Infrastructures sociales : le système éducatif et la formation professionnelle

Les systèmes scolaires se distinguent nettement en fonction des Länder. En raison de sa diversité, le système éducatif bavarois offre à tous les écoliers, apprentis et étudiants des solutions individuelles pour mettre à disposition leurs talents et concrétiser leurs projets d’avenir.

La structure du système éducatif bavarois


L’entrée dans le système scolaire bavarois est relativement simple, puisqu’il n’existe qu’un modèle de début de scolarité (à l’exception des écoles spéciales) : il s’agit de la Grundschule (école primaire). En moyenne, les écoliers y débutent leur parcours scolaire à l’âge de six ans. En fonction des performances des élèves durant cette période de quatre ans, ils se qualifient pour l’une des écoles suivantes. En Bavière, il s’agit de la Mittelschule, de la Realschule et du Gymnasium. Peu importe le chemin emprunté pour son parcours scolaire, chaque écolier a la possibilité d’acquérir un diplôme d’accès à l’enseignement supérieur (Hochschulreife), le plus haut diplôme d’Allemagne. Si les élèves du Gymnasium (lycée) atteignent cet objectif directement en fréquentant le Gymnasium pendant huit ans (à partir de l’année scolaire 2018/19 : retour aux neuf ans de Gymnasium), les élèves de la Mittelschule, Wirtschaftschule et Realschule doivent demander un changement d’école pour accéder à la Fachoberschule (FOS) après avoir réussi la neuvième classe. À l’issue de la douzième classe, ils peuvent y obtenir leur Fachhochschulreife, voire leur Allgemeine Hochschulreife après avoir réussi la treizième classe. Qui préfère commencer d’abord une formation à la vie professionnelle peut se qualifier ensuite pour faire des études en fréquentant la Berufsoberschule (BOS, école professionnelle).

En 2016, 37 850 élèves bavarois ont réussi leur Abitur (baccalauréat) avec une note moyenne de 2,30 et peuvent ainsi poursuivre leur scolarité dans une université ou une Hochschule. En 2017, les élèves bavarois du Gymnasium ont encore une fois fait preuve de leur talent : en octobre, sept Gymnasien bavarois ont été admis dans le réseau national des écoles d’excellence MINT-EC. Le réseau bavarois compte désormais 52 écoles soutenues par l’organisation par le biais d’offres MINT afin de promouvoir les talents dans l’économie et la science.

Des formations axées sur la pratique en Bavière


Les élèves ne décrochant pas une Allgemeine Hochschulreife ou ne voulant tout simplement pas faire des études ont la possibilité de suivre une formation alternative tout aussi excellente. La Duale Ausbildung (formation par alternance) est un système que l’on ne trouve actuellement qu’en Allemagne mais qui est très demandé sur le plan international en raison de son aspect pratique parallèlement à l’école professionnelle. La Bavière offre une multitude de voies éducatives. Le métier d’apprentissage le plus demandé en 2016 a été la profession de gestionnaire spécialisé dans le commerce de détail, suivie de l’agent administratif. En troisième position, on trouve la formation de vendeur. La région met avant tout l’accent sur les formations dans la santé, le social, le tertiaire ainsi que les technologies de l’information de manière à consolider les secteurs porteurs d’avenir. La demande d’apprentis est très élevée, en particulier au sein des entreprises de high-tech en Bavière, ces dernières étant non seulement à la recherche d’étudiants mais aussi de jeunes ayant de l’expérience pratique.

Le système éducatif bavarois en comparaison nationale


Le système scolaire bavarois est considéré comme l’un des plus rigoureux d’Allemagne. D’après plusieurs études, il porte ses fruits. Le rapport IQB (Institution zur Qualitätsentwicklung im Bildungswesen, l’institut de développement de la qualité dans l’éducation) national se veut un complément régional à l’étude internationale PISA sur la réussite scolaire : un test comparatif pour les matières Allemand et Anglais en 9e classe. D’après cette étude, la Bavière se situe largement au-dessus de la moyenne nationale dans ces deux disciplines et occupe la meilleure position en comparaison de tous les autres Länder. L’écart par rapport au Land le moins performant atteint jusqu’à 63 points, soit environ 1,5 année scolaire. Même dans les écoles primaires, on constate d’ores et déjà la même tendance. 

En raison de sa grande diversité, le système scolaire bavarois permet aux élèves de donner le meilleur de soi grâce plusieurs types d’école afin de se préparer au mieux à son entrée dans le monde du travail sur le site économique bavarois ; c’est la demande de main-d’œuvre qualifiée qui prouve le succès de l’enseignement régional.