En avant la numérisation – Big Data en Bavière

Internet des Objets (Internet of Things – IoT), Industrie 4.0 – ces sujets dominent l‘économie. Y sont indissociablement liés les sujets Big Data & Analytics car il faut gérer l’explosion massive du volume de données générées, les quantifier et les rendre utilisables. Un thème à fort potentiel et qui a donc aussi priorité dans l’État libre de Bavière.

Digitalisierung voraus – Big Data in Bayern
Digitalisierung voraus – Big Data in Bayern

Les avantages du Big Data (profusion de données) sont évidents : analyser les flux de données numériques permet de mieux connaître la chaîne de valeur. Et ceci peut ainsi permettre d’augmenter l’efficacité, réduire les coûts et pénétrer de nouveaux marchés. Un avantage dont sont conscientes beaucoup d’entreprises. Mais toutes les entreprises ne connaissent pas les solutions qui permettent de maîtriser ces données. Une situation à laquelle l’État libre de Bavière veut remédier, ensemble avec les entreprises technologiques présentes.

 

Des opportunités pour tous les secteurs d’activités

Car Big Data offre des opportunités pour tous les secteurs d’activités : de l’industrie automobile en passant par les assurances et la chimie jusqu’aux entreprises pharmaceutiques. Des entreprises de tous les secteurs d’activités sont implantées en Bavière ; il y a énormément de potentiel dans cette région, qui a d’ailleurs été couronnée plus importante plateforme informatique européenne par la Commission Européenne. La Bavière joue aussi un rôle considérable dans le domaine des technologies et applications Big Data dans l’industrie. Mais la Bavière n’est pas la seule à développer ce potentiel car ce sont aussi les entreprises implantées ici qui offrent un grand nombre de solutions Big Data. 

Des entreprises de renom en font partie, comme IBM qui a choisi l’année dernière Munich pour implanter le siège mondial de son activité dédiée à l’Internet des objets, Watson IoT. Mais il n’y a pas que les acteurs globaux qui donnent des ailes à la scène bavaroise Big Data ; beaucoup de jeunes pousses s’établissent sur le marché avec leurs idées. Parmi ces dernières on retrouve la start-up Celonis, dont la création a eu lieu il y a cinq ans déjà et qui emploie maintenant 60 personnes et compte parmi son portefeuille de clients des entreprises renommées comme Siemens, RWE, Bayer et Edeka. De plus, sont venues s’installer en Bavière des entreprises qui offrent des solutions spécialement adaptées à certains secteurs d’activités. Comme par exemple la start-up green spin GmbH de Würzburg, qui propose des analyses de données pour le secteur agricole. Grâce au soutien apporté par divers programmes d’incubation, la jeune entreprise est déjà parvenue à remporter plusieurs prix.

 

La recherche universitaire et le Big Data

Il n’y a pas que les entreprises qui développent de nouvelles solutions pour l’industrie et qui s’occupent de la formation des jeunes talents ; les universités bavaroises y contribuent largement. Il s’agit des universités d’Erlangen-Nürnberg et de Würzburg mais c’est surtout l’Université Ludwig-Maximilian qui joue un rôle considérable. Celle-ci propose à partir du semestre hivernal prochain une Maîtrise „Data Science“. C’est la seule université en Allemagne à proposer ce cursus qui allie les sections des statistiques et de l’informatique et prépare les étudiants aux défis à relever en matière du Big Data  

Parallèlement, l’université technique (TU) de Munich joue aussi un rôle important dès qu’il s’agit de mettre en relation les divers centres de recherche avec les entreprises en Bavière Dans une partie du projet du centre de compétence Internet de la Bavière de l’est, l’université de Passau se penche sur la thématique du Big and Open Data Analytics pour les PME4 (BODA). Ensemble avec des partenaires économiques il s’agit de donner vie à de nouveaux services Cloud pour l’utilisation de données transparentes dans le cadre des processus du Big Data.

Ainsi, les universités bavaroises ne se chargent pas seulement de la formation des jeunes talents. Elles les mettent en relation directe avec les utilisateurs. C’est un prêté pour un rendu, qui fait et fera de la thématique du Big Data un des piliers le plus important de la numérisation en Bavière.