait preuve les villes de Nuremberg et Fürth, ainsi que les partenaires de coopération : la Chambre de Commerce et de l'Industrie de Moyenne-Franconie à Nuremberg et Invest in Bavaria. Ou plus exactement, comme le dit le DG de nanograde AG en Suisse : « Le programme de subvention NFFX des villes de Nuremberg et Fürth nous a immédiatement convaincus. Dès le début, nous avons pu nous occuper pleinement de la mise en œuvre de nos idées professionnelles tout en économisant énormément de temps, d'argent et d'énergie. J'ai été particulièrement séduit par les prises de décision rapides, la flexibilité de l'utilisation des subventions et la compétence du soutien. C'était parfait. »

À dater du 1er juin 2016 et jusqu'en 2020, c'est-à dire lors de la deuxième phase de subvention, la Bavière soutient ce projet avec un montant total de 356.000 €. Pour accroître encore les compétences existantes de la région métropolitaine de Nuremberg, les responsables parient avant tout sur les entreprises des domaines de l'automobile, des techniques d'automatisation et de production, de l'énergie et de l'environnement, de l'information et de la communication, de la médecine et de la santé, des matériaux innovants, du transport et de la logistique ainsi que des industries de la création.