Cinq minutes avec ... Daniel Gelder, vice-président directeur du service Ventes & Marketing de Metaio GmbH

L'économie bavaroise est vivante – ce sont surtout les personnes qui travaillent et vivent ici, qui y contribuent. Dans notre rubrique « 5 minutes avec … », nous présentons tous les mois une personnalité intéressante de l'économie et de la recherche. Ce mois-ci nous nous sommes entretenus avec Daniel Gelder, vice-président directeur du service Ventes & Marketing de Metaio Gmbh sur la réalité augmentée (RA) et sur la vision assistée par ordinateur (VAO). L'entreprise a été fondée en 2003 à Munich et fait partie des premiers fournisseurs mondiaux de RA et de VAO. Avec plus de 1 000 applications publiées, les solutions de Metaio atteignent aujourd'hui plus de 30 millions de consommateurs du monde entier. A la fin du mois d'octobre, l'entreprise a déjà organisé pour la huitième fois, la plus grande conférence au monde de réalité augmentée - à Munich.

Cinq minutes avec ... Daniel Gelder, vice-président directeur du service Ventes & Marketing de Metaio GmbH
Daniel Gelder, vice-président directeur du service Ventes & Marketing de Metaio GmbH

La réalité augmentée et la vision assistée par ordinateur sont des domaines qui présentent une grande dynamique d'innovation : A votre avis, quelles sont les tendances qui dominent le marché ?
Les appareils mobiles apprennent de plus en plus à mieux voir et identifient leur environnement spatial d'une manière qui semblait encore impensable il y a peu. Nous connaissons d'énormes avancées, aussi grâce à de meilleures caméras, à des processeurs plus rapides et à de plus grandes capacités de stockage. Le mot-clé est la vision mobile : Grâce à cela, les nouvelles applications de RA se combinent complètement dans les domaines Après-vente et Marketing. Les techniciens de service consultent les informations sur le produit sur le site d'utilisation, les fabricants automobiles et de meubles présentent leurs produits, les consommateurs peuvent consulter des informations à valeur ajoutée à tout moment, qu'il s'agisse de prix comparatifs, d'ingrédients d'aliments ou de possibilités d'utilisation. Ainsi, le monde réel et le monde numérique deviennent plus étroitement liés. Un autre exemple concerne le face tracking (suivi du visage) : Aujourd'hui l'utilisateur peut virtuellement utiliser l'écran pour essayer les différentes lunettes, tester l'effet de produits cosmétiques ou faire des jeux distrayants. La reproduction des contours du visage et les contrastes proches de la réalité rendent cela possible. Nous mettons à disposition la plateforme technologique sur toutes les nouveautés dans le domaine de la RA et de la VAO.

En ce qui concerne la réalité augmentée, certains l'associent de plus en plus à la science fiction et à l'Amérique. Le siège social de Metaio se trouve à Munich depuis sa fondation. Quels avantages ce site présente-t-il pour votre entreprise ?
Munich est un site génial - pas seulement pour la branche des TI. Nous y avons créé notre entreprise et avons reçu beaucoup d'aide, par ex. de Bayern Innovativ. La proximité avec l'industrie était aussi importante pour nous dès le départ - bon nombre de nos clients se trouvent ici. L'autre gros avantage était et est toujours la collaboration étroite entre les universités et les instituts de recherche. Nous avons fait la connaissance de nos collaborateurs pendant leurs études. Metaio est une entreprise très internationale - nous employons des personnes originaires de 25 pays et possédons maintenant, des succursales à San Francisco, Dallas et New York.

Dans quelles branches, voyez-vous les plus gros potentiels d'évolution des solutions de RA et de VAO au cours des prochaines années ?
Les premiers utilisateurs étaient les entreprises industrielles, aujourd'hui les applications de RA et de VAO font aussi une percée dans le secteur de consommation. Faites-vous seulement allusion à l'appli. IKEA par le biais de laquelle, l'objet d'ameublement désiré peut être visualisé de manière très réelle dans la salle virtuelle. Peu importe la branche, notre technologie est utile partout où il s'agit de productivité. Les priorités vont bien se trouver dans la branche automobile, dans le génie mécanique et dans l'industrie des machines-outils.

Que peut nous dire Metaio sur la toute dernière « InsideAR » de Munich ?
Pour résumer, voilà notre message : Track it all ! Et il faut le prendre au pied de la lettre. Avec le lancement de la nouvelle plateforme Metaio n°6, nous avons présenté de nouvelles fonctionnalités telles que par exemple, le suivi des contours. Grâce à cette fonction, des objets complexes comme les objets automobiles peuvent être très bien détectés dans les conditions d'éclairage les plus différentes; et les participants ont pu être convaincus sur place. Plus de 1 100 participants s'y trouvaient, ce qui est nettement plus que le nombre de participants de l'année précédente. Les très bons commentaires étaient encore plus importants pour nous. Nous avons exposé trois véhicules intéressants, y compris une BMW i8. Les applications mobiles les plus diverses, même celles avec Google Glass, ont été intensément utilisées et fortement discutées.

Révélez-nous quels sont les endroits privés que vous préférez à Munich et aux alentours ?
Il y en a beaucoup ! Avec ma famille et les amis, nous allons nous promener dans le parc du château de Nymphembourg et nous nous trouvons souvent au Englischer Garten (Jardin anglais). J'aime Schwabing à cause de ses cafés et restaurants. Et en ce qui concerne les activités d'extérieur, il y a ici des possibilités infinies. Quelques équipes Metaio sortent aussi en privé sur toutes les pistes, que ce soit à pied, en vélo ou en ski de randonnée. Mais, là, je ne dois dévoiler aucuns endroits secrets.