Nouveau laboratoire Microsoft IoT-Lab pour Munich

Munich se hisse progressivement au rang de centre international de l’Internet des objets (Internet of Things – IoT). C’est maintenant au tour de Microsoft de suivre le pas d’IBM, qui avait implanté l’année dernière son siège mondial Watson dans la capitale bavaroise, créant plus d’un millier d’emplois. Le groupe informatique de Redmond avait annoncé fin mars son intention d’ouvrir un laboratoire IoT & AI Insider Lab à Munich.

Munich est un site important pour Microsoft, ce que le groupe a prouvé en rouvrant son bureau à Schwabing qui pose de nouveaux jalons en termes de normes de flexibilité au travail. Côté innovations numériques, le groupe surpasse aussi ses concurrents. Pour aider d’autres entreprises à développer de nouvelles solutions, Microsoft ouvre à Munich un laboratoire IoT & AI Insider Lab

Soutien au développement du numérique pour les entreprises de tous secteurs

Mis gratuitement à la disposition des entreprises de tous secteurs et de toutes tailles, le laboratoire crée un environnement productif pour leur permettre de faire évoluer leurs solutions innovantes sur le créneau de l’Internet des objets et de l’intelligence artificielle. Non contentes de bénéficier du soutien des développeurs de Microsoft, qui leur font part de leur savoir-faire, elles ont aussi accès aux composants logiciels et matériels de manière à pouvoir tester de grands projets industriels.

En plus d’un local mécanique, équipé notamment de fraiseuses, fers à souder, imprimantes 3D et nano, le laboratoire permet également d’accéder à la plateforme de cloud computing de Microsoft dénommée Azure, ainsi qu’à des technologies dédiées à l’Internet des objets et aux solutions d’IA. Avec ses divers locaux, le laboratoire offre globalement une place plus que suffisante pour jusqu’à 20 utilisateurs simultanément.

Sur la base d’expériences internationales


Avec son laboratoire situé à Munich, Microsoft s’appuie sur ses précédents exploits : il existe d’ores et déjà deux laboratoires de ce type au siège social à Redmond et dans la ville chinoise de Shenzhen. Le fait que Munich ait été choisi comme troisième site souligne une fois de plus l’importance de ce lieu pour le secteur européen et international du numérique.

Les entreprises travaillant dans le laboratoire de Munich peuvent également avoir recours à un vaste réseau qui compte des partenaires comme Cisco ou l’OPC Foundation indépendante. En outre, les échanges avec les laboratoires en Chine et aux États-Unis sont très intenses, permettant aux clients européens de profiter des expériences acquises ainsi que d’un savoir-faire international.

« La collecte, la mise en réseau et l’analyse des données ne doit pas être une fin en soi. Il s’agit d’analyser les bonnes données de la bonne manière afin d’en tirer des informations et décisions concrètes qui amélioreront durablement le succès de l’entreprise. Le laboratoire IoT & AT Insider Lab nous permet, de concert avec nos partenaires et nos clients, de mettre en œuvre efficacement ce type de projets en réduisant fortement les barrières d’entrée », explique Sabine Bendiek, PDG de Microsoft Deutschland.

Les entreprises clientes ont dès maintenant la possibilité de poser leur candidature pour utiliser le laboratoire.