Flashs investissement en direct de la Bavière : nouveaux investissements dans l'État bavarois

L'année 2020 entrera bien dans l'histoire comme l'année du corona. Néanmoins, jusqu'à présent, il s'agit également d'une année riche en investissements de nature très différente pour les jeunes start-up et les anciennes déjà renommées, qui auront une influence durable sur le monde des affaires. Nous avons rassemblé les financements les plus importants du premier trimestre en Bavière sous forme de flashs investissement.

Alors que dans nos dernières actualités investissement, le domaine de la Fintech avait clairement une longueur d'avance côté financements, cette fois-ci, aucune branche ne se distingue vraiment. Dans la première partie de l'année, des domaines et concepts commerciaux très différents ont connu le succès. 


Concepts de santé numérique avec Temedica
 

Des applications destinées à aider les patients, les médecins et les organismes payeurs dans différentes activités relatives à la santé et aux thérapies : voilà l'offre de la start-up de santé numérique Temedica. Implantée à Munich, cette société souhaite, depuis sa création, exploiter la numérisation pour améliorer les soins apportés aux patients.

  • Année de fondation : 2016
  • Effectif : plus de 30 collaborateurs
  • Cadre d'investissement : 17 millions d’euros
  • Principaux investisseurs : MIG Fonds, Santo Venture Capital et Salvia

Sono Motors : la mobilité à l'énergie solaire

Originaire de Munich, la société Sono Motors a inventé la première voiture électrique qui se charge toute seule. Ceci est rendu possible grâce à des modules photovoltaïques qui sont apposés sur l'habillage extérieur du véhicule, autrement dit de l'énergie à la place de la peinture. Bientôt, ce sera au tour des bus et des camionnettes de se voir équiper de panneaux solaires.

  • Année de fondation : 2016
  • Effectif : > 400 collaborateurs
  • Cadre d'investissement : 50 millions d’euros par financement participatif

Sim Scale : le Saas pour les ingénieurs

Établie à Munich, Boston et New York City, la société Sim Scale offre aux ingénieurs une plateforme de simulation numérique pour des projets divers et variés. L'objectif est d'étudier rapidement et efficacement le projet afin de vérifier sa fonction, sa durabilité ainsi que d'autres aspects. 

  • Année de fondation : 2012
  • Effectif : > 70 collaborateurs 
  • Cadre d'investissement : 27 millions d’euros

Up in the air avec Lilium

La société Lilium et ses avions-taxis ne font plus partie des petits nouveaux dans la rubrique des actualités investissement, et ce depuis longtemps. Une nouvelle levée de fonds s'est à nouveau révélée fructueuse pour l'entreprise originaire de la commune de Weßling, située à proximité de la ville de Munich. L'investissement d'environ 240 millions de dollars américains parle de lui-même !

  • Année de fondation : 201
  • Effectif : 350 collaborateurs
  • Cadre d'investissement : 240 millions de dollars américains
  • Principaux investisseurs : investisseurs existants, à commencer par Tencent

La sécurité informatique repensée : Data Guard

La société Data Guard se concentre sur une plateforme basée sur le cloud qui permet aux entreprises de traiter les données de leurs clients avec encore plus de sécurité. Cette start-up spécialisée dans la sécurité informatique a son siège dans la ville de Munich. L'entreprise est née du programme « Telekom Boost » dédié aux start-up. Le financement de One Peak est le premier investissement externe pour la jeune entreprise. 

  • Année de fondation : 2017
  • Effectif : > 100 collaborateurs
  • Cadre d'investissement : 20 millions de dollars américains
  • Principaux investisseurs : One Peak
     

Évolutions dans la recherche et sur la scène des start-up
 

Il n'y a pas que dans le domaine des investissements directs dans les entreprises que la Bavière marque des points. En effet, dans la première partie de l'année 2020 aussi, l'État bavarois s'est également établi comme un site dans lequel les instances scientifiques, la recherche et les start-up peuvent travailler main dans la main. À cela s'ajoutent d'autres facteurs de site économique importants, lesquels s'avèrent pertinents pour l'implantation et la création d'entreprises. Voici d'autres flashs investissement en direct de la Bavière.

Partenariat R&D pour la recherche

La société SAP a investi 100 millions d'euros dans un tout nouveau bâtiment de l'Université technique (TU) de Munich. Ce nouvel investissement doit profiter en particulier à la recherche dans les domaines de l'intelligence artificielle, de l'apprentissage automatique, de la robotique et de la numérisation avancée dans tous les domaines techniques. Il s'agit jusqu'à présent de la plus grande coopération en Allemagne entre une entreprise et une université : un véritable jalon de référence qui ouvrira de nombreuses portes !

La « Silicon Valley » bavaroise soutient, depuis 1995, de précieuses tendances « Made in Bavaria » dans le domaine des biotechnologies. Le centre d'innovation et d'incubation d'entreprises IZB Martinsried représente un facteur important dans les réseaux entre les entreprises établies, les start-up et les instituts de recherche dans le secteur des biotechnologies, et contribue au positionnement de la Bavière comme hub leader en matière de biotechnologies. Près de 50 start-up bénéficient d'ores et déjà de son soutien. Nous sommes impatients de recevoir de nouvelles actualités investissement et d'autres « success-stories » pour nos flashs info !

Munich comme site leader en technologie financière

Plus de 3 billions d'euros ont été investis en 2019 dans des entreprises de technologie financière allemandes. Ce chiffre a été confirmé par la société Barkow Consulting. Dans le cadre d'une comparaison à l'échelle nationale, la capitale de Land munichoise occupe la deuxième place. Ainsi, la Bavière et la branche de technologie financière bavaroise ont une fois de plus prouvé que l'État bavarois était un site incontournable pour la branche. Une tendance qui se poursuivra, à coup sûr, cette année encore !

Les jeunes visionnaires élus par le magazine Forbes en Bavière

Début avril, le magazine Forbes nous a appris une bonne nouvelle : dans son classement annuel des 30 plus grands jeunes leaders visionnaires en Europe, les start-up bavaroises se sont vu représenter au total cinq fois : 

La Bavière est également toujours un site d'investissement majeur.
 

Les start-up répertoriées ici, et avant tout les sommes d'investissement élevées, prouvent que la Bavière est également un site très demandé dans la première partie de l'année 2020. La propagation de la maladie à coronavirus et les conséquences en résultant vont montrer le niveau de résilience et de performance de ces candidats et de l'ensemble de l'économie dans les prochains mois. Toutefois, le fait est qu'au cours de ces dernières années est né, en Bavière, un important réseau à travers de nombreuses branches et de nombreux domaines, qui ouvre la voie à un grand nombre de nouvelles opportunités !
Vous souhaitez toujours être à jour de nos flash d'actualités investissement en Bavière ? Dans ce cas, suivez Invest in Bavaria sur Twitter et LinkedIn ! Vous y trouverez toujours l'essentiel des dernières actualités en matière d'investissement et bien plus encore !