La Bavière : créatrice de tendances en nanotechnologie

Notre environnement est d'ores et déjà imprégné de la nanotechnologie. Elle se cache dans bon nombre de choses faisant tout naturellement partie du quotidien de la plupart des gens : les batteries de téléphones portables, les écrans anti-reflet, les peintures de voitures et les crèmes solaires ne sont que quelques exemples parmi tant d'autres. Tout ceci repose sur des nanomatériaux et les propriétés de ces derniers. Dans cet article, nous vous présentons tout ce qui est encore possible grâce à la nanotechnologie, et nous vous expliquons pourquoi cette technologie sera de plus en plus importante à l'avenir, ce que le terme « nanotechnologie » signifie et pourquoi la Bavière est pionnière dans ce domaine.

© BMU/Bernd Müller

La nanotechnologie ? Mais qu'est-ce que c'est ?
 

La nanotechnologie aborde des champs d'application divers et variés. Ils ont tous pour point commun, l'échelle de grandeurs dans laquelle ils évoluent : tout ce qui mesure entre un et 100 nanomètres peut faire partie de la nanotechnologie. Les chercheurs et experts de ce domaine étudient donc des objets dont la taille est entre 10 000 et 1 000 000 fois plus petite qu'un millimètre. Ainsi, la nanotechnologie réunit des domaines scientifiques divers et variés : les découvertes faites dans cette branche révolutionnent aussi bien les mondes des technologies de la communication, de la médecine et des sciences de l'ingénieur que ceux de la physique, de la chimie et de la biologie. A contrario, ceci signifie que les experts de tous ces domaines peuvent eux aussi se pencher sur des nanoparticules. Étant donné le nombre de sciences différentes qu'elle réunit, la nanotechnologie est également désignée comme étant une innovation intersectorielle. 
 

Quel rôle la nanotechnologie joue-t-elle aujourd'hui ?
 

La nanotechnologie est considérée comme l'une des trois sciences-clés du 21ème siècle : le secteur de la recherche estime que l'intelligence artificielle, le calcul quantique et la nanotechnologie représentent actuellement les domaines thématiques les plus importants pour l'avenir. Parmi ces trois domaines, le dernier cité détient une position-clé centrale car sans nanotechnologie, il est impossible de réaliser des calculateurs quantiques, et des calculateurs quantiques puissants sont indispensables dans de nombreuses applications pratiques de l'intelligence artificielle. Par conséquent, sans la nanotechnologie, le progrès scientifique est fortement limité. Cependant, même dans des disciplines spécifiques, des révolutions de taille microscopique naissent, à l'heure actuelle, quasiment tous les jours : la nanotechnologie moléculaire en médecine et biologie permet, par exemple, d'intégrer des nanorobots dans les cellules de l'être humain afin de lutter contre le cancer. C'est d'ailleurs l'une des raisons pour lesquelles les instances politiques encouragent la recherche dans ce domaine. L'État bavarois soutient la nanotechnologie de différentes manières. 

© NanoBioNet e. V.

Comment la Bavière encourage-t-elle la nanotechnologie ?
 

D'une part, le Ministère bavarois de l'Économie, du développement du territoire et de l'énergie soutient la structure Clusteroffensive Bayern, dans le cadre de laquelle le Cluster Nanotechnologie a également été fondé. Ce cluster regroupe plusieurs réseaux, tels que par exemple : 
 


Ce cluster est destiné à favoriser un échange intersectoriel sur cette technologie-clé et ses nombreux champs d'application. Concrètement, le Cluster Nanotechnologie assure la promotion de la nanotechnologie avec les compétences-clés suivantes : 
 

  • initiation, assistance et coordination de projets jusqu'à une gestion complète de ces derniers ;
  • organisation d'ateliers d'innovation spécifiques aux clients ;
  • initiation et gestion de réseaux de nanotechnologie ;
  • promotion de coopérations entre des centres de recherche et de développement ainsi que des utilisateurs dans l'industrie économique ;
  • assistance dans le cadre de propositions de projets ;
  • soutien de la recherche orientée application ;
  • marketing de la recherche à l'échelle internationale ;
  • organisation de séminaires, d'ateliers et de participations à des salons ;
  • acquisition et élaboration de connaissances ;
  • discussion ouverte sur les opportunités et les risques


Ainsi, le Cluster Nanotechnologie représente le premier interlocuteur des instituts de recherche ainsi que des instances économiques et politiques lorsque des informations ou partenaires des différentes branches doivent être trouvés. Grâce à ce panel de compétences, il est facile aussi bien pour les start-up que pour les entreprises établies d'élargir leurs propres connaissances et de rester informées des dernières découvertes à l'échelle internationale. 

La Bavière soutient les instituts de recherche également de manière directe : au mois de février 2020, l'institut Innovations-Institut für Nanotechnologie und korrelative Mikroskopie e.V. (INAM, Institut d'innovation pour la nanotechnologie et la microscopie corrélative), établie à Forchheim, a reçu 5 millions d'euros de la part de l'État bavarois. Grâce à ce coup-de-pouce financier, l'institut est sensé pouvoir fonctionner et faire des recherches de manière indépendante, bien entendu avec l'aide d'experts de renommée internationale. Le Ministère de l'Économie déclare dans un communiqué datant du 07/02/2020



L'institut INAM doit faire avancer la recherche fondamentale dans le domaine de la microscopie électronique, ionique et à rayons X tomographique, expérimenter l'application concrète dans des coopérations de recherche interdisciplinaires, tout comme offrir des services de recherche aux PME et partenaires industriels. Grâce à la génération et l'association intelligente de quantités de données exceptionnellement grandes (Big Data), une multitude d'applications assistées par IA doit être étudiée. - Ministère bavarois de l'Économie, du développement du territoire et de l'énergie

 

Les instances politiques ont donc également pleinement conscience de l'importance de la nanotechnologie pour l'avenir ainsi que de sa polyvalence, et mettent des choses en œuvre afin de faire avancer les projets de recherche, de développement et d'innovation. D'ailleurs, le site établi à Forchheim n'a pas été choisi par hasard : l'institut INAM se trouve à seulement une demi-heure en voiture de la Medical Valley EMN, , une région de savoir-faire en matière de technologies médicales située en plein cœur de la Bavière et importante pour toute l'Europe.

La Bavière : patrie de la haute technologie en Allemagne
 

Que ce soit dans le domaine de la santé, dans la branche de la biotechnologie, en tant que berceau de l'industrie 4.0 ou en matière de numérisation, l'État bavarois est l'un des sites économiques les plus attractifs pour les entreprises en Europe. Les entreprises internationales, elles aussi, l'ont bien compris. C'est pourquoi des sociétés telles que Microsoft, Amazon, Apple et Google exploitent de grandes centrales en Bavière, où ces dernières siègent directement à côté d'entreprises bavaroises telles que Wirecard, Celonis et Adidas.