L’Atlas de l’innovation 2017 de l’IW : la Bavière au premier rang

Les régions économiques bavaroises sont des pépinières d’idées au niveau mondial. Voici ce qu’atteste l’étude « Innovationsatlas 2017 - Die Innovationskraft deutscher Wirtschaftsräume im Vergleich » (l’Atlas de l’innovation 2017 - la capacité innovante des régions économiques allemandes en comparaison) menée récemment par l’Institut der Deutschen Wirtschaft Köln (IW) (l’institut de l’économie allemande à Cologne).

Sur la base de cinq indicateurs que sont « les dépenses de R&D régionales de l’économie », « le nombre de diplômés des filières MINT actifs », « le nombre d’entreprises créées à vocation technologique », « la couverture du réseau large bande » et « le nombre de brevets déposés », l’IW a examiné la capacité d’innovation régionale sur l’ensemble du territoire allemand. La Bavière a obtenu d’excellents résultats. Grâce à ces régions phare hautement innovantes, situées tout autour de Munich et d’Ingolstadt, le Land se range même dans le classement mondial, avec un niveau comparable à celui de Silicon Valley ou de Singapour.

 

Dans pratiquement tous les indicateurs, le Sud de l’Allemagne est largement en tête. Si tout le pays effectuait autant de recherches que le Sud, l’Allemagne serait le numéro un mondial en termes de capacité d’innovation, estiment les experts. Or, l’étude révèle un profond clivage entre le Sud et le Nord ainsi que l’Ouest et l’Est. Par rapport aux hauts lieux de l’innovation dans le Sud, les autres Länder sont loin derrière.

 

Les brevets déposés représentent une grandeur de mesure importante en matière de capacité d’innovation. Parmi tous les Länder, la Bavière occupe à nouveau la première place de la Patentstatistik des Deutschen Patent- und Markenamtes (la statistique des brevets de l’Office allemand des brevets et des marques) en 2016. Un brevet déposé sur trois vient de ce Land. Par ailleurs, la Bavière s’est encore placée en pole position du Rapport annuel 2016 de l’Office européen des brevets parmi les Länder allemands les plus actifs en termes de brevet et a été, en même temps, la région ayant enregistré le plus grand nombre de demandes en Europe. La Bavière est le siège d’un grand nombre d’entreprises développant des technologies à taux de brevetage élevé et joue donc un rôle important dans l’innovation, la croissance et l’emploi.

 

Les résultats de l’étude « Innovationsatlas 2017 » de l’IW sont présentés ici.