L'environnement bavarois des startups prend le chemin du Texas

La Bavière est le moteur innovant de la numérisation en Allemagne. Ce land considère qu'il est tout à fait logique d'améliorer la visibilité internationale des forces créatives numériques de l'état bavarois. Premier événement qui va dans ce sens : le festival « South by Southwest » (SXSW) à Austin, Texas.

Le site bavarois des startups fait partie des environnements les plus dynamiques en croissance de toute l'Allemagne. Son principal atout réside dans les idées et modèles commerciaux des jeunes entrepreneurs et créatifs, qui font leur apparition dans les espaces de Coworking (travail partagé) et incubateurs, dans les universités et instituts. Mais, cela nécessite aussi un deuxième pilier dont les jeunes entreprises et startups ont besoin pour réaliser leurs rêves - une atmosphère favorable à l'économie et des conditions générales optimales.

A ce sujet, l'état bavarois a déjà créé les bonnes conditions : Le Werk1.bayern illustre bien la promotion économique active de l'état bavarois. Dans l'incubateur de l'Internet et des médias numériques de Munich, les créateurs et startups peuvent réaliser leurs projets, coopérer au sein de joint ventures communes ou développer leurs propres idées, produits ou prestations de services dans des laboratoires d'innovation et des ateliers de TI et participer à l'échange intense avec des entreprises des TIC et des compagnies d'applications. Grâce aux programmes tels que media.lab à Munich ou le TechFounders, les jeunes entreprises obtiennent l'aide nécessaire au démarrage pour pouvoir commercialiser leurs idées avec succès sur le marché.

Un autre exemple de programme est l'initiative « Gründerland Bayern », qui, en tant que réseau de financement de toute la Bavière, s'est fixée comme objectif, d'offrir une opportunité aux jeunes startups axées sur la technologie en Bavière. Cela est censé se produire par le biais d'une offre de financement complète et améliorée, donc via une disponibilité suffisante de capital risque. En plus de l'augmentation des facilités du FEI/de la LfA récemment effectuée au montant total de 150 millions d'euros, on se soucie aussi de liquidités suffisantes dans l'environnement bavarois des startups. Et pourtant : Il reste encore beaucoup à apprendre par rapport à la dynamique des créations aux Etats-Unis ou au fief des startups, Tel Aviv.

Expérimenter de près l'esprit créateur américain

C'est pour cela que l'industrie numérique bavaroise se présente cette année pour la première fois au légendaire festival « South by Southwest » (SXSW) à Austin, Texas. Ce festival fait partie des manifestations les plus importantes au monde en ce qui concerne la branche du divertissement interactif et l'échange dans les domaines de la numérisation et de la créativité. Au salon phare des contenus transmédia et de l'économie culturelle et créative, les entreprises établies et les startups de toutes les parties du monde présentent de nouvelles idées et modèles commerciaux dans des panels, pitches et forums. Le festival ne tire pas seulement son mythe de l'atmosphère unique en son genre à mi-chemin entre l'art et la créativité. Quelques produits vedettes de l'économie numérique ont été présentés à un large public au SXSW. Ainsi, en 2007, Twitter d'Austin est devenu un phénomène mondial, 2009 a vu le lancement de Foursquare au salon.

Les futures vedettes de Bavière pourraient être de jeunes entreprises comme Navvis, Cat-Production, Voycer ou Laterpay. La Navvis fondée en 2013 à l'université technique de Munich qui a créé un chariot à géoguidage 3D était déjà qualifiée de « meilleure startup munichoise » en 2014. Cat-Production séduit grâce à ses animations, ses médias interactifs et ses techniques de présentation, alors que Voycer propose une solution communautaire pour la fidélisation et l'acquisition de la clientèle. La startup en pleine expansion, Laterpay, simplifie l'achat de contenus numériques et aimerait de ce fait changer, la façon dont les hommes achètent et vendent des contenus numériques sur le Web.

Outre les startups bavaroises ayant réussi, les acteurs mondiaux tels que BMW, Siemens ou Adidas profitent de l'opportunité de se présenter au SXSW, de nouer des contacts et d'expérimenter de près la dynamique créatrice américaine et l'esprit d'entreprise. Avec plus de 20 entreprises et instituts, l'économie numérique bavaroise est représentée dans toute sa diversité à Austin - et justifie ainsi, son droit à devenir un site de pointe des TIC en Allemagne.

Si vous voulez en savoir plus sur ce que vit la délégation bavaroise à Austin, vous pouvez le lire sur le site spécialement créé à cet effet www.bayern-sxsw.com.