Les salariés en Bavière : satisfaits, impliqués dans leur travail et motivés

Les études scientifiques démontrent que : Neuf salariés sur dix en Allemagne sont satisfaits de leur travail. Avec ce chiffre, l'Allemagne occupe le tiers supérieur du classement des pays européens. Cependant il y a des différences nettes non seulement au sein de l'Europe, mais aussi au sein de l'Allemagne - et là aussi, la Bavière tient le haut du pavé. Pour les employeurs et investisseurs en Bavière, cela représente une très bonne nouvelle car les employés satisfaits sont plus impliqués dans leur travail et plus motivés.

Les professions sont aussi diverses que les personnes qui les exercent. C'est pour cela que les employés accordent de l'importance à d'autres choses qui leur permettent d'apprécier leur travail : De nombreux employés recherchent surtout des perspectives de promotion, d'autres misent sur une place sûre ou des collègues gentils. Cela complique l'enregistrement de la qualité du travail dans son entière diversité. De nouvelles études adoptent l'approche visant à utiliser le degré de satisfaction au travail comme indicateur de la qualité du travail - avec d'excellents résultats surtout pour la Bavière.

Finalement, l' Institut de l'économie de Cologne (IW Köln) a analysé la situation des salariés en Bavière, Allemagne et en Europe. Cela impliquait, entre autres choses, une évaluation approfondiee d'un sondage effectué parmi les employés, que l'Institut fédéral pour la formation professionnelle (BiBB) et l'Institut fédéral pour la sécurité et la santé au travail (BAuA) ont réalisé en 2012. Le résultat : En Allemagne, 92,1 pour cent des personnes interrogées ont déclaré être satisfaites ou très satisfaites de leur travail. En Bavière, ce pourcentage était même de 94,5 pour cent. Cela prouve que la tendance de ces dernières années se poursuit : Depuis de nombreuses années, la satisfaction des employés allemands au travail s'est constamment établie à des niveaux élevés. Plus de 20 000 employés et employées ont été interrogées. L'IW a pu aussi confirmer ces résultats très bons dans l'ensemble par le biais de l'évaluation de la satisfaction au travail dans le cadre du panel socio-économique (SOEP) et de l'enquête européenne sur les conditions de travail (EWCS). Ces deux études ont également fait ressortir une satisfaction au travail très élevée en Allemagne. L'Allemagne se trouve dans le tiers supérieur du classement de l'enquête de l'EWCS conjointement avec les Pays-Bas, l'Irlande, la Grande-Bretagne, la Finlande, la Belgique, le Danemark et l'Autriche. Selon la Fédération pour l'économie bavaroise (VBW), la satisfaction au travail est le plus important indicateur de la qualité du travail et des conditions de travail. D'après cela, l'État de Bavière offre aux investisseurs et aux employeurs, d'excellents employés qualifiés particulièrement impliqués dans leur travail et motivés.

Avoir voix et les bons supérieurs améliorent la satisfaction


Les différentes études ont aussi fourni de plus amples informations captivantes sur ce qui satisfait l'employé. La possibilité de devenir influent s'avéra être une facteur particulièrement important. Pour faire court, on peut dire que : Plus les employés peuvent avoir du pouvoir sur les accords sur les objectifs, le choix des collègues faisant partie de l'équipe, la réalisation de leurs propres idées, les décisions importantes et l'organisation du travail, plus ils sont satisfaits. Le supérieur joue aussi un rôle important pour de nombreux employés. Quand les employés se sentent soutenus par leur chef, leur satisfaction au travail grandit.

Fait surprenant : ce qui compte beaucoup moins dans l'évaluation du travail selon les résultats des études, c'est les heures de travail et le stress. Parmi les employés d'Allemagne qui travaillent souvent dans la rapidité et ressentent du stress, 85 pour cent sont quand même satisfaits au travail. Fait encore plus remarquable : Le montant du salaire n'est pas l'aspect le plus important pour la plupart des employés allemands. 82 pour cent des employés qui ne sont pas satisfaits de leur salaire, se sont cependant montrés satisfaits de leur travail.

La prise de position de la VBW résume les études


La prise de position de la Fédération pour l'économie bavaroise livre un résumé plus détaillé des résultats d'étude de l'IW Köln et d'autres observations captivantes. Vous pouvez y découvrir pourquoi la satisfaction au travail est un bon indicateur de la qualité du travail et pourquoi les investisseurs et les employeurs trouvent des employés qualifiés particulièrement motivés et impliqués dans leur travail en Bavière.