0

Innovant mais invisible ? Pas en Bavière !

Le Centre bavarois pour l'industrie créative et culturelle récemment ouvert, agit en faveur de la brancheComprendre, interconnecter, transmettre : Le Centre bavarois pour l'industrie créative et culturelle récemment ouvert, a officiellement débuté son activité le 2 mars 2015. Il appuie le développement des mini et petites entreprises de la branche. Après tout, les créateurs et créatrices culturels sont des initiateurs importants pour les branches économiques classiques - et décèlent ainsi un énorme potentiel de création de valeur.

Les musiciens, auteurs, réalisateurs de films, photographes, concepteurs, développeurs indépendants ne représentent qu'une fraction des divers profils professionnels des industries culturelles et créatives. Ces industries comptent près de 200 000 employés en Bavière. Cependant, la branche présente quelques particularités. A la différence des branches économiques bien établies comme la construction mécanique ou l'industrie automobile, les industries culturelles et créatives sont constituées de mini et petites entreprises. 97 pour cent des entreprises ont réalisé un chiffre d'affaires de moins de deux millions d'euros en 2013. A cela s'ajoute le cloisonnement de la branche qui se compose au total, de onze segments de marché : l'architecture, le marché de l'art, le marché du livre, le marché des arts représentatifs, l'industrie de la conception, l'industrie du film, l'industrie de la musique, le marché de la presse, l'industrie de la télévision et de la radio, les logiciels et jeux ainsi que l'industrie publicitaire. Il en ressort que le potentiel économique et l'importance économique générale du secteur sont souvent méconnus.

A cela s'ajoute le Centre bavarois pour l'industrie créative et culturelle récemment fondé, bayernkreativ. Le centre dont le siège se trouve à Nuremberg, a été inauguré officiellement le 2 mars 2015 en présence de la ministre bavaroise de l'économie, Ilse Aigner. Il est connu à l'échelle nationale et est considéré comme l'interlocuteur central des entreprises de la branche créative et culturelle. Il offre entre autres, des opportunités de conseil, de formation continue et d'interconnexion aux entreprises et indépendants domiciliés en Bavière. Parallèlement, il s'agit de faire ressortir l'image en principe bonne des prestations de l'industrie culturelle et créative, ainsi que l'importance de sa contribution comme moteur de l'innovation et création de valeur dans l'ensemble de l'économie.

Nouveaux marchés et nouveaux clients
 
bayernkreativ souhaite continuer de renforcer la puissance économique de l'industrie culturelle et créative bavaroise. Cela comprend la conquête de nouveaux marchés suprarégionaux et aussi internationaux pour la branche par le biais de l'épuisement constant des instruments de financement existants de l'industrie bavaroise des moyennes entreprises. D'autre part, il s'agit de développer et de renforcer les opportunités de coopération et les opportunités commerciales de l'industrie culturelle et créative à l'aide des entreprises des secteurs économiques « classiques ».