Hackathons et Bootcamps : soutien intensif pour les start-ups et tout bénéfice pour les entreprises

Les hackers menacent-ils les entreprises ? Absolument pas ! De plus en plus d'entreprises savent en apprécier le savoir-faire et la créativité de leurs stratégies originales. Cela fait longtemps que les life hacks ne servent plus seulement à détecter les failles de son propre pare-feu. Pour développer les innovations, les grandes entreprises organisent maintenant couramment ce que l'on appelle les Hackathons ou Hackdays.

Impressionen vom Burda Hackday III

Tout d'abord centrés sur l'informatique, les thèmes de ces Hackdays se sont ensuite émancipés. Aujourd'hui, ils sont aussi bien consacrés au développement de nouvelles applications doté d'un design adéquat qu'à la conception de nouveaux modèles économiques disruptifs. Le cliché du fanas d'informatique est complètement dépassé - outre la programmation de haut niveau, les Hackdays sont devenus un temps fort pour les créatifs. Des cerveaux talentueux se rassemblent dans une ambiance détendue, avec pizzas et boissons énergisantes, et décortiquent les problèmes les plus divers jusqu'à une heure avancée de la nuit.

Pour les entreprises, les Hackathons sont une véritable aubaine, car ils leur permettent d'accéder à de rares talents aux idées créatives. Pour y arriver, elles n'ont même pas besoin d'organiser leur propre événement. Les universités y sont également devenues des pépinières créatives – comme par exemple le  Campus Hackathon de Munich, qui réunit ses protagonistes pour la seconde fois afin de mettre en pratique les théories apprises.

 

Des approches créatives pour des problèmes concrets

Les Hackathons sont devenues des méthodes très appréciées, en particulier pour aborder des problématiques concrètes, afin de trouver ensemble diverses solutions possibles – comme par exemple lors du quatrième Burda Hackday qui aura lieu du 22 au 24 avril à Munich. Le thème principale de cet événements est : l'avenir du travail. Les participants sont invités à définir sous les aspects les plus divers les solutions possibles pour l'emploi de demain. Cela va d'idées de communication, jusqu'à la conception de postes, tout en passant par l'évaluation de la motivation. 


De nouvelles opportunités sont ainsi créées, même pour les secteurs qui n'ont à priori rien à voir avec les activités d'un « hacker ». C'est ce qui se produit, par exemple, avec l'Hackathon sur la médecine d'Erlangen, qui développe de nouvelles solutions pour les capteurs médicaux. Le réservoir de connaissances médicales nécessaire y est apporté par différents responsables issus notamment du Fraunhofer-Institut ou de l'hôpital universitaire.
Il n'y a pas que les entreprises ou promoteurs qui bénéficient des créations des Hackathons. Pour les start-ups innovantes, ces événements sont une excellente occasion de se présenter et de présenter leurs idées. D'autant que les meilleures propositions se voient récompensées par des prix, en nature ou en espèces. Mais, bien plus que l'aspect matériel, les créateurs y trouvent l'opportunité de vérifier le potentiel de leurs idées tout en les faisant découvrir à un plus large public. Le cercle restreint des participants est le plus souvent le test décisif avant que les idées ne soient diffusées au grand public. Sans compter que le contexte informel offre toujours une chance d'accroître son réseau. Ce n'est pas sans raison que les grandes entreprises y interviennent comme soutiens - une bonne occasion pour les start-ups et entreprises de faire avancer ensemble les innovations.

 

Aide taillée sur mesure pour les start-ups

Le concept des Hackatons, comme nouvelle forme de travail intensif en équipes projets sur une courte période, fait école. Des « Bootcamps » sont ainsi créés dans la mise en place du soutien des start-ups. Ils permettent aux créateurs d'entreprise d'y définir les étapes concrètes de la prochaine évolution de leur entreprise. Parmi ces « Bootcamps », il y a par exemple le Launchpad de Google, qui se tiendra pour la deuxième fois, en avril, à Munich. 

Des mentors externes et internes particuliers aident de nombreux jeunes entrepreneurs à y aborder des thèmes critiques inhérents aux premières étapes de la création d'entreprise. Cette opportunité complète celles offertes par les incubateurs et accélérateurs existants et soutient l'écosystème local des start-ups.


Même l'université Louis-et-Maximilien de Munich (LMU München) en a fait son étendard, faisant ainsi d'une pierre deux coups. Lors de la réunion « Démarrer la planification des activités » (Start with Business Planning), organisée conjointement par le centre d'entrepreneuriat de l'université (LMU Entrepreneurship Center) et la Faculté d'économie, les étudiants doivent sortir de la théorie pour passer à la pratique. Cela se fait grâce à des business plans concrets que les étudiants créent pour des projets de création d'entreprise existants. Les étudiants sont ainsi directement confrontés à des cas pratiques et les créateurs bénéficient de recommandations d'action concrètes.
Grâce à ces nombreuses manifestations, que ce soit des Bootcamps ou des Hackathons, la Bavière fait figure de pépinière créative et offre, aussi bien aux entreprises établies qu'aux jeunes start-ups, l'opportunité de développer leurs innovations.

Hackathons, Bootcamps et Barcamps - une sélection des prochains rendez-vous en Bavière :

•    NASA Space Apps Challenge : du 22 au 24 avril, Wurtzbourg

•    #StartupPitchRegionNbg! : le 04/05/2016, Nuremberg

•    Hackathon Virtual Reality : du 30/06 au 02/07/2016, Nuremberg

•    Hackathon Mécatronique : le 15/09/2016, Garching

•    BarCamp Ratisbonne : du 15 au 16/10/2016, Ratisbonne

•    Startup Weekend « Die Alm » :  du 28 au 30/10/2016, Schwangau