Fonds de croissance bavarois n° 2 : 115 millions d'euros supplémentaires en soutien aux start-up

Après le « Wachstumsfonds Bayern » (Fonds de croissance bavarois), le financement des start-up entre désormais dans sa deuxième phase. L'État bavarois met à disposition 115 millions d'euros en vue de soutenir les start-up locales à travers le financement de leur croissance.

Poursuite du financement de la croissance d'entreprises innovantes


Le ministère de l'Économie de l'État bavarois a mis en place un successeur pour la poursuite du programme d'aide ambitieux destiné aux créateurs d'entreprises : le « Wachstumsfonds Bayern 2 »  (Fonds de croissance bavarois n° 2) renferme la somme de 115 millions d'euros destinée au soutien des start-up. Ce fonds abondant est géré par l'entreprise Bayern Kapital , filiale de la société LFA Förderbank Bayern pour les investissements en capital-risque. Avec 15 millions d'euros de capitaux en plus que son prédécesseur, ce nouveau programme de financement de la croissance prévoit de renforcer la position de jeunes entreprises prometteuses à l'aide de partenaires d'investissement.


Concentration sur le secteur des technologies


Alors que les deux cycles de financement s'adressent à toutes les start-up, quelle que soit leur nature, les entreprises du secteur des technologies sont particulièrement visées. Afin de connaître le succès, celles-ci ont besoin non seulement d'un réseau étendu et de suffisamment de temps pour se développer, mais également et avant tout d'une aide financière de la part d'investisseurs.

Le ministre de l'Économie de l'État bavarois, Hubert Aiwanger

Le ministre de l'Économie de l'État bavarois, Hubert Aiwanger, voit le « Wachstumsfonds Bayern 2 » comme un composant essentiel du cours politico-économique. Le soutien apporté aux entreprises technologiques stimule également l'économie bavaroise locale. Grâce aux start-up prospères, de nouveaux emplois naissent à long terme, et l'État bavarois peut faire ses preuves face à ses concurrents sur la scène technologique internationale. Par ailleurs, la valorisation des branches d'avenir fixe particulièrement son attention sur les stratégies d'internationalisation.


Les conditions pour les leaders de l'innovation


Ce nouveau fonds offre des investissements d'un montant de deux à dix millions d'euros par participant. Afin de pouvoir profiter du « Wachstumsfonds Bayern 2 » en tant que créateur d'entreprise, un capital-risque doit être toutefois mis à disposition par au moins un investisseur privé supplémentaire sous des conditions similaires. Ainsi, les entreprises profitent non seulement des investissements, mais également du soutien de leurs partenaires d'investissements qui leur apportent leur expertise professionnelle et leurs longues années d'expérience.