La Bavière et la Silicon Valley : La technologie de pointe pour le paiement sur mobile

Qu'il s'agisse de ticket de parking, de magazine ou de nouvelle appli. – le paiement avec le portable devient une alternative à l'argent liquide et à la carte.

Avec Boku Inc. de San Francisco et la société munichoise mopay AG, les deux principaux fournisseurs de systèmes de paiement mobile ont désormais fusionné et s'apprêtent à occuper la première place sur le marché, sous le nom de Boku. Depuis octobre 2014, Munich est l'un des centres opérationnels de la nouvelle entreprise. Grâce à la fusion des deux leaders du marché de Bavière et de la Silicon Valley, un nouveau géant mondial est né qui a été reconnu meilleur « projet de paiement alternatif » aux « Payments Awards » annuels à la fin de l'année 2014 à Londres.

Si les systèmes de paiement mobiles ont surtout été instaurés au début pour les marchandises virtuelles, ils sont désormais utilisés pour les contenus numériques tels que les vidéos et la musique. D'ailleurs, ils se commercialisent aussi de plus en plus rapidement en dehors du réseau de telle manière que désormais, même des marchandises physiques peuvent être payés par portable, à commencer par des billets de voyage et le café. Le nombre des utilisateurs qui apprécient cette méthode de paiement rapide et commode, croît de manière fulgurante, de telle manière qu'il y a quelques jours, la Süddeutsche Zeitung annonçait « la fin du porte-monnaie ».

Ensemble, les systèmes de paiement mopay et Boku sont disponibles dans plus de 80 pays et accessibles à près de 5 milliards d'utilisateurs de portables.