Makerspaces en Bavière : là où les idées deviennent des entreprises

Quiconque ose faire le pas dans l'économie libre, doit avant tout se poser la question suivante : Mon produit est-il capable de suivre le rythme rapide avec lequel les technologies et l'économie se développent à l'ère de la numérisation ? Afin de pouvoir y répondre, les jeunes entrepreneurs peuvent trouver de l'aide dans les makerspaces bavarois. Ces espaces accueillent aussi bien des professionnels expérimentés que des visionnaires ambitieux qui souhaitent développer et tester des technologies innovantes. Cet article révèle comment de tels laboratoires de test révolutionnent l'économie et en quels endroits de la Bavière ces derniers peuvent être trouvés.

Littéralement, le terme « makerspace » signifie « espace pour fabricant ». En d'autres termes, il s'agit d'un lieu dans lequel des hommes et des femmes créent et inventent des choses ensemble. Dans l'économie actuelle, ce terme désigne tout lieu dans lequel des créateurs d'entreprise, mais également en partie des entreprises déjà établies, testent des idées en collaboration coopérative et à l'aide de technologies modernes, et transforment ces dernières en un concept commercial solide. Les makerspaces offrent aux jeunes start-ups et à la jeune industrie des conditions préalables optimales à cette fin.


Biopark à Ratisbonne


Niché en plein cœur du campus de l'université de Ratisbonne, le dénommé <LINK>Biopark</LINK> offre un peu moins de 20 000 m² de bureaux et laboratoires, accompagnés d'équipements techniques et de prestations de services. Ces makerspaces sont particulièrement destinés aux chercheurs en médecine qui souhaitent développer une idée commerciale en Bavière. Tous les laboratoires sur site satisfont aux normes correspondant au niveau de sécurité S1 ou S2. Outre des bureaux individuels, des salles de conférence et un auditorium peuvent être également loués dans le cadre de grandes manifestations. Ces espaces accueillent actuellement 38 locataires, avec au total plus de 600 collaborateurs, lesquels profitent d'infrastructures remarquables tout autour de leur lieu de travail. On y trouve notamment:

•    une garderie,
•    un accès direct à l'autoroute,
•    un échange intensif avec les facultés scientifiques.


Actuellement, la société Evanium Healthcare GmbH est en train de développer, au sein du Biopark, un moyen permettant de réduire les dommages consécutifs à la consommation d'alcool. En collaboration avec l'université de Ratisbonne, cette jeune start-up a découvert en 2019 un principe actif capable de réguler les récepteurs sensibles à l'éthanol de manière ciblée. Par la suite, la société Evanium Healthcare a effectué d'autres mesures au sein de la clinique universitaire de Wurtzbourg, lesquelles ont déjà confirmé l'action antagoniste de ce principe sur l'alcool dans le cadre de tests cellulaires. 

Innovationspark à Augsbourg 


Derrière le slogan « Paradis des chercheurs plutôt que bâtiments à louer », l'Innovationspark d'Augsbourg  s'est donné pour mission d'encourager les créateurs d'entreprise issus des domaines de l'industrie 4.0 et de l'efficacité des ressources, de manière durable en Bavière. Les start-ups qui souhaitent développer des innovations dans les secteurs suivants sont ici au bon endroit :

•    composites de fibres et construction légère ;
•    mécatronique et automatisation ;
•    technologies de l'information ;
•    systèmes embarqués ;
•    technologie environnementale.


Ce centre de créateurs spécialisé dans les technologies numériques aide les entreprises innovantes bavaroises à transformer leurs résultats de recherches en produits prêts à être commercialisés. Pour cela, des équipements sont mis à disposition, tels que par exemple : 

•    des tracés pour des conduites supplémentaires ;
•    des canaux d'évacuation d'air ;
•    un raccord autoclave.


