Création d'entreprise en Bavière : ce qui rend l'État bavarois si attractif aux yeux des start-up

La Bavière semble attirer les start-up et créateurs d'entreprise comme par magie. Nombreuses sont les nouvelles entreprises qui s'implantent en particulier dans la région métropolitaine de Nuremberg-Erlangen ainsi que dans les villes d'Augsbourg et de Munich. Nous vous dévoilons ce qui fait la particularité de ces trois sites et vous présentons les entreprises qui y sont déjà implantées.

Les bailleurs de fonds de renom investissent rarement sans raison. En Bavière, les investissements dans les start-up portent souvent leurs fruits. On peut alors se demander pourquoi la création d'entreprises réussit si souvent ici. La réponse est simple : grâce aux divers avantages offerts par les différentes villes de l'État bavarois. Afin de vous montrer à quoi ressemblent concrètement ces facteurs, nous allons nous pencher sur les trois plus grandes villes bavaroises que sont Augsbourg, Munich et Nuremberg.


Augsburg


Rien qu'en 2018, près de 75 start-up ont été créées en la ville d'Augsbourg, selon les propos du quotidien Augsburger Allgemeine. . Nombreux sont les facteurs qui font l'attractivité du siège administratif du district de Souabe aux yeux des entreprises. D'une part, l'infrastructure traditionnelle est très bien développée : la ville d'Augsbourg est directement reliée à l'autoroute. À cela s'ajoute un marché de l'immobilier relativement détendu. Les prix pour les bureaux et les surfaces sont relativement faibles. Par ailleurs, des réseaux intersectoriels y sont établis et collaborent ici depuis des années. Les chambres de commerce, les écoles supérieures, l'agence pour l'emploi et les deux centres de créateurs d'entreprise échangent activement. Par ailleurs, différents événements destinés aux créateurs d'entreprises ainsi qu'à tous ceux qui souhaitent le devenir, sont régulièrement organisés, comme p. ex. le Rocketeer-Festival, événements au cours desquels les personnes intéressées peuvent échanger avec des entreprises expérimentées et jeunes. Le Digitales Gründerzentrum Schwaben (DZ.S - Centre des créateurs d'entreprises du numérique de la Souabe) a vu le jour pour la première fois en 2017, tandis que le Umwelttechnologische Gründerzentrum (UTG - Centre des créateurs d'entreprises spécialisé dans les technologies environnementales) existe depuis déjà 21 ans et a déjà aidé un certain nombre d'entreprises à se développer. La ville d'Augsbourg promet également une chose particulièrement importante pour les start-up, à savoir un accès facile à des partenaires aux finances solides. Outre les traditionnelles banques de développement pour créateurs présentes en Bavière (telles que la LfA Förderbank Bayern et la KfW Bank) , il existe également le Forum Unternehmerkapital (Forum du capital des entrepreneurs), dont le but est de soutenir les jeunes entreprises sur un plan financier. Tous ces facteurs positifs font leur effet. Deux entreprises particulièrement notables à Augsbourg sont la société Conntac et la société Sandhelden. Conntac développe des applications pour des clients renommés tels que Telefonica, tandis que Sandhelden opère dans le domaine de l'impression 3D et fabrique des équipements d'intérieur, avant tout pour les salles de bain, à base de sable et au moyen de l'impression 3D.

Munich

En tant que métropole de renommée internationale, la capitale bavaroise attire tout naturellement un grand nombre de créateurs. Les chiffres parlent d'eux-mêmes : la station de radio publique allemande Deutschlandfunk fait état de plus de 1000 start-up à Munich. La ville est donc, sans aucun doute, le chef de file de la Bavière en matière de créations d'entreprises et de start-up. Par ailleurs, avec Flixbus et Celonis , Munich abrite même deux « licornes » (start-up) cotées à plus d'un milliard d'euros. Mais l'histoire de start-up qui est en train d'être écrite dans la capitale bavaroise n'est pas si récente. Déjà en 1999, Munich voyait naître en son sein la société InfoGenie AG, le prédécesseur de la société Wirecard AG. Wirecard, l'une des publicités testimoniales de notre campagne de start-up, est finalement entrée au DAX en septembre 2018. Un acteur bien plus jeune de la scène des start-up est la société ProGlove. Cette entreprise munichoise associe les gants, tels qu'ils sont utilisés dans les sites industriels, à la technologie des scanners. Avec le récent investissement de plus de 40 millions de dollars américains de la société Summit Partners, un total de 50 millions d'euros afflue désormais dans l'entreprise créée seulement en 2014. Parmi les investisseurs figurent entre autres ::
•    Intel Capital
•    Getty Lab
•    Bayern Kapital
•    Deutsche Invest Capital Partners (DIVC)


