1

Cinq minutes avec ... Michael Kehlet, directeur général de LEGO Central Europe

Ce mois-ci, nous nous sommes entretenus avec Michael Kehlet, directeur général de LEGO Central Europe. Le fabricant de jouets est basé depuis plus de 50 ans en Allemagne et est une des entreprises danoises de référence en Bavière.

Imagination, créativité et plaisir au jeu – voilà ce que symbolisent les produits LEGO depuis des dizaines d'années. A votre avis, quelle est la source du succès de vos produits?


Depuis la création du groupe LEGO en 1932, notre objectif a été de stimuler les enfants avec nos produits, et de leur permettre de s'amuser au jeu pendant des heures et des heures. Notre gamme est une bonne combinaison de classiques, de thèmes de jeux pleins d'actions et de produits sous licence, pour les garçons et les filles, et pour tous les âges et intérêts. En plus, nous avons toujours réussi
à trouver des réinterprétations contemporaines de nos produits LEGO, par exemple avec nos kits LEGO pour Star Wars™ ou pour le jeu vidéo LEGO Minecraft.

Nous sommes heureux que nos produits ne cessent d'inspirer les enfants, et de les motiver à laisser libre cours à leur imagination pour construire, jouer et faire des découvertes. Pour y réussir, des nouveautés constituent chaque année près de 60 pourcent de notre portefeuille total de produits. Mais nous restons toujours fidèles à notre produit principal – la brique LEGO classique.

Vu du Danemark, le nord de l'Allemagne est très proche. Pourquoi est-ce que votre entreprise a choisi la Bavière, la partie la plus au sud de l'Allemagne, pour y établir le siège allemand?


Au début de nos activités en Allemagne, en 1956, la première société de distribution allemande se trouvait à Hohenweststedt, une ville située à une centaine de kilomètres de la frontière danoise. Un peu plus tard, nous avons implanté en Autriche et en Suisse. En 1999, nous avons pris la décision de regrouper nos activités dans la région dite D-A-CH – c'est-à-dire l'Allemagne, l'Autriche et la Suisse. Pour gérerles trois marchés à partir d'un emplacement central, nous avons déménagé notre société de distribution du Nord dans le Sud.

Pourquoi avez-vous opté pour la capitale bavaroise comme lieu d'installation?


Munich a été pour nous le choix parfait. Sa proximité géographique et culturelle, aussi bien avec l'Autriche qu'avec la Suisse, fait de la ville une plateforme idéale pour gérer les marchés. Avec deux des meilleures universités européennes, Munich est aussi un lieu attractif pour attirer des talents internationaux et polyvalents. En plus, la qualité de vie élevée est importante pour le recrutement potentiel de personnel allemand et international.

Les briques LEGO servent à construire des villes, des châteaux, des chemins de fer – il existe plus de 3 500 éléments différents en plus de 60 couleurs différentes. Quels sont à votre avis les champs d'innovation principaux de l'avenir?


Comme j'ai déjà dit, la brique LEGO classique sera toujours au centre de notre marque. Cependant l'interaction entre l'univers numérique et l'univers haptique du jeu est un thème important pour le groupe LEGO afin de demeurer pertinent pour nos groupes cibles. Pour nous la numérisation est une possibilité d'élargir notre activité-clé, à savoir les briques LEGO traditionnelles, et de créer des options de jeu nouvelles et excitantes.

Notre objectif est la création de contenus digitaux ainsi que d'expériences ludiques et de kits qui favorisent le développement des compétences-clés. Ces compétences aident les enfants à s'adapter à de nouvelles exigences du futur.

Pas plus tard qu'en mai 2015, le couple princier danois a rendu visite à Munich – accompagné d'une délégation d'entrepreneurs danois. Il y a de fortes et étroites relations économiques entre le Danemark et l'Allemagne. Avez-vous quand même pu constater des différences culturelles au début de votre travail en Allemagne?


A mon avis, la plus grande différence est sans doute la manière de s'adresser. En Allemagne, il est courant dans un environnement professionnel de s'appeler bien formellement par « Monsieur » ou « Madame ». Je me rappelle mes premières semaines et mois, quand j'ai parlé à un membre de mon équipe, l’appelant seulement par son prénom – comment nous le faisons au Danemark. Je ne savais pas que c'est presque une insulte, et j'étais bien heureux que quelqu'un me l'ait signalé. LEGO GmbH est une entreprise internationale où tout le monde s'appelle par son prénom.

Voulez-vous bien nous dire vos destinations préférées ? Quelles sont, à votre avis personnel, les plus grandes attractions de la Bavière?


Tout d'abord, j'aime bien la façon bavaroise de vivre et de travailler en général. Quand il s'agit de lieux spécifiques à visiter, Munich offre une multitude d'attractions – que ce soient des musées, des châteaux ou de parcs. Et j'adore l'été à Munich, quand la ville est vibrante et tous les gens sont dehors. Mais j'aime aussi visiter les lacs de la région, comme le lac de Starnberg, et profiter du plein air avec ma famille. Et bien sûr, LEGOLAND à Günzburg est une des mes attractions préférées en Bavière.

L'économie bavaroise est vivante – ce sont surtout les personnes qui travaillent et vivent ici, qui y contribuent. Dans notre rubrique « 5 minutes avec … », nous présentons tous les mois une personnalité intéressante de l'économie et de la recherche.