Par ailleurs, la communication aussi bien à l'intérieur de l'équipe qu'avec les clients doit se dérouler de la manière la plus rapide et la plus simple possible. Cette condition est alors garantie par un service de Facility Management professionnel ainsi que le réseau régional spécialisé dans l'efficacité des ressources.


brigk Makerspace à Ingolstadt 


Le centre de créateurs brigk  à Ingolstadt abrite également un makerspace, qui est considéré à la fois comme un « espace pour la créativité, un lieu de rencontre, un laboratoire, un atelier et une aire de jeux ». Ici, artistes, artisans et experts techniques peuvent tous passer à l'action. Le pack de services offert comprend un accès aux zones de travail suivantes pendant une durée de 24 heures :

•    travail du bois : sciage, perçage, rabotage, ponçage ;
•    travail du métal : coupe, soudage, fraisage, pliage ;
•    électronique : brasage, câblage, codage ;
•    prototypage rapide : découpe au laser, numérisation et appareils pour la technologie d'avenir que représente l'impression 3D 
•    travail du textile : couture, broderie, travail du cuir.


Selon les besoins, des espaces peuvent être loués à la journée, au mois ou à l'année. Par ailleurs, les locataires peuvent choisir entre deux formules, Basic ou Advanced, en fonction des machines qu'ils souhaitent utiliser. Grâce à ses offres tarifaires flexibles, le brigk Makerspace vise particulièrement à encourager les créateurs d'entreprise ambitieux en Bavière qui disposent d'un capital limité.


ZDI Mainfranken


Le 9 mai 2018, le makerspace bavarois « Cube » ouvrait ses portes dans un cadre festif, au sein du Zentrum für digitale Innovationen (ZDI - Centre des innovations numériques) Mainfranken. Comme son nom l'indique, il s'agit là d'un bâtiment carré comprenant en son sein différents espaces :

•    des ateliers de prototypage ;
•    des bureaux de start-up ;
•    des espaces de co-working ;
•    des espaces de détente et de rencontre.


Le projet « Cube » doit également favoriser le développement de Wurtzbourg en tant que ville intelligente. Parmi les partenaires au projet figurent notamment :

•    la Ludwigs-Maximilians-Universität Würzburg
•    l'école supérieure des sciences appliquées Würzburg-Schweinfurt
•    la C.C.I. Würzburg-Schweinfurt
•    la société Region Mainfranken GmbH


Makerspaces à Munich :


Aux alentours de la capitale bavaroise, il existe, en quatre endroits différents, des laboratoires de test qui invitent les créateurs de start-up à faire des expérimentations.


MakerSpace der UnternehmerTUM à Garching


Tout comme le brigk Makerspace à Ingolstadt, l'atelier de haute technologie MakerSpace à Garching bei München s'adresse aux entrepreneurs aussi bien jeunes qu'expérimentés. Le laboratoire de test compte parmi les nombreux projets mis sur pied par le Zentrum für Innovation und Gründung (Centre pour l'innovation et la création d'entreprise) de l'université technique de Munich, généralement connu sous le nom UnternehmerTUM. UnternehmerTUM s'est donné pour objectif de soutenir les créateurs innovants dans le développement de produits, services et modèles d'entreprise à travers un service complet. En ce sens, le makerspace de Garching offre, en tant que plus grand laboratoire de créateurs d'Europe ouvert au public, un réseau interactif pour « les bricoleurs et les chercheurs, les débutants et les professionnels, les start-ups et l'industrie » en Bavière. Différents espaces thématiques de travail sont mis à disposition sur un total de 1500 m², avec notamment des zones réservées :

•    au génie mécanique ;
•    au travail du métal, du bois et du textile ;
•    à l'électronique.


Les membres ont alors accès à des appareils tels que des imprimantes 3D, des machines de découpe laser ou une machine de découpe par jet d'eau. En outre, ils peuvent participer à des sessions de formation spéciales ou profiter de conseils.

Innovations- und Gründerzentrum Biotechnologie


En tant que filiale de l'État libre de Bavière, le centre Innovations- und Gründerzentrum Biotechnologie (IZB) vise à promouvoir le domaine interdisciplinaire des sciences de la vie en Bavière. Pour cela, l'IZB a créé des espaces qui répondent parfaitement aux exigences des start-ups de la biotechnologie. Au total, la biotechnologie comprend toutes les disciplines qui explorent les organismes vivants et développent de nouveaux produits et services sur la base des connaissances acquises. À cette fin, l'IZB offre son soutien à ses locataires dans le cadre des défis suivants :

•    financement de projet ;
•    gestion d'entreprise ;
•    recherche de partenaires de coopération ;
•    mise en réseau scientifique ;
•    salons ;
•    campagnes marketing.


