Campus technologiques : Les phares de la recherche dans les zones rurales

Le « kunststoffcampus bayern (campus des plastiques de Bavière) » a officiellement ouvert ses portes au printemps 2015 à Weißenburg en Moyenne-Franconie dans un nouveau bâtiment de campus. Avec son orientation technologique, le nouveau campus est l'un des huit centres de haute technologie de la Technische Hochschule (école supérieure technique) de Deggendorf dans les zones rurales de Bavière.

Kunststoff – Es gibt noch viel zu erforschen
Kunststoff – Es gibt noch viel zu erforschen

Le Kunststoffcampus (campus du plastique) de Weißenburg est le fruit d'une coopération entre l'École supérieure de sciences appliquées d'Ansbach et la TH (école supérieure technique) de Deggendorf . Il représente un pas en avant qui vise à ancrer l'expertise professionnelle à l'écart des zones de concentration bavaroises. Cela est particulièrement important pour Weißenburg, car s'il est vrai que la petite ville se situe au milieu de la Bavière, sa puissance économique est quand même loin d'égaler celle des agglomérations d'Ingolstadt, Nuremberg ou Munich. Cependant, il est de plus en plus important pour la Bavière de bien se positionner dans les régions rurales dans les domaines de la recherche et des technologies, car de nombreuses entreprises florissantes de Bavière de situent à l'écart des grandes agglomérations.


L'industrie plastique - axe essentiel de la région

Le centre moderne d'études et des technologies se concentre sur l'industrie plastique. Elle constitue un axe essentiel économique de la région et requiert des employés professionnels formés de manière ciblée. Cette relève trouve, grâce aux filières en alternance «Technologie appliquée du plastique » et « Gestion stratégique axée sur les clients », deux cursus sur place, qui sont adaptés aux axes essentiels économiques de la région. Le programme est géré par dix enseignants.

Ce faisant, l'échange entre les entreprises et l'école supérieure est souligné de manière particulièrement importante. Pour le prof. Peter Sperber, président de la Technische Hochschule Deggendorf (École supérieure technique de Deggendorf), c'est surtout le rapport pratique qui représente un avantage déterminant dont les entreprises profitent aussi : « Celles-ci bénéficient d'un accès direct aux capacités de laboratoire et de recherche de la THD et d'un contact avec les étudiants en stage et pendant le dernier semestre. » De plus, l'école supérieure s'implique activement dans le réseau régional du plastique « k-messwerk (système de mesure plastique) ». Outre l'enseignement, la recherche n'est pas en reste au Kunststoffcampus (campus du plastique) : À Weißenburg, à l'avenir il est prévu d'effectuer des recherches en accord avec l'industrie, sur les matériaux et processus dans le domaine de la transformation du plastique.


Expertise et compétence sur place


Le concept de positionner des instituts de formation spécialisés à proximité géographique de branches économiques n'est pas nouveau. Cela fait quelques années que la TH Deggendorf s'est fixée comme objectif en tant qu'école supérieure publique consacrée à la technique, à l'économie et aux médias, de soutenir les sites régionalement importants à l'aide d'antennes situées dans la zone rurale. C'est ce qui a donné naissance au concept des campus technologiques. Les premières antennes ont ouvert leurs portes à Freyung et Teisnach dans la forêt Bavaroise. Ensuite est venu le tour du centre Utilisateurs des technologies de Spiegelau, du campus de mécatronique de Cham et d'un campus à Grafenau consacré à l'analyse des données, à la gestion de la chaîne d'approvisionnement et les achats.

Le campus du plastique, Kunststoffcampus Bayern, récemment ouvert à Weißenburg est désormais la huitième antenne qui a été fondée depuis 2009. Le concept a porté ses fruits. Il apporte une contribution déterminante au développement économique des zones rurales et offre aussi aux entreprises étrangères qui s'implantent en Bavière des avantages concurrentiels importants dans les domaines de la recherche, du développement, du transfert des technologies, et en ce qui concerne la disponibilité d'employés hautement qualifiés. Le président de l'école supérieure, Peter Sperber, est convaincu que la toute dernière antenne de Weißenburg peut fournir des avantages à la région : « Je suis convaincu que le « kunststoffcampus bayern (campus du plastique de Bavière) » va bientôt devenir un campus important. Toutes les conditions sont réunies pour cela. »

Vous pouvez visionner ici une vidéo de l'inauguration du campus du plastique.