L'industrie du futur en Bavière - conditions idéales pour les startups.

Cela fait longtemps que l'industrie du futur ne concerne plus seulement les grandes entreprises. Car même si dans le cadre de la prochaine révolution industrielle, nous discutons souvent d'innovations dans de larges processus de production, ce sont en grande partie, les petites entreprises et les startups font avancer le sujet. Le développement de nouvelles technologies représente surtout le domaine de nombreuses startups high-tech qui créent des solutions loin des structures vastes, rigides des entreprises et qui finissent par trouver leur voie dans les usines du futur.

Symbiose entre les entreprises et les créateurs

 

Cela s'applique plus particulièrement à la Bavière, qui représente un lieu de prédilection exceptionnel pour les jeunes créateurs grâce à sa grande densité industrielle. Ce faisant, les deux acteurs principaux s'aident mutuellement : les startups, tout en élaborant des solutions urgemment nécessaires ; les acteurs mondiaux, tout en encourageant financièrement et stratégiquement les créateurs. De nombreux exemples illustrent à quel point les créateurs de Bavière connaissent le succès grâce à cette aide mutuelle :

 

ProGlove – fabrique le gant intelligent. Ce gant intelligent est censé aider l'ouvrier dans le domaine de la fabrication tout en lui indiquant par exemple s'il utilise les bons éléments ou s'il réalise correctement les étapes de production.  Un hackathon Intel était à l'origine de l'idée et a également fourni un coup de pouce financier au projet.

 

Magazino – crée le dépôt autonome. Au début, l'entreprise a commencé par produire des automates de préparation de commandes pour les pharmacies. Depuis, la startup munichoise a su séduire entre autres Siemens comme partenaire stratégique. L'objectif des jeunes créateurs est de créer le premier dépôt au monde auto-penseur et autonome à l'aide de la robotique intelligente, qui est censé assurer une logistique à la pièce près.

 

KONUX – pas d'usine intelligente sans capteurs. La technologie des capteurs est un des éléments fondamentaux de l'industrie du futur, car il n'y a que la saisie intelligente des données qui permet d'augmenter la productivité. La startup développe des puissances de capteurs appropriées à chaque besoin pour l'Internet des Objets.

 

Innovationszentrum für industrie 4.0 (Centre d'innovation pour l'industrie du futur)  – Prestations de services pour l'usine intelligente. En matière d'industrie, il ne s'agit pas uniquement de technologies concrètes, mais aussi de conseil et de sondage des opportunités. La startup de Sinzing près de Ratisbonne offre ainsi par le biais du site www.i40.de un portail d'échange et s'est déjà étendue à Singapour par le biais d'une filiale.

 

Les startups n'obtiennent pas uniquement de l'aide de la part des entreprises, mais aussi des diverses structures de soutien de Bavière qui continuent en outre de se développer. Ainsi, il apparaît aussi des centres qui se consacrent explicitement au thème de l'industrie du futur dans la cadre de l'extension des pépinière d'entreprises. Les startups qui promeuvent les technologies numériques pour l'usine intelligente, seront particulièrement bichonnées à Bamberg, en Haute-Franconie et en Souabe. Combien de créateurs qui profitent d'eux, bénéficient en outre d'initiatives comme BayernKapital ou UnternehmerTUM, qui leur donnent accès au financement et aux réseaux.