Pourquoi des groupes milliardaires investissent-ils dans une start-up relativement petite à Munich ? Pour répondre à cette question, il suffit de se pencher sur les avantages offerts par la ville de Munich. Munich est un site économique regroupant des entreprises industrielles classiques. Une implantation ici s'avère donc particulièrement intéressante pour les start-up qui souhaitent évoluer dans le commerce B2B. Dans ce secteur, vous devez absolument entrer en contact avec les « plus grands » pour pouvoir survivre. Avec des noms tels qu'Allianz, Munich Re et Siemens sous son toit, la ville de Munich devient inévitablement un site de choix pour de telles start-up. Par ailleurs, de nombreux réseaux intrasectoriels et intersectoriels permettent aux start-up de tisser des liens non seulement entre elles, mais aussi avec l'industrie existante. Outre les réseaux et les centres de créateurs d'entreprises ou incubateurs mis sur pied par des entreprises telles que BMW (BMW Startupgarage), des programmes subventionnés par l'État, tels qu BayStartUP, viennent également soutenir les créateurs d'entreprises. De même, les grandes écoles supérieures, l'université technique de Munich et l'université Ludwig-Maximilian ont conçu des programmes spéciaux à l'intention des créateurs d'entreprises. Le réseau de créateurs d'entreprises de l'université technique de Munich, le UnternehmerTUM, voit également se réunir les créateurs de l'entreprise maiot GmbH. Fondée au milieu de l'année 2018, cette entreprise développe des logiciels permettant de prédire les incidents sur les machines avant que ces derniers ne surviennent. Un de leurs récents projets est financé par le ministère des transports allemand, à hauteur de plusieurs centaines de milliers d'euros, et développé en collaboration avec la Münchner Verkehrsgesellschaft (société munichoise en charge des transports publics) : plus de 100 bus sont équipés de systèmes de prévision, lesquels indiquent si et quand les portes ou les systèmes de climatisation risquent de tomber en panne, afin que les composants puissent être remplacés à temps. 

Région métropolitaine de Nuremberg

La scène Medtech a notamment son centre au cœur de la Bavière, et plus précisément en Moyenne-Franconie. La Medical Valley de Nuremberg-Erlangen abrite près de 180 instituts de recherche évoluant dans la branche des technologies médicales. De jeunes start-up telles que la société Portabiles HealthCare Technologies GmbH (fondée en décembre 2016), à des entreprises spin-off de groupes internationaux, telles que la société Healthineers GmbH de Siemens, en passant par des « ex-start-up » telles que la société Chimaera GmbH, fondée en 2007, la Medical Valley concentre toute la compétence Medtech sur un petit espace. La société Portabiles HealthCare Technologies a développé un système de capteurs mobile qui permet de réaliser une analyse médicale de la marche, en temps réel, chez les personnes atteintes de troubles chroniques du mouvement. Dans le cadre d'observations à long terme, ce système permet de déceler les phénomènes de détérioration, et ainsi de réduire le risque de chute. Depuis sa fondation, la société Chimaera se consacre au développement et à l'amélioration de logiciels de traitement d'imagerie médicale. Outre des solutions destinées à des clients finaux, elle propose également des services B2B. Dans tous ses projets, la société Chimaera GmbH met l'accent sur des technologies-clés telles que le deep learning et l'intelligence artificielle. Outre des entreprises établies, la ville de Nuremberg offre également d'excellentes opportunités de réseautage actif aux créateurs d'entreprises. Chaque année ont lieu les Nürnberg Digital Festival (autrefois appelé la Nürnberg Web Week) et le Digital Tech Summit . Par ailleurs, avec Rudolf et Dagmar Wöhrl, deux des business angels les plus riches de la République fédérale allemande sont originaires de cette ville, laquelle, avec Diehl Ventures, abrite l'un des rares bailleurs de capitaux à risque d'Allemagne. En outre, l'organisation BayStartUP a également un site dans cette ville afin de soutenir les jeunes entreprises dans leur phase de croissance.


Pourquoi la Bavière est-elle si attractive aux yeux des créateurs d'entreprises ?


Outre les divers avantages offerts par les conditions locales respectives de certains sites, les start-up profitent, dans toute la Bavière, de nombreuses subventions offertes par les instances politiques et économiques. De même, les réseaux particulièrement bien développés veillent à ce que les entreprises en plein essor et établies non seulement coexistent mais échangent ensemble de manière active et productive. De plus, l'État bavarois organise régulièrement des concours ouverts aux start-up et aux entreprises innovantes, lesquels garantissent aux participants une certaine réputation ainsi qu'une certaine expérience, et promettent aux vainqueurs un certain capital. Par exemple, cela fait déjà plus de 20 ans que les concours de business-plan bavarois soutiennent les start-up. . Par ailleurs, la Bavière abrite un grand nombre d'accélérateurs et de centres de créateurs d'entreprises qui contribuent grandement à la promotion de l'esprit créateur dans la région bavaroise. Avec tous ces facteurs, il ne fait nul doute que le Land de Bavière offre un cadre idéal pour les créateurs d'entreprises.