Cinq minutes avec ... Christophe Bruneau, directeur général d'EPI Europrop International GmbH

L'aérospatiale et l'aéronautique sont des branches en plein essor. C'est ce qui ressort par exemple du salon AIRTEC, qui reste axé sur la croissance. En octobre, ce salon consacré à la sous-traitance aérospatiale et aéronautique se tiendra pour la 11ème fois à Munich. C'est la raison pour laquelle nous avons choisi, ce mois-ci, de parler avec un expert de la branche aérotechnique : Christophe Bruneau de la société EPI Europrop International GmbH. Depuis le 1er septembre, il dirige la coentreprise multinationale entre les motoristes du secteur aéronautique : MTU Aero Engines, Safran Aircraft Engines, Rolls-Royce et Industria de Turbo Propulsores (ITP). L'entreprise fabrique le turbopropulseur TP 400 pour Airbus Defence & Space. Christophe Bruneau est en outre un interlocuteur particulièrement intéressant quand il s'agit des relations franco-allemandes. Il est, entre autres, le président du Club économique franco-allemand de Bavière et de la division bavaroise des Conseillers du Commerce Extérieur de la France (CCEF).

En tant qu'entreprise spécialisée du secteur de l'aéronautique, pourquoi avez-vous choisi de vous implanter en Bavière ?


La Bavière se trouve géographiquement au centre de l'Europe et elle est le site d'origine de notre client Airbus Defence & Space. En outre, la Bavière est dotée d'une forte base industrielle et est de ce fait un lieu attrayant pour les diplômés comme pour les jeunes collaborateurs. De plus, la Bavière permet de conclure de très bons partenariats avec des instituts de recherche et universités renommés et de bénéficier de financements pour la recherche et l'innovation.

 

À votre avis, quels vont être les thèmes majeurs de ce secteur à l'avenir ?


L'aérospatial est un secteur en pleine expansion et nous souhaitons nous développer et apporter une valeur ajoutée sur ce marché. Ainsi, des technologies qui ont été par exemple conçues pour l'aéronautique peuvent être adaptées à d'autres secteurs, comme le secteur automobile (conduite autonome, véhicule connecté) ou le secteur ferroviaire. Les partenariats avec les universités, instituts et l'industrie permettent de répondre rapidement à cette nouvelle demande.

 

Dernièrement, vous étiez le gérant d'AES Aerospace Embedded Solutions GmbH. Cette entreprise est un membre fondateur du Embedded Systems Software Engineering Institute (ESSEI) dont l'objectif principal est le développement de processus, de techniques et d'outils de programmation logicielle dans les domaines de l'aéronautique et de l'aérospatiale. De plus, elle fait partie de bavAIRia, le cluster bavarois de l'aéronautique et de l'aérospatiale. En tant qu'entreprise, quel intérêt présente une adhésion à ces instituts et réseaux ?


La participation à de tels instituts et réseaux permet de rencontrer de nouvelles entreprises et dirigeants, de nouer de nouveaux contacts et d'avoir des conversations particulièrement intéressantes. De plus, on y accroît sa notoriété. Ils permettent de partager des expériences et pratiques du marché avec d'autres entreprises et d'exploiter les meilleures d'entre elles, autant que possible, au sein de sa propre société.

 

Vous dirigez une équipe très internationale. Quels arguments pouvez-vous avancer pour convaincre un(e) candidat(e) de déménager en Bavière ou, plus précisément, quelles ont été autrefois les critères décisifs de votre déménagement à Munich ?


Je pense que les raisons pour lesquelles j'ai choisi Munich sont aujourd'hui toujours actuelles. La qualité de vie est très élevée. Munich est une ville dynamique, en pleine expansion et pourtant très calme. On peut y mener une vie citadine tout en profitant des avantages de la campagne : outre le fait que Munich est en soit une ville verte, on est moins d'une heure de la montagne ou des rives des nombreux lacs environnants. Et même si on ne dispose pas de son propre véhicule, il existe de multiples moyens de transport : RER, métro, trains régionaux, aéroports et pistes cyclables. Pour les collaborateurs internationaux, qui viennent à Munich avec leur famille, les nombreuses écoles internationales sont également un plus.

 

Vous vous engagez activement de manière bénévole pour les relations économiques franco-bavaroises et travaillez pour une entreprise multinationale. Qu'est-ce qui permet une collaboration réussie ?


L'objectif doit être de mettre le meilleur des différentes cultures au service de l'entreprise. En ce qui concerne la collaboration franco-allemande, la parfaite combinaison serait d'allier une structure d'entreprise allemande favorisant la participation des employés avec un environnement « à la française » souple, alerte et créatif. Des associations telles que le Club économique franco-allemand de Bavière contribuent aussi à développer durablement une collaboration franco-allemande réussie. Ce club permet d'échanger des expériences sur différents thèmes et de mettre en relation les entreprises et filières de divers secteurs.



Vous vivez depuis longtemps en Bavière. Où préférez-vous passer votre temps libre ?


En hiver, j'aime skier en montagne, au printemps et en été, je fais du bateau à voile sur les lacs. Et en automne, je passe évidemment mon temps libre à la fête de la bière en costume traditionnel avec ma famille.

 

Munich est une ville dynamique, en pleine expansion et pourtant très calme. On peut y mener une vie citadine tout en profitant des avantages de la campagne : outre le fait que Munich est en soit une ville verte, on est moins d'une heure de la montagne ou des rives des nombreux lacs environnants. Et même si on ne dispose pas de son propre véhicule, il existe de multiples moyens de transport : RER, métro, trains régionaux, aéroports et pistes cyclables. Pour les collaborateurs internationaux, qui viennent à Munich avec leur famille, les nombreuses écoles internationales sont également un plus.


L'économie bavaroise est vivante – c'est essentiellement le fruit des personnes qui y travaillent et y vivent. Dans notre rubrique « 5 minutes avec … », nous présentons tous les mois une personnalité intéressante de l'économie et de la recherche.

 

 

EPI Europrop International GmbH

En Bavière depuis:

2002

Type d'activité en Bavière:

siège social

Secteur:

construction mécanique

Siège:

Munich