De nouveaux postes de travail pour les personnes socialement défavorisées : la start-up suisse SoulSpice ouvre des ateliers de production à Bad Tölz

Grâce à la coopération entre la start-up suisse SoulSpice et l'entreprise ReAL Isarwinkel de Tölz, des postes de travail pour les personnes atteintes de maladies mentales ont été créés : une situation gagnant-gagnant pour les deux parties et la région.

SoulSpice prévoit d'exploiter le marché en forte croissance de la zone DACH depuis la Bavière et d'étendre l'expansion à la France. Outre l'emballage et l'expédition, le stockage et le remplissage d'épices produites durablement ont également lieu sur place. De plus, un showroom est compris dans la coopération. La particularité : des personnes atteintes de maladies mentales et en difficulté sociale travaillent sous surveillance dans les locaux réaménagés. Ce faisant, les partenaires de la coopération misent sur des temps de travail flexibles et les besoins individuels des employés se trouvent au cœur de la collaboration au quotidien. Malgré tout, ne pas négliger la rentabilité et la fiabilité est l'un des plus grands défis. Grâce à la longue expérience de ReAL Isarwinkel, qui a recours à l'inclusion de personnes atteintes de maladies mentales depuis 1995 et est active dans la région avec plus de 280 travailleurs, la collaboration se déroule sans problème. 

De g. à d. : Eric Isler (usine ReAL) ; Andreas Roß (développement économique Bad Tölz-Wolfratshausen) ; Johanna Hebestreit (Invest in Bavaria) ; Eva-Marie Torhorst (directrice ReAL Isarwinkel) ; Boris Rafalski (cofondateur et PDG SoulSpice) ; Dr. Arnold Torhorst (fondateur et directeur ReAL Isarwinkel)

La coopération entre SouclSpice et l'usine ReAL dépend d'une croissance commune à long terme : « nous partons du principe que nous pouvons continuer à développer ainsi l'offre en termes de travail et d'emploi pour les personnes atteintes de maladies mentales et en difficulté sociale dans la région. », souligne Eva-Marie Torhorst, la directrice de ReAL Isarwinkel. Boris Rafalski, le cofondateur de SoulSpice, ajoute : « Des produits de haute qualité n'excluent pas une composante sociale lors de la fabrication. Nous justifions nos prix élevés par la bonne qualité des épices et la responsabilité sociale en ce qui concerne nos constructeurs, nos employés et nos partenaires ». 


SoulSpice a été créée en 2016 et est spécialisée dans l'achat, le traitement et la distribution d'épices produites durablement. Outre la qualité des produits, la start-up focalise particulièrement son attention sur une chaîne logistique gérée de manière équitable, du producteur au client final. S'appliquent donc non seulement des normes élevées en matière de conditions de travail, mais des sujets comme la protection de l'environnement et la transparence jouent aussi un rôle important. Le partenaire commercial ReAL Isarwinkel se bat pour des offres de formation, de qualification, d'emploi et de logement pour les personnes défavorisées dans la région. 


Invest in Bavaria a soutenu SoulSpice, en collaboration avec le forum économique de l'Oberland, dans la recherche d'un partenaire de coopération adapté. Nous sommes d'autant plus heureux qu'avec ReAL Isarwinkel, le partenaire « parfait d'un bout à l'autre » a pu être trouvé, comme le souligne à plusieurs reprises Boris Rafalski. Nous leur souhaitons une grande réussite et restons à disposition à tout moment pour apporter encore notre soutien.