Cinq minutes avec Ralf Welter, directeur général de Taiwan Semiconductor (TSC) Europe GmbH

Que ce soit dans le Smartphone, la machine à café ou dans les domaines de l'intelligence artificielle et de l'électromobilité, les semi-conducteurs pénètrent toujours de nouveaux domaines en tant que technologie clé. Taiwan Semiconductor connaît le développement dynamique du secteur électronique depuis 40 ans. Créé en 1979 à Taipei, le fabricant des composants semi-conducteurs et des IC analogiques discrets emploie entre temps près de 1 800 collaborateurs dans le monde. Depuis toujours, la proximité avec les clients représente pour le spécialiste des applications de gestion d'alimentation et de protection contre la surtension la priorité absolue. En 2002, la centrale européenne ouvre son bureau à Zorneding près de Munich pour assister les clients directement sur place. Monsieur Ralf Welter, le directeur général de Taiwan Semiconductor Europe GmbH (TSC) nous parle de la direction de la filiale taïwanaise placée au cœur de la Bavière.

Tout d'abord, nos félicitions à la société mère taïwanaise ! Elle fête cette année son 40e anniversaire. En quoi consiste à votre avis le secret du succès pour une croissance continue?

TSC a été créée en 1979 par notre PDG Arthur Wang. À cette époque, il a marqué l'entreprise et sa philosophie de façon très positive et durable.

La satisfaction du client reste pour nous toujours au premier plan. Justement en période des modifications constantes, comme p. ex. la numérisation progressive, l'Internet des objets ou l'industrie 4.0, le « facteur humain » est souvent sous-estimé. Malgré la taille de l'entreprise atteinte entre-temps, ce facteur reste toujours une priorité chez TSC. Cela vaut aussi bien pour nos collaborateurs que pour nos clients.

C'est précisément la combinaison de l'innovation technique, la longévité de nos produits et la dimension humaine est très appréciée par nos clients. Cela nous est régulièrement confirmé par les récompenses, les évaluations positives des fournisseurs ainsi que les réactions personnelles.

Depuis 2002, l'entreprise a deux filiales à Zorneding. Quels aspects ont été déterminants pour l'implantation dans les environs de Munich?

Le choix du site a été très important pour le succès des deux entreprises. Nous avons délibérément choisi Zorneding parce que le site est très bien desservi du point de vue de l'infrastructure. Nos collaborateurs ont de nombreuses possibilités de venir au bureau tous les jours. La desserte par le train rapide (S-Bahn) et par la route est très bonne et offre une grande flexibilité pour l'arrivée et le départ. En outre, les environs de Munich disposent de spécialistes très qualifiés, ce qui est très important pour la croissance actuelle et future. De même, la bonne accessibilité de l'aéroport munichois est très appréciable pour notre vocation internationale.

Vous travaillez depuis 14 ans pour le site européen de Taiwan Semiconductor, d'abord dans des postes de cadre commercial. Il y a un an, vous avez pris la direction de Taiwan Semiconductor Europe. Qu'a-t-il changé depuis lors ? Quelle évolution voulez-vous donner à l'entreprise dans les prochaines années?

Les exigences des clients augmentent, alors que le temps pour de nouveaux développements se raccourcissent constamment. Nous ne pouvons pas non plus ignorer les facteurs d’influence tels que l'éventuel Brexit, les barrières douanières et la détérioration du climat des affaires. C'est un vrai défi même pour une entreprise de semi-conducteurs innovante. C'est pourquoi TSC a investi dans les trois dernières années plus de 100 millions de dollar des États-Unis dans la numérisation, la modernisation et le développement ainsi que la qualification de notre personnel. Grâce à ces investissements, nous avons fait un pas dans le développement global de TSC.

Rien que sur le site de Zorneding, nous avons augmenté le nombre de nos collaborateurs de 15 % dans les 12 dernières années. Ainsi, nous sommes en mesure de nous concentrer encore plus sur les domaines particulièrement exigeants, comme p. ex. l'automobile, l'éclairage, l'industrie et les télécommunications, dans lesquels l'accent est mis sur l'efficacité et la fiabilité.

Halbleiter
Un extrait du portefeuille de semi-conducteurs de Taiwan Semiconductor

Vous avez annoncé récemment d'avoir l'intention de coopérer à l'avenir de façon plus étroite avec le distributeur d'électronique EBV Elektronik situé à quelques 11 km de distance. Quel rôle jouent les réseaux locaux et l'infrastructure locale pour TSC?

La décision portant sur la relation commerciale stratégique avec notre nouveau partenaire EBV représente un instrument particulièrement important pour une croissance constante et durable. Grâce à EBV et autres partenaires, nous sommes en mesure de renforcer encore davantage notre présence et les relations commerciales au niveau B2B. Grâce aux visites des clients, manifestations, mesures publicitaires, etc. communes, nous pouvons utiliser les synergies et agir avec une efficacité accrue.

Le siège principal de Taiwan Semiconductor se trouve à New Taipei City. Vous travaillez en Bavière. Quelles sont les plus grandes différences du point de vue de la culture de travail?

En effet, il y a quelques différences entre les mentalités asiatique et européenne. A mon sens, un point curieux est la pensée hiérarchique : elle est en Asie beaucoup plus marquée qu'en Allemagne. J'apprécie particulièrement chez mes collègues taïwanais l'amabilité et l'obligeance immuables ainsi que le respect mutuel témoigné au quotidien. De même, je trouve remarquable que, malgré tout le professionnalisme et les défis quotidiens, les gens travaillent dur en Asie aussi mais dégagent tout de même beaucoup de calme et de tranquillité.

Quels sont vos majeurs défis actuels sur le site ? Comment y répondez-vous?

La croissance de notre entreprise est très étroitement liée avec le recrutement de bon personnel qualifié. Même si le faible taux de chômage est une bonne chose pour l'économie nationale, il constitue cependant un défi particulier du point de vue de l'économie d'entreprise. Pour cette raison, nous avons depuis plus de dix ans des apprentis en permanence que nous avons repris en intégralité après leur formation.

En outre, nous sommes très ouverts sur le sujet de l'intégration. Rien que dans notre secteur de semi-conducteurs à Zorneding, nous employons des collaborateurs venus de neuf pays d'origine différents. Cela nous permet d'occuper les postes vacants de façon rapide et qualifiée.

L'équilibre entre le travail et la vie privée joue pour vous un rôle important. Dans quel endroit en Bavière préférez-vous passer votre temps libre?

Je joue volontiers au football et jouis du privilège de pouvoir organiser les rencontres du FC Sternstunden pendant mon temps libre. Nous avons entre six et huit rencontres par ans, dont les recettes sont employées pour assister les enfants en détresse. Puisque nous sommes actifs dans toute la Bavière, cela me donne la possibilité d'avoir des aperçus des différentes régions bavaroises. En bref : Où que j'aie été invité jusqu'à présent, je me suis senti bien partout.

 

La Bavière est très forte du point de vue économique et d'infrastructures, ce qui la rend particulièrement intéressante pour l'implantation d'une entreprise. Si l'on ajoute à cela l'ouverture au monde combinée avec la compréhension pour le charme bavarois, alors, rien ne peut s'opposer au succès d'une entreprise en Bavière, à mon avis.

Taiwan Semiconductor (TSC) Europe GmbH

En Bavière depuis:

2002, Zorneding près de Munich

Type d'activité en Bavière:

Siège européen

Secteur:

Électronique (semi-conducteurs)

Siège:

Taipeh, Taiwan