La branche du gaming en Bavière : plus que de simples jeux d'ordinateur

Alors que de nombreuses branches à travers le monde sont contraintes d'essuyer d'importantes pertes du fait de la crise sanitaire, la branche du gaming en Bavière semble voir se profiler devant elle un avenir prometteur. L'industrie du jeu poursuit sa tendance à la hausse de ces dernières années de manière ciblée, sachant que des technologies telles que la réalité étendue et la réalité virtuelle prennent de plus en plus d'importance. Les développements en gaming orientés vers l'avenir trouvent en la Bavière le site parfait pour offrir aux entreprises de nouvelles opportunités de numérisation et développer l'innovation intersectorielle, également en dehors de la branche.

Aujourd'hui sont développés par exemple des jeux qui reproduisent et optimisent notre vie quotidienne, voire même offrent de l'aide aux médecins dans le cadre des traitements. Les développements de jeux sont favorisés par une plus grande facilité d'accès grâce aux smartphones et tablettes. Il suffit de jeter un œil aux actions du gaming pour s'en convaincre. Des études du portail Block-Builders.de révèlent que les cours de nombreuses entreprises du gaming cotées en Bourse ne cessent de progresser. Aujourd'hui, les jeux vidéo se sont imposés dans notre quotidien, même en dehors de la salle de jeux. Cependant, la branche du gaming en Bavière est capable d'offrir bien plus que de simples jeux vidéo. Bien ancrée dans la branche du numérique, la scène du gaming offre souvent des innovations disruptives lorsqu'il s'agit de la numérisation dans les entreprises et les structures publiques.

Branche d'avenir : le gaming en Bavière
 

Cela fait longtemps que les jeux ont dépassé leur simple valeur de divertissement dans la société, devenant finalement aujourd'hui un facteur économique important, même en Bavière. À titre d'exemple d'utilisation au-delà du simple facteur de divertissement, on peut citer les dénommés « Serious Games » qui sont également programmés par des développeurs de jeux bavarois. Ces jeux sont en mesure d'analyser des processus de production individuels à travers une représentation virtuelle intégrale. Ils donnent alors des indices pour optimiser ensuite les processus de manière bien ciblée.

La région bavaroise fait partie des trois meilleurs sites en matière de gaming dans toute l'Allemagne, selon une étude de la Fédération pour l'Économie bavaroise vbw publiée en 2020. La branche du gaming bavaroise se compose de 118 entreprises (dont 90 implantées dans la capitale munichoise) avec un chiffre d'affaires total de 560 millions d'euros. Ces chiffres positionnent le site bavarois directement en pole position dans la branche du gaming en Allemagne, aux côtés de Berlin et de la Rhénanie-du-Nord - Westphalie.
 

La branche du gaming activement encouragée en Bavière
 

Cela fait déjà longtemps que l'État bavarois a perçu le potentiel de la branche du gaming. D'ailleurs, le domaine de la réalité virtuelle en Bavière par exemple profite de subventions ciblées, en hausse, afin d'accroître l'attractivité du site. Le FilmFernsehFonds Bayern (FFF Bayern) ainsi que des plateformes de réseau telles que la vbw et la marque ombrelle Games Bavaria , qui a son siège au Werk1, le centre pour les créateurs du numérique à Munich, soutiennent la branche. Promouvoir les réseaux : il s'agit là également d'un des aspects sur lesquels la branche du gaming bavaroise se concentre dans le cadre de l'offensive de numérisation. La branche du gaming a profité de plus de deux millions d'euros en 2019 grâce au FFF Bayern.
 

Réalité étendue (XR)
 

La réalité étendue (XR), dont font également partie la réalité augmentée et la réalité virtuelle , est considérablement marquée par la branche du gaming. Les influences de cette branche se révèlent aujourd'hui dans les divers champs d'application :

 

  • soins de santé,
  • construction et architecture,
  • dans les établissements de formation,
  • dans la vente directe,
  • dans l'industrie.
     

Le site médiatique bavarois est pour cela un nœud de communication important entre les utilisateurs et les acteurs de la branche du gaming. Le XR Hub Bavaria réunit les acteurs de la branche du gaming bavaroise et offre aux start-up de multiples possibilités de tester des idées et de trouver des entreprises partenaires appropriées. Les trois sites implantés à Munich, Nuremberg et Wurtzbourg rassemblent plusieurs têtes créatives sous un même toit. Ce projet est financé par le Ministère bavarois des affaires numériques .

Julia Gerlach donnant des fonds au XR HUB Nuremberg.
La ministre Judith Gerlach, membre du Parlement bavarois, lors de la remise de la notification de financement, conjointement avec la directrice du XR HUB Nürnberg, Inci Strauß, et le conseiller économique de la ville de Nuremberg, Dr. Michael Fraas. L'État bavarois finance le XR HUB en Moyenne-Franconie avec une enveloppe annuelle d'environ 150 000 euros.

Gros plan sur les incubateurs d'entreprises du numérique
 

Les start-up bavaroises de la branche du gaming trouvent un autre soutien en matière de mise en réseau et d'échange de savoir interdisciplinaire dans le centre Zentrum für Digitale Innovationen (ZDI) Mainfranken à Wurtzbourg. Ce centre représente le réservoir de connaissances commun de l'université Julius-Maximilians Universität à Wurtzbourg, de la Fachhochschule Würzburg Schweinfurt, de la CCI et d'un total de 30 entreprises implantées dans la région. La formule « Sciences + Économie = Innovations » fonctionne également dans le domaine de la branche du gaming en Bavière. En Haute-Franconie aussi, les créateurs d'entreprises du numérique trouvent le partenaire idéal : le Lagarde 1 , établi à Bamberg, offre une communauté experte en technologie, avec des partenaires adaptés, permettant une mise en réseau, le développement d'innovations intersectorielles et la promotion de nouvelles idées. Ce centre offre un espace de co-working, des coachings et un contact avec des partenaires potentiels. Découvrez en plus sur les 27 incubateurs d'entreprises du numérique en Bavière et notre programme pour start-up « Ois Easy » ici .