1

L’Insurtech en Bavière continue son essor

Le fait que les jeunes créateurs d’entreprise affectionnant le numérique révolutionnent le secteur des finances et des assurances n’a quasiment plus rien de nouveau. L’essor des start-ups, sans cesse en train de lancer de nouvelles solutions sur le marché, se poursuit inébranlablement. Les acteurs établis dans le domaine des assurances vivent avec leur temps et apportent leur soutien à ces entrepreneurs motivés.

La Bavière offre aux créateurs d’entreprise d’excellentes conditions pour démarrer leurs affaires. Si Munich est l’un des principaux sites d’assureurs au monde, ce n’est pas un hasard : 100 compagnies dénombrant près de 60 000 postes, dont Allianz ou encore Münchener Ruck, y ont leur siège social. Au total, le secteur a affiché l’année dernière un chiffre d’affaires à hauteur de 1,4 milliard d’euros. Grâce aux connaissances toutes fraîches apportées au site par les start-ups, Munich devrait continuer de gagner en attrait au profit du secteur.

À bon entrepreneur bonne réussite

L’importance pour le secteur rapidement gagnée par les créateurs d’entreprise se révèle à travers les chiffres : en 2016, l’Allemagne a, à elle seule, enregistré plus de 80 millions de dollars injectés dans les start-ups d’Insurtech seulement. Et elles sont de plus en plus nombreuses ; la société de conseil Barkow Consulting dénombre 25 start-ups. Leur succès auprès des investisseurs lors des différents tours de financement montre bien que ces acteurs, pour certains encore jeunes, doivent être pris au sérieux.Certaines start-ups munichoises connaissent aussi une success story :


•    Snapsure : les offres d’assurance sont réalisées en quelques secondes à l’aide d’une image

•    Finanzchef24 : comparateur en ligne d’assurances pour les entreprises

•    mobilversichert : facilite le traitement et la distribution des services d’assurance pour les clients et leurs conseillers

•    ottonova : fournisseur d’assurances maladie privées

•    treefin : assistant financier rassemblant comptes, assurances et placements dans une application

Munich s’emploie à améliorer les résultats déjà atteints. Dans ce contexte, la ville a été nommée pôle d’Insurtech dans le cadre de l’initiative nationale de développement de pôles numériques. Le rôle de partenaire sur site du pôle d’Insurtech est assuré par Werk1.Bayern GmbH avec son programme accélérateur W1 Forward InsurTech.
 
La deuxième vague a lieu actuellement avec les start-ups Etherisc, HeartShield, Karlsson, Personiq et Tapoly.

Centre de commande stratégique pour le pôle d’Insurtech, l’association InsurTech Hub Munich e.V. a vu le jour le 19 juillet 2017 comme résultat des principales compagnies d’assurance bavaroises. Son objectif est de garantir à la ville de Munich son rôle de pionnier dans le numérique et les assurances ainsi que d’en faire un site attirant les meilleures start-ups internationales.

Le coup d’envoi officiel de l’ouverture du pôle d’Insurtech munichois sera donné le 20 juillet 2017. Le pôle d’Insurtech munichois a été inauguré par la ministre Aigner en compagnie du maire de la ville Schmid, du président de Bitkom Berg, d’un grand nombre de comités directeurs d’assureurs bavarois et de grands noms dans le milieu des jeunes start-ups ainsi que de plusieurs investisseurs. Outre le développement et l’implantation des jeunes entreprises, les échanges assurés par un réseau de chercheurs, d’entreprises et de partenaires internationaux joueront aussi un rôle majeur pour le pôle.

La prochaine activité sur le site d’Insurtech munichois sera le rassemblement du monde de l’Insurtech en novembre 2017 à l’occasion de la conférence DIA.