Munich est l’un des meilleurs sites d’implantation pour les start-ups de Fintech et d’Insurtech en Allemagne.

D’après un classement récemment effectué par l’établissement de crédit allemand comdirect, la capitale bavaroise occupe la deuxième place en comparaison des autres sites de Fintech allemands, derrière Berlin et devant Francfort. Dans le cadre de cette étude, plusieurs villes allemandes sont passées à la loupe vis-à-vis du nombre de start-ups et nouvelles entreprises, du volume d’investissement ainsi que des tours de financement par capital-risque par des bailleurs de fonds externes. Il s’avère que Munich obtient des résultats supérieurs à la moyenne dans tous les critères d’étude.

En observant les données de près, on constate qu’un très grand nombre de start-ups de Fintech et d’Insurtech se sont installées dans la capitale bavaroise. Avec 84 jeunes entreprises à son actif, Munich est le deuxième site dans ce segment sur le territoire allemand. En termes de volume de capital-risque investi dans les start-ups de Fintech, la ville se range aussi parmi les trois principaux pôles d’investissement solides du secteur. Dans la période étudiée, soit de début 2016 à l’automne 2017, la capitale bavaroise s’est vu remettre 159 millions d’euros, soit un volume plus important que les villes de Francfort, Düsseldorf, Cologne et Essen réunies.

 

Munich dans le top trois pour tous les critères d’étude

 

S’agissant du nombre de tours de financement par des fonds de capital-risque (un indicateur de croissance important pour les jeunes entreprises), Munich se range en tête du classement en décrochant la deuxième place. Dans la période étudiée, 32 tours de financement ont été effectués, soit presque autant que dans les villes de Francfort et de Hambourg réunies. La capitale bavaroise se classe dans le top trois pour tous les critères d’étude, soulignant l’importance de Munich en tant que hub pluridisciplinaire pour les start-ups de Fintech et d’Insurtech en Allemagne.

[Translate to Français:] comdirect Fintech-Ranking: Standort München
Quelle: Comdirect Bank AG

L’excellent environnement attire aussi toute une série de start-ups d’envergure internationale. L’année dernière, la start-up de Fintech munichoise Scalable Capital, un fournisseur d’applications pour la gestion semi-automatisée d’actifs immobilisés, a enregistré des investissements en capital-risque dépassant les 41 millions d’euros. Ce fut le deuxième plus grand volume d’investissement acquis en 2017 par une start-up allemande dans ce segment. Si Munich offre les meilleures conditions pour le financement d’entreprises déjà existantes, la ville située sur l’Isar se range aussi tout en haut du classement des nouvelles entreprises avec 23 start-ups de Fintech créées.

 

Des acteurs mondiaux innovants dans le domaine de la Fintech et de l’Insurtech ont vu le jour dans la capitale bavaroise.

 

Si la ville a obtenu de bons résultats dans tous les critères du classement, c’est pour une bonne raison : Munich abrite non seulement des banques et compagnies d’assurance traditionnelles comme Hypovereinsbank, Allianz ou Munich RE, mais la ville propose également un environnement propice au développement continu des jeunes start-ups vis-à-vis d’autres facteurs importants. Aussi, on trouve à Munich des bureaux subventionnés pour les nouveaux-venus prometteurs dans le numérique. Par exemple, au Werk1, un centre situé non loin de la gare Ostbahnhof, de jeunes entreprises ont la possibilité de louer à bas coût des bureaux très bien équipés et de réseauter avec d’autres start-ups, experts et partenaires. Valorisée à plus de 150 millions d’euros, la start-up à succès Scalable Capital a elle aussi fait ses débuts dans les locaux de Werk1.
Le Werk1 abrite également le W1 Forward InsurTech Accelerator, un accélérateur spécialisé dans les start-ups d’Insurtech. De jeunes entreprises triées sur le volet y bénéficient de locaux et de l’aide de mentors expérimentés tout en entrant en contact avec les principaux décideurs du monde de l’économie. Les subventions par start-up s’élèvent au total à 50 000 euros.
Ce genre d’initiatives ciblées sont très importantes pour permettre à Munich de s’établir en tant que pôle de Fintech, au même titre que la proximité avec des investisseurs solides et avec l’économie locale ainsi que l’intégration de la recherche et de la politique. Ce réseautage intelligent entre les acteurs impliqués se voit complété par divers événements et conférences qui consolident encore plus la position de Munich à titre de hub de l’économie financière numérique.