Créatrices d’entreprise à succès : les femmes dans les start-ups bavaroises

Munich est réputée depuis longtemps pour son environnement propice aux créateurs d’entreprises. Mais peu sont ceux qui savent que les conditions y sont aussi parfaites pour les entrepreneuses désireuses d’y lancer leurs affaires. Un constat confirmé par le Dell Women Entrepreneur Cities Index entre autres.

La Bavière idéale pour la création d’entreprises


La fondation d’une entreprise est soumise à un grand nombre de facteurs qui revêtent un caractère déterminant dans la réussite d’une start-up : le marché, le talent, le capital, la culture et la technologie par exemple. Ce sont précisément ces aspects-là qui ont fait l’objet d’une comparaison internationale dans l’étude menée par le Dell Women Entrepreneur Cities Index. Le thème majeur de cette étude est l’influence exercée par ces facteurs sur la réussite des femmes créatrices d’entreprises. Seule ville allemande à faire partie du top 50, la capitale bavaroise affiche un résultat plaisant en décrochant la onzième place. Un résultat officiel confirmant que la Bavière offre des conditions idéales pour lancer une entreprise prospère, même et surtout pour les entrepreneuses.

Organismes de soutien


La ville a aussi pour avantages sa situation attrayante et sa diversité infrastructurelle. Les grands groupes internationaux y côtoient de nombreux centres de liaison et de consultation, spécialement adaptés aux besoins des femmes fondatrices de start-ups. L’un d’eux est le salon dédié aux plans de carrière « herCAREER » de Munich qui s’adresse d’une part, aux étudiantes et aux femmes occupant des postes de direction et d’autre part, aux créatrices d’entreprises. Par ailleurs, l’établissement « Guide » propose d’intéressantes offres de conseil aux futures entrepreneuses. Il organise des séminaires consacrés, par exemple, à la rédaction d’un plan d’affaires, et offre une plate-forme de discussion. L’organisme est subventionné par le Fonds social européen, l’État libre de Bavière et la ville de Munich.

Les start-ups Secomba, un prestataire spécialisé dans les logiciels de codage à Augsbourg et Innosabi, qui assiste les entreprises dans le développement de leurs produits, toutes deux fondées par des femmes, sont des exemples de réussite entrepreunariale en Bavière. Derrière le logiciel de codage se cache Andrea Pfundmeier à l’origine de l’entreprise. Le centre de soutien munichois au développement de produits de Munich est une initiative menée à bien par Catharina van Delden à titre de cofondatrice.
Si vous aussi vous voulez savoir où trouver de l’aide pour créer votre entreprise, n’hésitez pas à nous contacter.