0

7 + 70 000 + 240 = Centre de distribution BMW à Kleinaitingen !

Le groupe BMW et son développeur chargé de projet, Goodman, fêtent la cérémonie d'achèvement du nouveau centre de distribution à Kleinaitingen. C'est là qu'apparaissent 70 000 m² de superficie logistique pour 240 employés en seulement 7 mois.

Pour finir les travaux à temps, des pelleteuses, des camions et des grues n'ont pas arrêté de travailler lorsque les personnalités du monde politique et les grands représentants des entreprises participantes sont arrivés pour célébrer la fin des travaux. Ceux-ci ont été accueillis en grande pompe par les Eurofighters au départ de la base aérienne de Lechfeld.

Afin de commencer officiellement la cérémonie au moment voulu, les ouvriers du chantier ainsi que les pilotes de la base aérienne ont ensuite eu leur pause repas. Ainsi, le discussion-débat a pu commencer calmement. Durant la discussion, aussi bien le Secrétaire d'état de l'économie, Pschierer, que Wolfgang Baumann, vice-président du service Parts Logistics Management du groupe BMW, ont souligné le lien étroit qui s'était tissé entre la Bavière et le constructeur automobile. Selon Pschierer « BMW est une marque appréciée et célèbre à l'échelle mondiale, qui transporte la puissance novatrice de la Bavière bien au-delà de l'Allemagne ». Et Baumann d'ajouter : « Le centre logistique de Kleinaitingen marque une adhésion claire au site bavarois. Nous bénéficions d'une très bonne collaboration, tant avec la commune, le district qu'avec le Gouvernement de Bavière. »
 
Après la réunion-débat divertissante organisée par le porte-parole, Robert Esser, les personnalités présentes procédèrent à la pose de la couronne pour l'achèvement du gros œuvre. Ce faisant, le dicton d'usage prononcé à cette occasion n'a pas fait que présager de moments agréables pour Richard Harry, directeur général du groupe de Goodman ayant fait le voyage exceptionnel depuis l'Australie. Comme le veut l'usage, la cérémonie était clôturée par trois grandes gorgées et le verre brisé. Ensuite, les conducteurs des pelleteuses ont montré leur habileté et ont mis la couronne pour l'achèvement du gros œuvre à sa place.

Pendant les festivités qui suivirent, les politiciens, représentants des entreprises et les ouvriers du chantier ont tous montré qu'ils étaient fiers du projet et de l'avancée déjà réalisée. C'est à ce moment-là que joua l'orchestre de l'entreprise de construction et que le Secrétaire de Bavière, Pschierer, mit provisoirement son habit de chef d'orchestre. Richard Harry s'est montré très impressionné par cette tradition vivante qui s'accompagne manifestement prestigieusement d'efficacité et de force novatrice en Bavière.