Le DAX accueille une nouvelle entreprise bavaroise : MTU remplace ThyssenKrupp

Le 23 septembre 2019, une nouvelle entreprise bavaroise fera son entrée au DAX : il s'agit de la société MTU Aero Engines. Avec ThyssenKrupp, cette société hérite d'un membre fondateur de l'indice boursier, dont les chiffres sont devenus trop mauvais. Avec cette nouvelle entrée, le DAX comptera désormais 9 entreprises bavaroises dans ses rangs composés des 30 plus grandes entreprises du marché boursier allemand.

Une longue histoire

 

La société MTU Aero Engines ou son prédécesseur direct existe depuis déjà 1934. Depuis sa fondation, cette entreprise munichoise développe, fabrique, distribue, entretient, répare et révise des moteurs d'aviation civile et militaire de différentes classes de puissance, ainsi que des turbines à gaz stationnaires. Par ailleurs, MTU construit des composants pour d'autres fabricants, ce qui implique qu'aujourd'hui, au sein des réacteurs d'un tiers des avions à travers le monde, de l'Airbus civil à l'avion de chasse, se cache une pièce du groupe traditionnel bavarois. Pendant longtemps, MTU a fait partie de DaimlerChrysler, jusqu'à ce qu'en 2003, le groupe décide de vendre l'entreprise bavaroise à un groupe d'investisseurs américains. Ces investisseurs ont alors introduit MTU en Bourse et se sont séparés de toutes les parts en 2006. Depuis, la totalité du capital de la société MTU Aero Engines est flottant. Outre de nombreuses filiales bavaroises et de nombreuses participations dans des sociétés telles que Rolls Royce ainsi que d'étroites collaborations avec tous les grands fabricants d'aéronautique, la hausse récente des prix des actions en Bourse est particulièrement notable : entre janvier et septembre 2019 seulement, le prix par part a augmenté d'environ 159 euros à plus de 250 euros, et cette tendance à la hausse se poursuit. Au sein du DAX, la société MTU va recueillir son héritage laissé par le grand groupe de sidérurgie ThyssenKrupp.


La Bavière fortement représentée au DAX

 

L'indice boursier DAX comprend les 30 entreprises les plus importantes et les plus solvables sur le marché boursier allemand. Une entreprise ne peut entrer au DAX que si celle-ci répond aux critères indispensables, qui sont, outre un capital flottant d'au minimum 10 %, le volume de transactions boursières et la capitalisation boursière. Concernant les deux derniers critères, l'entreprise doit faire partie des 40 plus grandes en Allemagne si elle veut avoir une chance d'être acceptée. À compter du 23 septembre 2019, neuf entreprises originaires de Bavière satisferont entièrement à l'ensemble de ces conditions préalables :
  •    adidas
  •    Allianz
  •    BMW
  •    Linde
  •    Infineon Technologies
  •    Munich Re
  •    Siemens
  •    Wirecard
  •    MTU Aero Engines


La diversité des entreprises bavaroises cotées au DAX est alors particulièrement remarquable : récemment, nous vous informions du 70ème anniversaire de l'entreprise adidas tandis que la toute jeune entreprise Wirecard est en train d'écrire une véritable success story