La Bavière, porte vers l‘Europe

Après le Brexit il y a encore un bon nombre d’incertitudes – non seulement au sein des citoyens de la Grande-Bretagne mais aussi de l‘économie.

Europazentralen Bayern
Europazentralen Bayern

Beaucoup d’entreprises commencent àchercher des alternatives. Sont concernées celles qui au préalable envisageaient déjà l’éventualité d’une relocalisation au cas où. Mais d’autres sociétés aussi se demandent si un site hors de l’UE est envisageable pour elles.

En bonne compagnie : des acteurs internationaux en Bavière

Un bon nombre d’entreprises internationales a déjà choisi dans le passé de s’implanter en Bavière afin de produire et exporter ses produits ou de développer des idées innovantes. 

Microsoft Deutschland GmbH est la deuxième plus grande société filiale de Microsoft Corporation des États-Unis. Outre la centrale à Unterschleißheim, l’entreprise exerce aussi à Munich son Advanced Technology Labs Europe (ATLE), dont les domaines d’activité de recherche principaux sont la sécurité informatique, la protection des données, la mobilité, les applications mobiles et les services web.

Le conglomérat américain General Electric exploite un de ses six Centres de Recherche internationaux à Garching. Le site proche de l’université technique (TU) de Munich est le seul centre européen. Dr. Carlos Härtel, responsable du centre de recherche et PDG de GE en Allemagne et en Autriche, nous a expliqué les avantages de l’État libre de Bavière pour le centre de recherche dans le second épisode de #bytevaria talk.

IBM a aussi inauguré un nouveau centre en Bavière, l'IBM Watson Innovation Center. Le premier centre de recherche européen créé en décembre 2015 va servir en même temps de quartier général mondial pour le domaine Watson / Internet of Things. Le but de ce centre est de rendre intelligents des appareils, systèmes et capteurs mis en réseau en se servant de capacités cognitives.

Si on regarde les acteurs globaux comme par exemple Microsoft, General Electric ou IBM, la Bavière semble être une bonne option – et ceci pour plusieurs raisons.

Un site à forte attractivité économique

L’État libre de Bavière compte parmi les régions au plus puissant rayonnement économique, aussi bien à l’échelle nationale qu’internationale. La Bavière est un des seize länder allemands et accueille sept des 30 sociétés cotées au DAX. De plus, le nombre important d’entreprises de tous les secteurs d’activité fait de la Bavière un marché attrayant pour les entreprises étrangères. Les exemples d’entreprises internationales donnés ci-dessus montrent que la Bavière ne se distingue pas seulement grâce à ses universités comme centre de recherche et de développement. Il y a maintes possibilités de collaborer avec des start-ups innovantes ou des entreprises de taille moyenne.

Économiquement parlant, les entreprises profitent au sein de l’Union Européenne de plusieurs avantages – frontières ouvertes, juridictions communes, exonération douanière ou un marché unique, pour en citer que quelques exemples. Ce dernier exemple contribue particulièrement au rayonnement économique de la Bavière, comme le démontre entre autre un sondage de la Chambre de commerce et d’industrie bavaroise sur les avantages du marché commun européen pour l’économie bavaroise: le commerce au sein de l’État libre de Bavière avec d’autres États européens est ainsi jusqu’à100 % plus élevé que dans des États comparables hors de l’Union Européenne. De plus, la part des exportateurs bavarois est nettement plus élevée que la moyenne fédérale allemande.

Au cœur de l‘Europe

Notamment grâce à sa situation géographique au cœur de l’Europe (et pas seulement vers le sud et l’ouest), la Bavière est pour une société au rayonnement mondial un lieu idéal pour y implanter son quartier général européen. L’élargissement à l’est de l’UE lui a permis de développer son potentiel de manière non négligeable. Les relations économiques étroites avec notre voisin tchèque le prouvent par exemple. Les entreprises bavaroises ne profitent pas de ce lien qu’en vue de l’attractivité des marchés mais aussi dans le sens inverse. Les pays de l’est européen contribuent grandement aux importations de l’État libre de Bavière, notamment en tant que fournisseurs de l’industrie automobile.

Grâce aux modernes infrastructures, ces liens fonctionnent avec tous les partenaires européens de manière irréprochable. L’aéroport de Munich propose par exemple des vols directs vers presque 330 destinations dans 63 pays.

Facteurs d’implantation doux

De plus, la Bavière n’a pas besoin d’avoir peur de se comparer aux autres métropoles internationales. Des coûts salariaux et de logement modérés et une excellente qualité de vie sont des facteurs qui favorisent une implantation en Bavière, aussi bien pour les employés que pour les employeurs.