Par ailleurs, ce makerspace bavarois se situe à proximité immédiate d'instituts de recherche de renom appartenant au secteur de la biotechnologie. Parmi ces instituts figurent notamment le Max Planck Institut für Biochemie und Neurobiologie (Institut Max Planck pour la biochimie et la neurobiologie) sur le Campus Martinsried ainsi que la faculté de biologie de la Ludwig-Maximilians-Universität (LMU)


Ludwig Bölkow Campus 


Dans la commune de Taufkirchen, à tout juste 30 km de l'aéroport de Munich, se trouve le Ludwig-Bölkow-Campus (LBC). Ici, des professeurs de différentes écoles supérieures travaillent en collaboration avec des partenaires industriels afin de mettre à disposition des entités de recherche interdisciplinaires. Parmi elles figurent par exemple :

•    Advanced ALM Lab: La discipline « Application Lifecycle Management » (ALM) aborde le cycle de vie complet d'une application numérique. Sur la base de cette approche, le laboratoire ALM Lab encourage le développement de produits tels que des moteurs-fusées ou des composants pour des avions commerciaux. 
•    System Lab: C'est dans ce laboratoire que naissent les infrastructures de l'avenir. Ici, l'accent est mis sur la conception, la simulation, l'intégration et le test de systèmes de nouvelles technologies dans le domaine des aéronefs à voilure fixe et tournante. 
•    Algentechnikum : Il s'agit ici d'une serre innovante dans laquelle des chercheurs peuvent pour la première fois réaliser des études de faisabilité pour des processus d'algues en rapport avec différentes zones climatiques, souches d'algues et technologies de culture.


Information Security Hub


Depuis janvier 2018, l'aéroport de Munich abrite directement en son sein le centre de compétence contre la cybercriminalité, le dénommé Information Security Hub. Ultra-moderne, ce laboratoire de test permet aux entreprises privées et aux autorités publiques de former des experts en sécurité. De même, des technologies et procédés innovants peuvent y être testés. Au total, ce centre comprend huit zones :

1.    une salle de formation et un laboratoire pour les technologies opérationnelles ;
2.    une salle de formation pour l'informatique de bureau ;
3.    des espaces gastronomiques, lesquels servent également d'environnement de test pour les systèmes de caisse ;
4.    un laboratoire de design, le « Design Thinking Lab » ;
5.    un centre de contrôle ;
6.    une tour (« Tower ») dans laquelle se trouvent la régie et la commande pour les formations et les événements ;
7.    un amphithéâtre servant de salle de réunion centrale ;
8.    un Executive Briefing Center.


Encourager les créateurs d'entreprise et investir dans l'avenir de la Bavière

Comme le montre cet article, la Bavière abrite une multitude de makerspaces répartis dans différentes régions, lesquels encouragent le progrès scientifique et économique dans l'État libre bavarois. Ces types de structures offrent aux start-ups un certain nombre d'avantages :

•    Équipements techniques : Quiconque loue un makerspace, s'économise de lourds investissements dans des équipements techniques. Selon le type de secteur pour lequel un laboratoire de test a été créé, l'utilisation de machines et appareils spéciaux est déjà incluse dans le prix de location. 
•    Services : Outre des espaces de travail, les centres bavarois d'aide aux start-ups mettent également un pack complet de services à disposition en vue d'apporter un soutien actif à leurs locataires dans le cadre de leurs projets. 
•    Infrastructures : Les makerspaces bavarois visent à mettre les créateurs d'entreprise en réseau avec des points de contact régionaux, de manière intensive. Il peut alors s'agir de départements scientifiques dans des écoles supérieures, tout comme de partenaires commerciaux et clients potentiels. L'offre importante d'espaces de co-working dans l'État bavarois y contribue également.