La Bavière, Gründerland (land des créateurs) numérique en pleine expansion

Le Gründerland bavarois grandit - et pas qu'un peu ! Le ministère bavarois de l'économie veut encore accroître son soutien aux start-ups et continuer de contribuer à leur succès en subventionnant des actions telles que le WERK1.Bayern. Pour ce faire, il organise un concours d'incubateurs d'entreprises numériques en Bavière.

Réseau à couverture globale


Les nouveaux incubateurs ont pour vocation de soutenir les jeunes créateurs d'entreprise dans toute la Bavière - et offrent ainsi bien plus qu'un siège dans un bureau. Les évaluations du jury d'experts indépendants considèrent, entre autres, les critères suivants : 

  • le potentiel de la région du projet
  • l'accessibilité aux écoles supérieures ou instituts de recherche
  • les participations d'entreprises, de chambres et d'associations
  • l'engagement durable des communes
  • les concepts pour la transmission des savoirs
  • le développement du réseau régional

À l'avenir, douze centres vont être créés sur 19 sites - certains d'entre eux sont complètement nouveaux, d'autres se basent sur des initiatives préexistantes. 

  • Souabe : L'incubateur d'entreprises numériques de Souabe bénéficie de sa proximité directe avec les universités d'Augsbourg et de Kempten. Cette plateforme n'a pas seulement pour objectif de soutenir les start-ups, elle doit aussi générer de nouvelles impulsions pour l'économie locale.
  • Haute-Bavière : Le Dallwigk à Ingolstadt soutient particulièrement les start-ups spécialisées dans les applications numériques du secteur de la mobilité. Mais les technologies transversales numériques et les entreprises moyennes y trouvent également un nouveau foyer, notamment en ce qui concerne les médias, le commerce et la santé. Avec le Stellwerk 18, Rosenheim veut aider les créateurs du numérique, mener les entreprises établies à la numérisation et mettre les cerveaux créatifs en réseau.
  • Basse-Bavière : Avec leur candidature commune, les villes de Landshut, Deggendorf et Passau concentrent leur savoir-faire universitaire en une pépinière d'entreprises numériques globale : le Gründerzentrum Digitalisierung Niederbayern - GDN. Grâce aux LINKWORK, ITC1 et InnoRivers, la Basse-Bavière dispose déjà d'une excellente base de départ pour les créateurs axés sur les technologies.
  • Haut-Palatinat : Dans le Haut-Palatinat, la R-Tech GmbH veut élargir son soutien aux start-ups. Cette année, après avoir célébré l'inauguration de la TechBase et afin de créer une pépinière d'entreprises commune, la région s'est désormais associée à la Technische Hochschule de Bavière orientale à Ratisbonne et à la Technische Hochschule de Bavière orientale à Amberg-Weiden.
  • Moyenne-Franconie : Dans sa cour douanière (Zollhof), le site des hautes technologies de Nuremberg invite les start-ups à s'auto créer . Dans cette zone TechSpace, les créateurs trouvent l'infrastructure idéale pour fabriquer leurs premiers prototypes.
  • Haute-Franconie: À Bamberg, l'industrie du futur est à la une. Dans le nouvel incubateur, les start-ups des secteurs des modèles d'entreprises numériques, de la logistique du futur, de l'artisanat de demain, ainsi que des Big Data et du commerce en ligne sont à la bonne adresse. À Hof, Big Data joue aussi un rôle important dans le nouvel incubateur où les créateurs bénéficient de la proximité immédiate d'un paysage florissant d'écoles supérieures axées sur les TIC.
  • Basse-Franconie : Du fait de sa proximité avec le campus, le Zentrum für digitale Innovationen (ZDI- centre des innovations numériques) de Mainfranken est un soutien idéal pour les idées des start-ups, qui fleurissent à l'université même, et en fait ainsi une plateforme centrale de transfert direct du savoir et des technologies.
  • D'autres modèles de pépinières d'entreprises se créent en outre dans les régions de Cham, de l'arrondissement de Neustadt/Aisch-Bad Windsheim et d'Alzenau, qui ont été nominés comme autres vainqueurs du concours.

Écosystème unique pour les start-ups

Avec ses nouveaux incubateurs, la Bavière souhaite créer un écosystème unique en son genre pour les start-ups, au sein duquel, grâce aux coopérations déjà existantes, les créateurs d'entreprise peuvent se mettre en réseau dans toute la Bavière tout en étant assurés de nombreux soutiens. Pour ce faire, le land de Bavière injecte 80 millions d'euros de subventions dans les nouveaux incubateurs.


Les start-ups bénéficient ainsi d'un environnement idéal, qui leur permet de profiter pleinement  des opportunités en matière de numérisation des produits, des prestations de services et des idées. Pour y parvenir, elles sont non seulement assistées par les incubateurs de chaque arrondissement, mais profitent également d'initiatives issues des réseaux existants, comme par exemple la BayStartUP, le Zentrum Digitalisierung.Bayern ou le BayernKapital.