La Munich Quantum Valley : le projet visant au premier ordinateur quantique allemand

Porteuse d'avenir, la technologie quantique fait d'ores et déjà l'objet d'une recherche intensive en Bavière. Les instituts de recherche travaillent en collaboration avec les acteurs de l'industrie en vue de mettre le savoir disponible en application dans des projets concrets. C'est pourquoi le 11 janvier 2021 a été mis sur pied la « Munich Quantum Valley », qui travaille désormais sur le premier ordinateur quantique allemand.

La Bavière, pionnière des sciences quantiques


La Munich Quantum Valley est un projet collectif regroupant plusieurs instituts de recherche bavarois. Les participants à ce projet sont des experts en recherche quantique, qui ont fait de la ville de Munich un nœud central des sciences quantiques allemandes :

Ce programme est subventionné par l'État bavarois avec une enveloppe de 300 millions d'euros, sachant que ce dernier s'efforce par ailleurs de dégager un autre financement, d'une hauteur de deux milliards d'euros, dans le cadre de la stratégie d'avenir pour la terre d'innovation allemande, portant le nom Zukunftspakets für das Innovationsland Deutschland . Ainsi, dans les dix prochaines années, la ville de Munich devrait devenir l'un des sites leaders en technologie quantique à l'échelle internationale, en vue d'inciter à poursuivre la recherche aux niveaux national et international. Véritable centre technologique, l'expertise professionnelle et les équipements de pointe devraient, dans un avenir proche, attirer en Bavière des scientifiques du monde entier.

L'informatique quantique, déclencheur de progrès technologiques


La Bavière a identifié très tôt la grande valeur du domaine scientifique et encourage vivement le développement de la technologie quantique. Le développement du premier ordinateur quantique allemand représente à présent la prochaine étape, qui couvre avant tout les principaux points suivants :

  • une puissance nettement plus élevée que celle des superordinateurs existants ;
  • des procédés de communication intégralement anti-écoutes ;
  • des éléments fondamentaux de la technologie quantique.

Dans ce cadre, le projet encourage également la formation initiale et continue de scientifiques et d'experts de l'industrie considérablement, au sein d'un centre dédié à l'informatique quantique et aux technologies quantiques (ZQQ) et d'un parc technologique quantique. Les ordinateurs développés au centre ZQQ offrent une multitude d'avantages pour la recherche et l'économie :

  • simulations quantiques pour la recherche de nouveaux matériaux ;
  • métrologie quantique pour des mesures ultra-précises des champs électriques ou magnétiques ;
  • cryptographie quantique pour une transmission de données anti-écoute ;
  • ordinateurs quantiques à des fins commerciales avec accès Cloud ;
  • logiciels pour calculateurs quantiques et interfaces pour ordinateurs traditionnels.
  • Les entreprises profitent de la Munich Quantum Valley


Outre les sauts quantiques scientifiques, les start-up et les entreprises technologiques établies en Bavière profitent également des infrastructures high-tech au sein du parc technologique quantique. Les résultats de la recherche rencontrent ici des concepts de mise en œuvre pour des applications innovantes concrètes.